Diaporama

2017

2019

arts plastiques

Infos utiles
Vie scolaire
Activités au Collège

Fermer Anglais

Fermer Culture

Fermer ESPAGNOL

Fermer Education Musicale

Fermer Français

Fermer Mathématiques

Fermer Secourisme

Fermer classe "jardin d'histoire"

Fermer classe patrimoine

Fermer club

Fermer voyage

CDI
Disciplines
Informations

Fermer Recyclage

Fermer sorties scolaires

Evènements
SVT - Intégration 6ème et visite des marais

Dans le cadre de l'intégration des classes de 6ème, une  visite des marais de Chirens a été l'occasion d'en découvrir la faune et de comprendre le rôle régulateur des zones humides.

01_marais_integration6_2014_classe_001.jpg

 

Les élèves sont à la recherche de représentants d'une faune aquatique fascinante.

 

02_marais_integration6_2014_roles_des_marais_classe_002.jpg

 

Préparons un atelier expérimental sur le terrain !

 

 

19_marais_integration6_2014_tourbe_019.jpg

La tourbe :

  • Il s'agit d'un composé organique issu de l'accumulation de végétaux dans des zones humides.
  • Elle est considérée comme non renouvelable en raison la lenteur de sa formation dans les tourbières. Elle est utilisée dans de nombreux domaines : en agriculture, elle permet d'alléger les substrats et de corriger le pH des sols pour les plantes acidophiles, elle est par ailleurs  utilisée pour la fabrication du whisky ainsi que comme combustible.
  • Les tourbes, ainsi que les sphaignes fraîches, contribuent à créer un ensemble propice à la rétention d'eau.

 

 20_marais_integration6_2014_ceratophylles_005.jpg

 

Les ceratophylles sont des plantes aquatiques largement utilisées en aquariophilie. Dans les milieux naturels, elle constituent des herbiers favorables à la reproduction des animaux aquatiques.

 

  21_marais_integration6_2014_sphaigne_018.jpg

 

La sphaigne est une mousse dont l'accumulation dans certaines zones humides finit par produire de la tourbe. Une fois séchée, cette mousse est utilisée en botanique en raison de ses importantes capacités hydrophiles associées à ses qualités de résistance à la décomposition.

 

03_marais_integration6_2014_atelier_retention_sansmarais_003.jpg

 

Simulation de zone urbanisée sans zone humide de régulation : on obtient une inondation en cas d'apport en eau excessif.

 

04_marais_integration6_2014_atelier_retention_marais_006.jpg

 

La simulation d'une zone humide aux caractéristiques spongieuses va elle montrer son effet sur la zone urbaine adjacente ?

 

05_marais_integration6_2014_atelier_retention_marais_005.jpg

 

Résultat : la rétention, par les éponges qui représentent la tourbe, protège la zone urbanisée de la montée des eaux.

 

06_marais_integration6_2014_chenille_de_sphynx_tete_de_mort__007.jpg

 

Voici la chenille du sphinx tête de mort (Acherontia atropos), observée sur le chemin de Baudiné. En observant le thorax du lépidoptère adulte, on distingue clairement la forme d'un crane humain.

 

07_marais_integration6_2014_chenille_de_sphynx_tete_de_mort__008.jpg

 

 Cette chenille peut atteindre près de douze centimètres en fin de croissance, ce qui constitue un record en Europe ; (le papillon peut atteindre 16 cm d'envergure)

 

08_marais_integration6_2014_chaoborus_larve_017.jpg

 

La larve gracieuse du Chaoborus est translucide.  Elle se nourrit principalement de daphnies.

 

10_marais_integration6_2014_acarien_daphnies__011.jpg

 

Acarien et daphnies  : les acariens aquatiques se nourrissent généralement du sang des crustacés et des annélides.

 

11_marais_integration6_2014_demoiselleetdytique_012.jpg

 

Larve de demoiselle et dytique :

  • la larve de demoiselle se nourrit surtout de têtards et d'alevins.
  • le dytique est un coléoptère aquatique qui vole très bien, mobile, il colonise rapidement de nouvelles mares et visite même des piscines.

12_marais_integration6_2014_dytique_demoiselle_larves_planorbe_017bis.jpg

 

Dans le marais, de nombreuse larves d'insectes cohabitent avec des gastéropodes.

 

13_marais_integration6_2014_daphnies_ephemeres_012.jpg

 

Deux larves d'éphémères entourées de daphnies.

  • Les éphémères (Ephemera vulgata) vivent surtout à l'état de larves aquatiques : leur existence à l'état d'adulte ne dure que quelques heures.
  • Les daphnies (Daphnia pulex) ne mesurent que 3 ou 4 mm. Ces crustacés représentent un met de choix pour les petits poissons. Les aquariophiles les utilisent sous une forme déshydratée.

14_marais_integration6_2014_dytique_013.jpg

 

Dytique  signifie "Qui aime plonger" : la majorité des 4000 espèces de dytiques est en effet aquatique. En Asie, ce gros mangeur, est à son tour mangé. Son goût est apprécié notamment en Chine et au Japon.

 

15_marais_integration6_2014_corise__014.jpg

 

Le corise, insecte carnivore,  est une punaise aquatique se nourrissant surtout de larves de moustiques. Il est facile de le confondre avec la notonecte mais le corise est plus petit et surtout, il ne pique pas !

 

hyphydrus.jpg

 

L'Hyphydrus, dont le nom signifie "Sous l'eau",  est un Coléoptère cousin du dytique (Dytiscidae). Il en existe 2 espèces en france (ovatus et aubei). Nous avons trouvé une rare larve de Hyphydrus aubei.

 

17_marais_integration6_2014_planorbe_002.jpg

 

La planorbe est un gastéropode à coquille plate qui se nourrit de débris organiques déposés sur le fond du marais.

 

18_marais_integration6_2014_larves_ephemeres__009.jpg

 

Voici des larves d'éphémères en compagnie d'une larve de chaoborus

 

22_marais_integration6_2014_heron_cendre_016.jpg

Le héron cendré (Ardea cinerea) pourrait être le symbole des zones humides de notre région. Son espèce subsiste malgré l'urbanisation, mais à mesure que l'assèchement des zones humides réduit son biotope, le héron se retrouve peu à peu cerné par les cultures, les routes et le béton.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Date de création : 22/09/2014 @ 13:30
Dernière modification : 25/09/2014 @ 10:23
Catégorie : SVT
Page lue 4134 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Accès à l'ENT

ent2.PNG

bureau du professeur
bdp.jpg
Rédacteur


Nombre de membres23 rédacteurs
Rédacteur en ligne : 0
^ Haut ^