Des élèves volontaires sont formés par l’École de Jeunes Porte-Drapeaux de Haute-Savoie

Vingt-six élèves issus de toutes les classes de Troisième du collège ont été volontaires pour participer aux deux modules de l’École des Jeunes Porte-Drapeaux de Haute-Savoie. Ces deux modules ont eu lieu au collège Geneviève Anthonioz-de Gaulle en octobre et novembre 2020.

Cette école de jeunes porte-drapeaux a été créée par les trois partenaires suivants : l’ONAC-VG (l’office national des anciens combattants et victimes de guerre qui est en lien avec les associations d’anciens combattants telles que l’UNC et les associations mémorielles comme le Souvenir français, où adhèrent les porte-drapeaux instructeurs et moniteurs), la DMD 74 (délégation militaire départementale de Haute-Savoie qui met à disposition des formateurs) et l’Éducation nationale. Cette École de Jeunes Porte-Drapeaux permet de mettre en lien les jeunes volontaires avec des porte-drapeaux qui pourront les guider lors de leurs premiers pas durant les cérémonies de commémoration.

Laissons désormais la plume aux élèves qui nous racontent leurs souvenirs de ces deux modules.

Dans l’auditorium lors du premier module

J’ai décidé de m’inscrire à la formation des jeunes porte-drapeaux pour découvrir ce que c’était. Ce qui m’a le plus plu est lorsque le formateur a raconté et expliqué l’histoire du drapeau français et depuis quand on porte des drapeaux en France. J’ai adoré le jour où les porte-drapeaux nous ont montré où se placer lors d’une cérémonie sur une maquette. Ils nous ont décrit leur habillement. Puis nous avons appris à porter le drapeau, appris les codes d’une cérémonie officielle, appris les ordres de marche. C’était très intéressant. J’ai tout aimé lors de ces deux ateliers.

Rui-Philippe G., 3e4

Lors de l’école des jeunes porte-drapeaux, j’ai appris d’où venaient les couleurs du drapeau français et son histoire. J’ai découvert le déroulement d’une cérémonie, j’aurai bien aimé en faire une vraie mais les conditions sanitaires ne l’ont pas permis le 11 novembre dernier. J’ai aussi appris à porter le drapeau lors d’une cérémonie.

Je suis une jeune fille qui aime découvrir de nouvelles choses, donc j’ai aimé participer à ces deux ateliers et découvrir tout ce que les porte-drapeaux nous ont appris. J’ai moins aimé la séance dans l’auditorium et j’ai préféré pratiquer et porter le drapeau.

Alma K., 3e9

Travail autour de la maquette lors du deuxième module

Ce que j’ai le plus aimé dans l’école des jeunes porte-drapeaux, c’est la pratique. J’ai adoré porter le drapeau, porter nos couleurs. J’ai aussi beaucoup aimé le fait de marcher au pas. J’ai apprécié aussi de participer à une « fausse » cérémonie, j’ai trouvé cela drôle… Maintenant, j’ai hâte d’assister à une vraie cérémonie !

Lisa L.B., 3e4

J’ai beaucoup appris lors de ces deux modules de l’école de porte-drapeaux. Ce qui m’a le plus marqué, c’est l’histoire du drapeau tricolore, la manière dont se déroule une cérémonie officielle, comment manier un drapeau… Je suis heureux d’avoir participé à cette école et je suis reconnaissant aux moniteurs et instructeurs porte-drapeaux de nous avoir fait partager leur savoir et leur pratique.

Chakib A., 3e9

Grâce à cette école de jeunes porte-drapeaux, j’ai appris de nouvelles informations, comme les origines du drapeau français, la transmission de la mémoire avec les associations d’anciens combattants, comment bien porter son uniforme de porte-drapeau et son drapeau. J’ai assisté à une mise en scène d’un déroulement d’une cérémonie officielle, où j’ai joué le rôle d’un porte-drapeau. J’ai beaucoup aimé cette séance, cela m’a amusé. C’est pour cette raison que j’aimerais vraiment continuer ce projet et participer à une cérémonie réelle.

Mathilde B., 3e5

J’ai bien aimé cette formation car elle m’a appris les valeurs de la France et m’a donné encore plus de respect pour les anciens combattants.

Raphaël H., 3e4

Présentation du drapeau

Lors de l’école des jeunes porte-drapeaux, j’ai appris comment se déroule une cérémonie et on a parlé des symboles de la République française : Marianne, la devise : Liberté, Égalité, Fraternité, la Marseillaise, la fête nationale du 14 juillet et surtout du drapeau tricolore et de son histoire.

J’ai beaucoup aimé ces deux après-midi, surtout lorsqu’on a porté le drapeau dans la cour de récréation. J’ai aussi aimé dessiner un logo pour l’école des porte-drapeaux.

Oumou O., 3e6

Lors des ateliers des porte-drapeaux, j’ai appris à tenir le drapeau pour une cérémonie. J’ai appris que le drapeau coûtait cher et que c’était le porte-drapeau qui devait l’acheter. Cette formation m’a intéressé, mais j’ai préféré la deuxième partie à la première.

