Ressources pour enseigner

Mot-clé - Lexique

Fil des billets

Lexique interdisciplinaire de français de scolarisation

Le CASNAV de Besançon met à disposition deux documents à même d’aider l’enseignant à isoler les termes et structures de base essentiels pour que l’élève accède rapidement à tout type d’énoncé : l’un destiné au primaire, l’autre au collège.

Pour accéder à ces documents et les télécharger :

http://www.ac-besancon.fr/siteaca/internet/spip.php?article391


Apprendre le français en construisant une maison

construire_maison.jpg

Voici une séquence, conçue par Guylaine Minodier, à destination d’un groupe d’environ 8 élèves de niveau hétérogène, du CP au CM2 (grands débutants et niveau A1), détaillée, en 11 séances d’environ 1h30.
Les objectifs principaux de la séquence, à travers un projet de langage en action centré sur la construction d’une maison en 3D, sont :
• l’acquisition du lexique du thème de la maison, du matériel scolaire et des consignes
• l’acquisition de structures langagières simples mais précises
• l’acquisition du vocabulaire spatial
• la production du récit de fabrication de la maison, d’abord collectif, puis individuel
• le développement de compétences d’autoévaluation et d’évaluation entre pairs, par le biais du film

Vous trouverez ci-dessous les documents à télécharger pour mettre en œuvre ce projet :

la séquence du projet
la liste des compétences langagières et linguistiques travaillées tout au long du projet
la liste des items lexicaux et syntaxiques qui peuvent être évalués au cours de la séquence
la liste des objets recyclés pour construire la maison
des exercices écrits pour travailler l’acquisition du lexique de la maison
un exemple de récit de fabrication de la maison
une activité d’écriture « à la manière » du poème de Paul Eluard : « Dans Paris »

Six jeux de cartes sur le thème de la maison (loto, memory, 7 familles) ont également été utilisés. Une recherche sur internet permet de trouver, au besoin, des jeux à imprimer gratuits de ce type. Signalons ici le site de Vincent Bonnaure, contenant notamment un générateur de jeu de loto et un générateur de jeu de sept familles.
Enfin les paroles et la partition de la comptine "Pirouette Cacahuète", utilisées dans le cadre de la séquence, sont faciles à trouver.

Cette séquence a permis à l’enseignante de constater de nets progrès chez les élèves, qui sont entrés très volontiers dans le projet et dans la langue. Parce que construire ensemble un objet pour la classe crée nécessairement le besoin de communiquer : parler pour demander du matériel, pour découper, pour coller, pour décorer, mais aussi pour jouer avec des figurines, avec des cartes, pour chanter, pour écrire un poème, pour expliquer comment on a fait pour créer cet objet.
Chaque élève a pu apporter sa pierre à l’édifice, en fonction de son niveau de maîtrise de la langue. N’hésitez pas à avoir recours au film ! Ce média a permis aux élèves de conscientiser et de verbaliser leurs propres progrès, ainsi que ceux de leurs camarades.
Pour construire des phrases et des apprentissages, et si on commençait par construire ... une maison !


Les principaux documents cités dans la séquence sont des extraits du Dictionnaire illustré français junior (éditions ELI) et de son fichier d’activités, ainsi que du Lexique de la classe interactif (éditions Retz

Une séquence sur les mots en jeux suffixes en FLE

Une contribution de Murielle Jeffroy. 
Comment enseigner autrement le vocabulaire ? Dans une étude sur les mots construits (préfixés/suffixés), dans la phrase puis dans le texte, au travers d’activités ludiques d’expression orale et écrite, c’est le plaisir d’écrire que l’élève retrouve.
Voir la séquence


Lexique des Mathématiques

Au sommaire :
Des outils pour l’élève
Lexique multilingue
Lexique illustré de géométrie

Des outils pour l’élève
Il importe de donner des aides aux élèves nouvellement arrivés, ne parlant pas ou peu le français, pour que l’acquisition des notions mathématiques en langue française soit plus facile. La création de lexiques multilingues ou illustrés  est une manière rassurante pour l’élève d’entrer dans les mathématiques en français : une aide précieuse par la reconnaissance de leur langue d’origine et comme aide à l’apprentissage. Cette aide, cependant, ne doit  être utilisée que sur une courte période, afin  que l’élève ne prenne pas le réflexe de traduire de façon systématique dans sa langue d’origine : sinon  il n’intégrera pas les connaissances en français sans cette « béquille » et à long terme, cela ne lui sera pas bénéfique .

