Accueil du site > zArchives (Les) > 2010 > 04 Avril > Invictus

Invictus

vendredi 23 avril 2010, par Annika & Alanna

« Invictus » est un film historique réalisé par Clint Eastwood. Il se joue en Afrique du Sud, en 1990, à la fin de l’apartheid.

Nelson Mandela, interprété par Morgan Freeman, devient le premier président noir de l’Afrique du Sud. Son but est de réunifier son pays terriblement divisé entre Blancs et Afrikaans. Pour en arriver là, il utilise le biais du rugby, un sport jusque là réservé aux blancs. Les Springboks, l’équipe de l’Afrique du Sud, sont détestés par les Noirs. De plus, leurs défaites s’accumulent et ils sont mal placés pour gagner la coupe du monde. Aidé par François Pienaar (Matt Damon), capitaine des Springboks, Mandela réussit à mettre tout un peuple derrière l’équipe de rugby Sud Africaine. Il motive l’équipe et son capitaine pour qu’elle gagne la coupe du monde . Il offre à François un poème nommé « Invictus ». Ce dernier l’a inspiré et aidé à survivre pendant ses 27 ans de détention à la prison « Robben Island ».

“It matters not how strait the gate,
How charged with punishments the scroll.
I am the master of my fate :
I am the captain of my soul.”

Extrait de “Invictus

(traduction:Peu importe l’étroitesse de la porte,
Et combien la liste des châtiments sera lourde,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme.)

Certes, il y a bien certaines répliques prononcées par le personnage de Nelson Mandela qui paraissent sorties d’une pièce de théâtre et malgré une interprétation brillante cela semble parfois trop beau pour sonner vrai . Mais, Clint Eastwood signe ici une belle réussite. Il a inséré des moments et images symboliques dans le film de façon ingénieuse : François invite la domestique noire qui travaille pour sa famille, au match. Lors de ce dernier, un pauvre enfant noir venant du bidonville s’approche de deux policiers blancs pour écouter le déroulement du match. Les policiers sont suspicieux au début, puis ils sont emportés par le match, et, voyant une âme sœur, invitent le garçon à s’asseoir écouter avec eux.

Pendant le match qui tourne en faveur des Springboks, on voit des images de tout le peuple Sud Africain se réunissant autour d’un espoir commun : une main noire et une main blanche prenant ensemble la coupe. C’est un moment très symbolique, celui d’une double victoire : Nelson Mandela a réussi à unifier pour un moment tout le peuple sud africain. Nous avons beaucoup aimé ce film.

SPIP Theme by The Masterplan