Accueil du site > zArchives (Les) > 2008 > 12 Décembre > La faute à Voltaire

La faute à Voltaire

mercredi 10 décembre 2008, par mamat

Bonjour à tous, Je viens mettre un petit mot, pour les personnes qui ne savent pas trop si le programme VOLTAIRE, pour la section Allemande est une bonne affaire, ou pour les personne qui le font pour leur remonter le moral. Tout d’abord je vais vous en dire plus à ce sujet, car j’ai moi même participé à ce programme. C’est un programme tout d’abord très enrichissant, qui a une valeur très importante à plusieurs niveaux :
- le premier est qu’il permet à chaque personne de progresser de manière considérable dans la langue,
- ensuite, cet échange nous permet de découvrir une nouvelle culture à long terme, pas seulement une ou deux semaines, mais vraiment 6 mois d’immersion totale,
- et enfin, de ce genre de voyage, quoi qu’il se passe on en garde forcément beaucoup de souvenirs.

Il faut savoir que ce n’est pas un échange facile, tout d’abord car il va falloir s’habituer à une nouvelle vie en Allemagne, dans une famille que l’on va apprendre à connaitre au fil des jours, ce n’est pas facile, car pendant 6 mois on ne voit pas forcément des membres de sa famille, des amis, des proches ... Puis on rate une bonne partie du programme de seconde, qui n’est pas négligeable pour la première en ce qui concerne la filière scientifique. Mais il faut savoir, que ce travail se rattrape dès notre retour, et qu’avec un peu de bonne volonté et de persévérance, le travail fourni finit toujours par payer. Les premiers mois en Allemagne vont être difficiles, il va même y avoir au bout du 2ième ou 3ième mois une envie de rentrer, une impression de ne plus progresser, il faut passer ce cap. C’est après que l’on profite vraiment, que l’on n’a plus de soucis majeurs avec la langue. Mais je vous conseille une chose, en Allemagne faites de l’allemand et n’essayez pas de suivre le programme français. Vous n’y parviendrezs pas, et vous progresserez moins en Allemand et je vous rappelle que l’objectif de ce voyage est de progresser en Allemand pour par la suite pouvoir présenter l’ABIBAC. Au retour en France, il faudra se préparer à l’accueil du correspondant. Ce qui n’est pas la tâche la plus évidente, loin de là. Lorsque le correspondant sera en France, il y aura forcément beaucoup de moments d’énervement, d’agacement, mais il faut se dire une chose :"Je doit accueillir mon correspondant comme il m’a accueilli". Ce serait injuste pour votre correpondant de lui faire passer un sale séjour, bien que se soit difficile. Car au bout d’un an partagé avec une personne que l’on apprécie plus ou moins, et avec qui on partage le même train train quotidien, ça devient dur au bout d’un moment. C’est pour cela que je vous conseille aussi vivement de pratiquer une activité sportive autre que celle de votre correpondant, que ce soit en France ou en Allemagne, pour avoir quelques moments de solitude, quelques moments où l’on est avec ses amis du club de sport... Voilà mais sinon je vous encourage vraiment à faire cet échange !! BON COURAGE aux futurs participants.

SPIP Theme by The Masterplan