Accueil du site > zArchives (Les) > 2010 > 02 Février > I am the Master of my Soul

I am the Master of my Soul

jeudi 11 février 2010, par Pedro

Le 11 février 1990, Nelson Mandela, était libéré du pénitencier de Robben Island, en Afrique du sud, après 27 années d’emprisonnement sur l’île.

Il a soutenu la réconciliation entre blancs et non-blancs et la négociation avec le gouvernement du président Frederik de Klerk. En 1993, il a reçu le prix Nobel de la paix avec De Klerk, pour leurs actions en faveur de la fin de l’apartheid et l’établissement d’une démocratie non raciale dans le pays.

[(Premier président noir d’Afrique du Sud (1994-1999), il continue avec succès la politique de réconciliation nationale et se retire de la vie politique active après un unique mandat.)]

Nelson Mandela continue, depuis, le combat contre le SIDA. Il est devenu une personnalité mondialement écoutée au sujet des droits de l’homme.

Clint Eastwood vient de terminer un film sur le rugby (les Springboks qui gagnent la coupe du monde en 1995 contre les All Blacks néo-zélandais), Mandela, la réconciliation entre Afrikaners + blancs, Zoulous, Xhosas, métis... Invictus.

Invictus = invincible. C’est le titre donné à un poème de William Ernest Henley qui se termine sur ces deux vers :

I am the master of my fate :
I am the captain of my soul.

- 

Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme.

Un assez beau film sur tous ces sujets, même si ce n’est pas le meilleur Clint Eastwood à mon goût.

SPIP Theme by The Masterplan