Bilan du projet « FRAGMENTS DE MEMOIRES ET DE TERRITOIRES » impliquant les EANA du lycée Mounier à Grenoble

Lycée Emmanuel Mounier
2016-2017
Projet Eurêka financé par la Région ARA et La DAAC.

fragments-memoire-territoire_affiche

Ce projet, en lien avec le projet culturel du lycée, a fédéré les élèves de 2nde de section générale et les élèves de l’UPE2A à travers la rencontre avec les artistes, la découverte des lieux de culture, du patrimoine local, l’environnement urbain.
Dans la ville, qu’y-a-t-il à voir ? A entendre ? Quelles histoires s’entremêlent ?
Les élèves accompagnés de deux intervenants plasticien et vidéaste ont capté des fragments, filmé, photographié, enregistré, dessiné, effectué des relevés GPS, pour témoigner de leur ville à travers leurs regards, leurs histoires, leurs parcours de vie très divers.

Les intervenants, le réalisateur Joann Demoz de l’Atelier du collectif CINEX et la plasticienne Virginie Piotrowski, ont mené les élèves à créer des réalisations artistiques de qualité.

Les élèves de secondes ont perçu les parcours vécus par les élèves de l’UPE2A, ils ont sympathisé, ont échangé. Les élèves de l’UPE2A ont découvert les élèves de secondes et leurs habitudes sur le territoire grenoblois.
Le projet a permis aux élèves de parler de leur territoire mais également de le découvrir ou de porter un regard neuf sur celui-ci ; un regard artistique. Ils ont développé des compétences en français, ont appris à être autonomes dans la captation des images, sons, tracés gps, etc.

Des liens se sont tissés entre les élèves mais également avec les deux intervenants artistes. Ils ont échangé sur la pratique plastique, ont compris ces corps de métiers propres au monde de l’art, ont acquis des compétences techniques (filmer, monter, cadrer, photographier, dessiner, assembler, sculpter etc.) liées à la création et liées à l’exposition (choix scénographiques).

Pour finir, ils ont développé des compétences liées à l’acquisition du français en présentant l’exposition (rôle de médiateurs).

Le projet s’est déroulé en plusieurs phases :
1. Définir des parcours dans la ville
2. Capter des fragments sur place
3 : Réaliser des productions plastiques et filmiques
4. Penser un « tout » à exposer et réaliser l’accrochage
5. Devenir « médiateur » lors de l’exposition qui a eu lieu dans la salle des conférences du Lycée Mounier.

Il est a noter que le projet a rassemblé 50 élèves. La mise en œuvre des temps de création a été alourdie par la gestion des groupes, des déplacements, des emplois du temps difficilement compatibles… Mais le projet s’est déroulé dans le temps et chaque élève a su trouver sa place.

Quelques photos de l’exposition et du vernissage !

 

fragments-memoire-territoire_tof1

Le scotch au mur correspond aux enregistrements des tracés GPS effectués par les élèves dans l’agglomération. Les réalisations sont disposées sur cette carte géante aux endroits correspondants.

fragments-memoire-territoire_tof2

La réussite de l’exposition fut réelle. Un public nombreux s’est présenté (amis, parents, partenaires, personnels du lycée…) le jour du vernissage.  les élèves, artistes et professeurs ont été touchés de ces présences.

fragments-memoire-territoire_tof3