dôme géodésique réalisé par les élèves du dispositif relais (février 2018)

 

Lutte contre le décrochage scolaire

 

Pour qui?

Pour des élèves de collège relevant de l’obligation scolaire qui sont :

– Absentéistes

– En rupture profonde avec les exigences des établissements scolaires

– En rejet des institutions scolaires et des apprentissages

– En risque de marginalisation sociale ou de déscolarisation

– Ayant des comportements aboutissant à des exclusions temporaires ou définitives

– En extrême passivité dans les apprentissages

 

Pourquoi?

L’organisation du Dispositif Relais vise un double objectif de resocialisation et de rescolarisation.

La finalité consiste à prévenir la marginalisation scolaire par un accompagnement adapté et temporaire. L’objectif est la poursuite d’un parcours de formation générale, technologique ou professionnelle en favorisant l’appropriation des règles de vies sociales, scolaires et l’éducation à la citoyenneté.

Les élèves restent sous la responsabilité de leur collège d’origine. Un tuteur référent du collège assure le lien entre l’équipe éducative et le dispositif relais.

De plus l’implication des parents reste une condition de réussite de l’action pédagogique du DR.

Les familles sont donc associées à la démarche en amont et pendant la prise en charge.

L’accueil dans le dispositif est une solution pour réussir un projet et non une sanction.

 

Comment ?

L’accueil d’un groupe de 6 à 10 élèves se fait pour une session de 8 semaines, l’année scolaire comprend 3 sessions.

Les élèves sont présents au Dispositif Relais les jeudis et les vendredis pour des ateliers d’expression, d’accès à la parole, des rencontres et des visites (CIO, établissements de formation professionnelle, etc). Des ateliers de remédiation scolaires (français, maths) et de pratiques sportives (boxe, tennis) sont aussi proposés. Enfin, les élèves seront formés au PSC1 et à l’ASSR.

Les autres jours, les élèves suivent leur emploi du temps au collège. Un accompagnement sur ces temps scolaires est alors prévu par la présence d’un adulte du DR soit en classe, soit en dehors de la classe, en lien avec les professeurs.

En début de session, un stage artistique d’une semaine est proposé afin de favoriser la cohésion du groupe et de valoriser rapidement les jeunes.

A travers toutes ces activités, ce qui est recherché, c’est l’amélioration de l’image de soi et la confiance en soi, ainsi que le respect de son corps, le respect des autres, élèves et adultes, le respect du matérielle, des horaires. On travaillera sur le projet personnel et professionnel de l’élève, le développement de l’autonomie et des capacités d’initiative à travers la méthodologie ainsi que le rapport à l’apprentissage.

 

Procédure d’admission

1. Sous la conduite du chef d’établissement, l’équipe éducative du collège – Enseignants, CPE, infirmière, assistante sociale, Psychologue de l’éducation nationale- constitue et instruit un dossier en se basant sur les éléments relatifs au parcours scolaire de l’élève, à sa situation familiale et environnementale ainsi que sur un bilan de ses acquis et de ses compétences.

 

2. Le collège propose un enseignant tuteur et contacte le dispositif relais et la famille pour l’informer de la proposition. Le coordonnateur du dispositif rencontre la famille et l’élève, explique les objectifs et le fonctionnement du dispositif et recueille leur adhésion. La famille renseigne le dossier fourni.
 

3. Le chef d’établissement remet alors le dossier complet au coordonnateur. Ce dossier est étudié par la Commission Départementale d’Admission qui statue sur la prise en charge de l’élève par le Dispositif Relais. En tout état de cause, c’est le Directeur Académique qui prend la décision d’affectation.

L’élève reste sous la responsabilité de son établissement d’origine. Des engagements de chacune des parties (élève, famille, professeur tuteur, chef d’établissement, Dispositif Relais) sont signés.