Nicolas Picod, Conseiller pédagogique départemental LVE à la DSDEN de l’isère, a eu l’occasion d’octobre à décembre 2015 dans le cadre de son Master à Sciences Po, de réaliser un devoir simulant un rapport de veille documentaire à destination du Ministère de l’éducation nationale, sur la scolarisation et la formation des jeunes réfugiés dans l’union européenne.
Dans cette simulation, Nicolas Picod répond au besoin d’éléments d’informations concernant la scolarisation et la formation des jeunes réfugiés dans les autres Etats membres de l’Union européenne, suite à la crise des réfugiés qui a touché l’Union européenne durant l’année 2015, afin d’anticiper de potentielles nouvelles arrivées de jeunes réfugiés en France.
Cette veille doit pouvoir permettre au Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche :
- d’avoir accès à un éventail de mesures et programmes mis en oeuvre dans d’autres Etats membres de l’Union européenne afin d’alimenter sa réflexion,
- d’être en capacité de pouvoir proposer prochainement d’éventuels programmes et mesures de scolarisation et de formation appropriées, de l’école maternelle à l’université.
Aussi Nicolas Picod a-t-il surveillé, sur la période du 15 octobre 2015 au 1° janvier 2016, les informations émanant d’institutions européennes, nationales (en l’occurrence allemande), et internationales, dans un périmètre de recherche ainsi circonscrit :
- scolarisation des jeunes réfugiés dans les structures d’accueil préélémentaires, les écoles élémentaires et secondaires / Formation dans les établissements de l’enseignement supérieur
- Dispositifs spécifiques d’inclusion de ce public d’élèves
- Lien école-familles (pour les niveaux préélémentaires et élémentaires)

Accéder à la contribution