Accueil du site > zArchives (Les) > 2013 > 02 Février > Le Musée de Grenoble présente une exposition temporaire de Philippe (...)

Le Musée de Grenoble présente une exposition temporaire de Philippe Cognée

dimanche 3 février 2013, par Myriam B

Le vendredi 9 novembre 2012 à 19h00 a eu lieu l’inauguration de l’exposition Philippe Cognée au musée de Grenoble ;

Philippe Cognée est né le 22 mars 1957 à Sautron en Loire-Atlantique. Il a vécu en Afrique et vit aujourd’hui en France à Vertou. Il est peintre, graveur et dessinateur. Il utilise une technique pour peindre ses tableaux qui a fait de lui l’un des premiers artistes de sa génération reconnu pour avoir donné une impulsion nouvelle.

L’artiste prend des photos du quotidien comme la rue dans laquelle il passe souvent, son dîner, des chaises, sa télévision, son canapé, des grillages... Il les projette ensuite sur une grande toile blanche et dessine les contours au crayon. Puis il mélange de la cire et du pigment qu’il applique sur la toile. Philippe Cognée met ensuite un plastique et repasse avec un fer à repasser. Enfin il retire le plastique ce qui explique les traces sur la toile.

La première œuvre exposée est une série de 285 photos réalisée entre 1991 et 1995. Elles n’ont pas d’ordre précis. Il applique de la peinture sur les photos sans faire les détails puis les colle sur un carton. Les photos que l’on trouve le plus dans cette œuvre sont les photos de sa télévision, des grillages et des paysages. Il a choisi la télévision et les grillages sûrement parce qu’il s’agit d’objets qui n’existeront plus ou qui disparaîtront à jamais. Quant aux paysages il se peut qu’on ne voit jamais deux fois le même...

Les œuvres qui ont le plus attirées mon attention sont Paysages et Paysage vu du train. Ce dernier fut inspiré du tableau Paysage sous la neige de Gustave Courbet peint vers 1867. Sur ces tableaux il n’y a pas de personnages, le paysage est flou et il n’y a aucun détail. Sur les tableaux de Philippe Cognée les couleurs sont assez vives tandis que sur le tableau de Gustave Courbet les couleurs sont plutôt sombres.

Philippe Cognée réalise aussi une série de 36 tableaux nommée Carcasses peinte en 2003. Il n’y a toujours aucun détail et les couleurs qui ressortent le plus sont le blanc et le rouge ce qui nous fait penser à la mort. Ces tableaux reflètent les souvenirs de Philippe Cognée quand il était en Afrique dans un abattoir. Sont donc représentés sur cette œuvre les corps morts et ensanglantés d’animaux d’où le titre Carcasses.

Grâce à cette exposition Philippe Cognée nous fait vivre son quotidien et nous montre sa vision du monde à travers ses tableaux avec une technique encore très peu utilisée. Ses tableaux seront exposés au Musée de Grenoble jusqu’au 3 février 2013.

infos portfolio

Philippe Cognée
SPIP Theme by The Masterplan