Nous avons élaboré des aides facilitant l’appropriation du vocabulaire en autonomie, étant donné que le vocabulaire mathématique est spécifique et nécessite d’être utilisé de manière précise.

Nous avons abordé ce vocabulaire de deux manières pour que les élèves choisissent l’outil qui leur correspond le mieux :

- la traduction (médiation écrite)
- l’illustration

Chaque lexique cible une partie spécifique du vocabulaire mathématique justifiant l’utilisation de la traduction ou de l’illustration : le lexique multilingue s’applique aux termes et expressions les plus utilisés dans les consignes et la traduction parait le moyen le plus adapté, alors que le lexique illustré présente les bases du vocabulaire de géométrie, l’image étant plus parlante.

Lexique multilingue

La mise en place de ce lexique est l’aboutissement d’une réflexion d’enseignants cherchant des moyens de transmettre les termes et expressions utilisés fréquemment dans les consignes de mathématiques. La reformulation n’étant pas évidente, parce que les élèves n’ont pas tous les outils linguistiques pour comprendre ces termes, la traduction représente le moyen le plus simple pour les transmettre.

Une recherche attentive a été effectuée dans les manuels pour repérer les mots les plus souvent utilisés dans les consignes. C’est ainsi que la base de ce lexique a pu être établie. Ensuite, nous avons fait traduire ce lexique dans les principales langues d’origine des ENAF de l’académie de Grenoble.  Les langues retenues sont les suivantes : l’albanais, l’anglais,  l’espagnol, le portugais, le roumain, le russe, le serbe et le turc.

Télécharger le lexique complet

Les principaux termes traduits sont les verbes utilisés dans les consignes. Les ENAF scolarisés dans des collèges sans classe d’accueil suivant des cours en classe ordinaire pourront de cette manière travailler sur des exercices, et moins dépendre de l’enseignant. Cet outil est, par ailleurs, utilisable seul, comme un aide-mémoire de ce que les élèves apprennent en classe, ou en introduction aux notions abordées. L’enseignant peut aussi proposer à chaque élève de sa classe de construire un répertoire personnalisé en fonction de ses besoins.

Béatrice Polack, Stagiaire CASNAV, M2 FLE, 2010.
et Evelyne Gerbert, professeure de mathématiques.
 Remerciements aux traducteurs du lexique multilingue
Daher, C H. Jakupi, K. Maga, I. Stankov, M. et Yilmaz, P


Lexique illustré de géométrie

Le vocabulaire spécifique à la géométrie n’est pas toujours facile à transmettre aux élèves allophones, surtout si les notions nécessaires à leur compréhension ne sont pas acquises en langue d’origine. La géométrie est rarement étudié à ce niveau de classe dans les pays d’origine de nos élèves arrivants. La traduction de  ces termes ne nous parait pas la seule méthode adaptée ;  nous nous sommes surtout intéressés à l’utilisation d’images. La géométrie, étant un domaine des mathématiques axé sur les figures, leurs caractéristiques et leur construction, il nous semble logique d’expliquer le lexique par le biais d’illustrations .

Dans ce lexique, sont présentées les notions que l’élève doit acquérir au collège ainsi que les bases acquises à l’école primaire. On a ainsi un répertoire présentant tous ces concepts en français avec une illustration permettant à l’élève d’associer le mot et l’image qui lui correspond

Angles adjacents
bea-adjacents4_1_.jpg

L’élève pourra s’en servir de façon autonome, étant donné que chaque terme est présenté par une image. Certains termes, pour lesquels l’illustration seule ne  permet pas la compréhension, sont accompagnés d’un bref texte de définition. L’élève aborde ainsi une première approche de la description de figure. Il peut aussi utiliser le « lexique multilingue » présenté ci-dessus, pour appréhender les notions qui lui échappent.

Télécharger le lexique illustré de géométrie

Le lexique multilingue et le lexique illustré de géométrie, sont des prémisses à l’activité mathématique nécessitant l’utilisation du français, à savoir la démonstration mathématique (notamment en géométrie) que fait l’élève lorsqu’il sait mettre en relation ses acquis en mathématique et en français.

Béatrice Polack, Stagiaire CASNAV, M2 FLE, 2010.
et Evelyne Gerbert, professeure de mathématiques.