Des artistes en herbe… et en anglais!

Lors de la soirée-spectacle du 6 avril dernier au collège, les élèves de 6e5 et 6e10 ont présenté au public le travail produit dans le cadre du cours d’anglais et de la Résidence d’artiste de la Compagnie des prairies.

Sous la houlette de Louise Hochet, artiste plasticienne en résidence au collège, les 6e10 ont parcouru les bâtiments et les extérieurs, appareils photos en main, pour fixer des morceaux de nature sur la pellicule. A partir de ces clichés, les deux classes ont rédigé de courts poèmes en anglais associant couleurs et éléments de nature.

La nature en photos: un aperçu des vues prises par les 6e10

 

Les 6e10 ont continué le projet avec Louise. Objectif: calligraphier et installer leurs poèmes en différents lieux du collège. Ainsi, les vitres du troisième étage et les arbres de la cour ont parlé la langue de Shakespeare via la gouache et le blanc de Meudon.

Faire parler le ciel…

Faire parler les arbres…

Les 6e5 ont bénéficié de l’intervention de la chorégraphe Julie Desprairies pour une mise en voix et en gestes de leurs poèmes. Les élèves se sont produits lors de séances impromptues de récitation jouée, dans la cour et dans le hall.

Calligraphié ou chorégraphié, l’art a eu la place d’honneur ce soir-là.

 

Des 6e10 en pleine action

Les 6e5 en pleine répétition

 

 

Quelques impressions de nos artistes en herbe.

« Ca a changé des cours car nous sommes sortis, nous avons fait des activités, donc moi j’ai bien aimé l’ambiance » (Mathis, 6e10)

« J’ai trouvé ça super, super ambiance, et j’ai appris des mots en anglais que je ne savais pas et quand nous sommes montés sur scène je n’ai pas eu le trac. » (Margot, 6e5)

« J’ai su voir le travail des autres et j’ai su m’exprimer. J’ai aimé ça, j’ai trouvé ça original d’écrire sur les arbres, c’était un peu dur car il y avait de l’écorce et de la mousse. » (Assya, 6e10)

 » J’ai appris et cherché des mots en anglais dans un dictionnaire, j’ai aussi appris à travailler en groupe et à le gérer. J’ai aussi connu Julie qui nous a aidés à chorégraphier nos poèmes. » (Débora, 6e5)

« Ca m’a plu, on a appris tout en s’amusant. On a écrit sur les arbres sans les polluer. » (Thomas, 6e10)

« Ca m’a apporté d’avoir moins peur lors du spectacle (même si j’ai galéré) et de gérer l’imprévu. » (Mattéo, 6e5)

 » J’ai découvert énormément de styles d’écritures. J’ai aimé le fait que l’on fasse de l’«art» avec de l’anglais. » (Lilia, 6e10)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *