Le golfe de

andâa

"Selon une légende connue des seuls Sages de la Cité, un talisman doit un jour révéler le destin du plus grand amiral de la Flotte des Epices. Dans le Palais du Pain des Vieillards sont conservés le goût de la terre des ancêtres et le parfum violent des voyages au long cours."
Le jour des Célébrations du Retour de l’Armada des Epices, Ziyara peut voir "les crapauds rieurs de Baïlabaïkal, les étranges fruits appelés "marmites de singes", le tarende de Médamothi et les moines siffleurs des îles Tohu, l’affreux unicorne puant à poil roux dont la langue bleue était comme hérissée d’épines, les girafes laineuses de Nilandâr et celles d’Orbae au regard si tendre, et encore les magnifiques parures de plumes des guerriers Zizotls", "un tigre de Selva  qui attrapait à pleine gueule de gros oiseaux noirs aux cris lugubres et déchirants", "un couple de râleurs".

 

Questionnaire à choix multiples, pour tester vos connaissances sur le golfe de Candâa

 

Les lettres
Les personnages
Les albums
Retour à l'album
François Place
 


Du pays des Amazones aux îles Indigo / François Place .- Casterman, 1996.
Attention ! Les couvertures et illustrations reproduites sur ce site sont protégées par le droit d'auteur. Elles ne peuvent être utilisées sans l'autorisation des Editions Casterman S.A. (Rue Royale, 132 - boîte 2 B-1000 Bruxelles. 36 rue du Chemin Vert 75011 Paris). Toute reproduction ou utilisation non autorisée est constitutive de contrefaçon et passible de poursuites pénales.

Créé en Mars 2005
Dernière mise à jour : 03/04/2005