Les correspondants allemands de Trossingen accueillis au collège

Mercredi matin, à l’hôtel de ville

Depuis lundi après-midi, 27 mars, 24 collégiens allemands et leurs deux professeurs, Mme Pfründer et M. Moser, sont accueillis au collège dans le cadre du 47ème échange entre les villes de Cluses et de Trossigen ! Cet échange existe sans discontinuité depuis 1974 au collège, ce qui constitue une longévité exceptionnelle !

« Profitez de votre séjour pour découvrir la ville, ses paysages exceptionnels qui l’entourent » ont souligné en cœur l’ensemble des membres du comité d’accueil, composé de l’équipe enseignante, Mme Eparvier en tête – et de direction du collège, du comité de jumelage et de la ville. Une recommandation que les jeunes suivront grâce au programme concocté par leurs hôtes français avec l’aide du comité de

A Annecy, mardi

jumelage clusien. Après un lundi après-midi passé à découvrir les alentours du collège, une visite d’Annecy hier avec nos élèves, les 35 élèves et leurs professeurs étaient accueillis en mairie ce mercredi matin. Jeudi, ils se rendront en Suisse et vendredi accompagneront les français en cours avant de passer le week-end dans les familles et de se réunir autour de deux temps forts : une soirée festive samedi et une surprise qui leur sera réservée, dans le cadre des festivités autour des 10 kilomètres de Cluses, dimanche.En juin prochain, les jeunes français se rendront à Trossingen…

C’est au lendemain de la Seconde guerre mondiale qu’est née l’idée des jumelages franco-allemands, destinés à apaiser les haines provoquées par le conflit, et surtout de s’engager sur la voie de la fraternité et de l’Europe. L’originalité ici l’échange et le jumelage ont été organisés ensemble dès 1970, sous l’impulsion notamment d’une professeure d’allemand du collège, Mme Raguin.

Annecy – Devant le château, mardi

Comme le souligne Mme Eparvier, professeure d’allemand au collège : « Je vois un triple intérêt dans les échanges avec Trossingen. Tout d’abord, nos élèves comprennent l’utilité d’apprendre une langue étrangère et nos voyages permettent de se perfectionner. nUne semaine passée dans une famille allemande améliore inévitablement leur maîtrise de la langue. Ensuite, il y a l’aspect civilisationnel. Durant cette semaine, nos enfants sont en permanence en contact avec une famille étrangère, et découvrent des modes de vie différents. Ce sont toujours des grands moments. Des liens d’amitié se tissent au fur et à mesure et nous enrichissent tous ».

En savoir plus : le site du collège-lycée de Trossingen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *