Paru en 2013, l’ouvrage collectif, Vercors des mille chemins, Figure de l’étranger en temps de guerre, dirigé par Philippe Hanus et Laure Teulières, permet d’appréhender le rôle des migrants dans le Vercors et au delà, avant, pendant et après la seconde guerre mondiale. Rassemblant des historiens reconnus, de jeunes chercheurs, des artistes ou des témoins, ce livre ouvre de nouvelles perspectives pour œuvrer à la reconnaissance de la diversité des mémoires en temps de guerre.

Accès à la présentation complète de l’ouvrage