Voici un outil réalisé par Hélène Paillard dans le cadre de son stage de Master2 professionnel en 2012-2013. Au cours de son travail elle a interrogé les modalités de prise en charge des élèves désignés souvent à tort comme "non scolarisés antérieurement" ainsi que les contenus enseignés.

"Les élèves dits NSA sont susceptibles d’être scolarisés dans des dispositifs variés, les intervenants de ces dispositifs ont des cultures professionnelles diverses qui entrainent des approches différentes. D’autre part, les programmes de l’Education Nationale visant les apprentissages fondamentaux ont été conçus pour de jeunes enfants. Les contenus de la formation pour adultes ne correspondent pas non plus aux besoins d’adolescents scolarisés en collège ou lycée et n’intègrent pas obligatoirement la visée d’éducation humaniste que se doit d’avoir l’école.

 Partant de ces constats, ce référentiel essaie de faire la synthèse entre des référentiels issus de la formation professionnelle et de la lutte contre l’illettrisme d’une part et le socle commun de connaissances et de compétences d’autre part. Les compétences ont été également croisées avec celles des niveaux du CECRL puisqu’il s’agit, en tout premier lieu, d’enseigner le français à des élèves allophones.

Les objectifs du référentiel :
- Constituer un outil de référence pour permettre aux divers intervenants de coordonner leurs enseignements (nécessité d’asseoir  l’apprentissage de la lecture sur celui du français, par exemple)
- Servir de support à la constitution d’évaluations (les descripteurs de niveaux du CECRL ont été rappelés pour chaque activité langagière) et permettre le repérage des compétences existantes pouvant servir de points d’appui aux apprentissages

- Donner des exemples d’activités ou de supports possibles

Télécharger le référentiel