De Ilaïa à Tobie

lundi 26 mars 2012
par  Flore S
popularité : 5%

Cher Tobie,

Quand tu es parti j’ai tout de suite eu envie de te tuer. C’est toi qui avait tué mon fiancé Vigof et je voulais te le faire payer. Je t’écris cette lettre pour que tu saches enfin ce qui m’est passé par la tête ce jour là.

Et oui, quand tu es arrivé dans notre prairie je t’ai haïe avec une telle force que je ne pouvais te supporter. Mais avec le temps je t’ai accepté dans ma vie et ce sentiment de haine s’est transformé en une autre passion : l’amour. Qu’est ce que j’ai pu être bête de t’aimer...

Pourtant je t’ai aimé de tout mon cœur sans jamais te le dire. Le jour où tu es parti, je voulais te le dire mais Tête-de-Lune est arrivé pour que tu ailles parler à Vieil Arbre qui était arrivé trois jours auparavant. Quelques heures plus tard tu m’annonçais que tu allais chercher cette "Elisha" dans ton Arbre. Alors à cet instant, j’ai compris que je ne t’aurais jamais. Je voulais alors à tout prix te détruire toi, Tobie. Toi qui m’avais détruite en tuant l’amour de ma vie. Toi qui ne me regardait comme une simple petite sœur...

Pour cela je t’ai d’abord suivi avec une pointe de flèche à la main, prête à tout pour te la planter dans le cœur. Mais tu m’en a empêché en me plaquant à terre dans ton épi de maïs.

Je t’aime et je t’aimerai toujours. Mais j’ai tout de suite vu que ton cœur était déjà pris et j’étais certaine que c’était de cette belle "Elisha" dont tu était tombé amoureux. Alors vas-y je te donne le feu vert. Épouse la si tu veux, car pour moi, de toute façon, c’est peine perdue.

Ilaïa, qui t’a tant aimé inutilement.


Documents joints

Zip - 66.4 ko
Zip - 66.4 ko

Commentaires  (fermé)