Grimoires - Cité scolaire internationale de Grenoble

sweep.jpg (11147 octets)
ACCUEIL

  castle.jpg (10025 octets)
ECRITS
 witchp.jpg (2343 octets)
SELECTIONS

Le ballon d'or Yves Pinguilly Rageot 1994 114 pages
Résumé : Bandian est un garçon de 11 ans qui vit en Haute- Guinée dans un village qui se nomme Makano, avec son père Mousa ses deux mères (sa mère biologique s'appelle Diène et l'autre Kani), un frère (Kinimadi) et une soeur (Fanta, qui habite à Conakry). Sa passion est le foot ; son rêve est de devenir le plus grand joueur de foot. Mais pour en devenir un il lui faudrait déjà un vrai ballon en cuir car le sien est en chiffon. Pour avoir un ballon en cuir il va chercher du bois puis le vend au marchand, puis un jour une infirmière qui soigne sa mère lui donne un ballon en cuir. A cause du ballon Kani le chasse du village. Bandian fugue vers une ville qui s'appelle Conkry où il rencontre une persone riche qui va peut-être exaucer ses voeux
Mon avis : je trouve que ce livre est bien écrit et convincant c'est une très belle histoire et je pense qu'il faut aimer le foot comme c'est mon cas pour apprécier le livre. Quand on lit les premiers paragraphes on ne peut plus s'arrêter, il y a du suspense jusqu'à la fin du livre.
Roman vécu

Extrait (pages - 129) : "Touré blessé, fut évacué.Karim demandeà Bandian de rentrer en jeu . Quand Touré porté sur une civière de fortune, passa prés de Bandian, il lui tendit la main

-Bandian a toi de marquer montre leur...

Il faut gagner. Et méfie-toi du numéro 4, c'est un salaud!

Dans la tribune Béchir souriait encore et toujours, la caméra vissée à l'oeil. Quand peu aprés l'abitre siffla la mi- temps, il se tourna vers Fanta et lui dit

-Je savais bien que Bandian jouerait.

A la reprise, Bandian fit des étincelles. Les Castors s'étaient beaucoup usés en premère mi-temps et le petit plus toujours nécesssaire pour marquer leurs manquait. Bandian plus vif qu'une mouche à feu dans la nuit, plus zigzaguant qu'un moustique, était partour. Il anticipait l'action et passait: petit pont. Il relancait la contre-attaque et débordait: grand-pont. Quand il réussit une belle reprise de volée qui rencontra..."

 

  ballani.gif (3783 octets)