Darouèche B., 3e5

Je me souviens que la première séance nous a appris l’histoire du drapeau tricolore. Le formateur nous a expliqué l’histoire du drapeau français et ses couleurs, le choix du bleu, du blanc et du rouge dans le drapeau français. Nous retrouvons aujourd’hui ces couleurs dans d’autres logos comme ceux des marques ou des clubs de football. Puis le formateur nous a rappelé les valeurs de la République (Liberté, Égalité, Fraternité)… Enfin, il nous a expliqué le rôle du porte-drapeau et son action dans les cérémonies. Ce sont souvent des anciens combattants qui sont des porte-drapeaux, ceux qui se sont battus pour la France et pour notre liberté, mais aujourd’hui ils sont âgés.

Lors de la deuxième séance, on nous a donc appris comment se déroule une cérémonie, puis à porter un drapeau lors d’une fausse cérémonie, qui paraissait presque réelle dans la cour du collège. J’ai vraiment aimé cette séance, elle était très intéressante. Les drapeaux sont grands et lourds à porter. Ce ne sont pas juste des petits drapeaux avec des tissus légers, mais des drapeaux en soie, avec de l’or sur les franges et le nom de l’association des anciens combattants inscrite dessus.

Juliette C.T.S., 3e4

Lors de cette initiation, j’ai appris les origines du drapeau français et la transmission de la mémoire avec les anciens combattants. Mais ce que j’ai préféré, c’est quand nous avons manipulé les drapeaux car cela m’a appris comment je devais me placer et défiler au cours d’une cérémonie, ce que j’ignorais totalement auparavant.

Camille K.F., 3e5

Voici mes impressions sur les deux modules de l’École des Porte-Drapeaux.

Le premier module était très instructif sur l’histoire des porte-drapeaux, l’origine du drapeau français et son histoire, les valeurs républicaines. J’ai apprécié dans l’ensemble même si parfois il y avait quelques hésitations, mais c’était aussi un module test.

Ensuite, lors du deuxième module, le formateur et les deux porte-drapeaux nous ont expliqué le déroulement d’une cérémonie officielle et nationale, d’abord autour d’une maquette puis en nous mettant en pratique : ils ont d’abord fait une démonstration du rôle du porte-drapeau et des différents ordres à connaître, puis nous avons tous porté le drapeau lors d’une cérémonie fictive. J’ai beaucoup aimé car je me suis senti investi, j’ai eu l’impression d’être à la place des porte-drapeaux lors d’une cérémonie.

Ce qui est dommage et qui m’a le plus déçu, c’est qu’on a manqué la cérémonie du 11 novembre à cause des mesures sanitaires.

Dans la globalité, j’ai beaucoup aimé car cette école met en avant les valeurs de la République française, l’importance de la mémoire des anciens conflits et j’ai apprécié porter le drapeau, c’était sympathique.

Yunus-Emre C., 3e9

Lors de ces deux modules de l’École de Jeunes Porte-Drapeaux, j’ai découvert l’histoire du drapeau français et la signification de ces couleurs. J’ai pu découvrir le fonctionnement et le déroulement d’une cérémonie de commémoration et comprendre la place importante du drapeau français et le rôle de celui qui le porte.

Léa T., 3e5

Les élèves apprennent à porter le drapeau

Ce que j’ai appris lors de ces séances, c’est les origines du drapeau français, le déroulement d’une cérémonie et surtout le rôle du porte-drapeau. J’ai même appris à porter un drapeau avec un baudrier pour pouvoir me déplacer avec.

Ce que j’ai aimé, c’est le travail de groupe autour de la maquette avec le moniteur porte-drapeau, puis les activités pour apprendre à manipuler le drapeau et à nous déplacer avec. Nous avons suivi notre moniteur porte-drapeau dans la cour.

J’ai moins aimé le cours dans l’auditorium, je l’ai trouvé un peu long.

Amaëlle G., 3e8

Les élèves participent à une cérémonie de commémoration fictive

Pendant l’école des porte-drapeaux, j’ai appris que les porte-drapeaux participaient à toutes les cérémonies officielles de la République, ils représentent la France et les combats passés. J’ai aussi appris à porter un drapeau et les ordres que donnent le chef des porte-drapeaux. Par exemple, lorsqu’il dit « Porte-drapeau : drapeau haut ! », il faut lever le drapeau. Quand il dit « Porte-drapeau : drapeau bas ! », il faut baisser le drapeau.

Samba S., 3e9

Lors de la formation des porte-drapeaux, nous avons découvert l’histoire et le rôle du drapeau, des batailles du Moyen Âge à celles à l’époque moderne. Puis nous avons appris comment a été créé le drapeau français et son usage lors des cérémonies de la République. L’intervenant militaire nous a ensuite expliqué les fonctions des porte-drapeaux lors des cérémonies. Enfin, nous avons manipulé les drapeaux et défilé avec pour s’habituer à les porter. Puis nous avons assisté à une simulation d’une cérémonie de commémoration du 11 novembre.

Marie R., 3e5

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire