Quelques mots autour de l’extrait

"Depuis quelques années, parallèlement à mes missions de formatrice CASNAV et à ma mission pour la scolarisation des enfants du voyage dans le Vaucluse, je cueille des témoignages dans les caravanes, sur les terrains, au bord des routes... La vidéo permet de garder trace et de partager ensuite quelques-uns de ces instants de vie. Cette expérience de la rencontre, de l’altérité, de l’étrangeté parfois, suscite des questions et fait cheminer la connaissance de ces éternels étrangers de l’intérieur, comme les nomme le sociologue Christophe Robert. Ces films sont parfois le fruit d’une rencontre de quelques minutes, parfois celui de longues tranches de vie partagées, dans une démarche pouvant s’apparenter à l’ethnologie (observation participante). Comme pour mes autres documentaires, l’intention est de montrer des « gens du voyage » presque ordinaires dans ce qu’ils laissent entrevoir. Rien de spectaculaire, rien de choquant, rien d’extrême, et toujours une grande dignité. Le travail est ciblé sur la parole essentiellement. Dans le montage, l’accent est mis sur ce qui dépasse les spécificités de la famille filmée, ce qui est communément admis par la plupart des voyageurs. Je filme seule, rien n’est préconstruit, les paroles sont spontanées. Les montages sont toujours visionnés par les protagonistes, c’est l’occasion de débattre ensemble, de confronter nos points de vue. Nos certitudes, nos repères, nos références sont de part et d’autre bousculés. Les cadrages, les lumières… ne sont pas étudiés. La caméra est juste un témoin, elle permet une mémoire. Je l’oublie, nous l’oublions…

Pour répondre à nos besoins de formateurs, le projet est de concevoir un outil sur les modes de transmission du savoir dans les familles de voyageurs.
Dans la première partie (environ 30 min), la famille Piedon répond aux questions « Qui t’a appris quoi ? Comment as-tu appris ? Quelle place pour l’erreur ? Qu’as tu enseigné et à qui ? … ». C’est une famille de voyageurs dans laquelle cohabitent trois générations d’adultes pouvant être interviewés. D’autres métiers que le cirque existent dans leur famille proche : vendeurs sur les marchés, confiseurs, forains, ferrailleurs, mécaniciens…
Pour structurer l’outil, Alain Montaclair, psychosociologue, maître de conférence en Sciences de l’Education à l’Université de Franche-Comté, apporte son analyse, sous la forme d’un entretien. Dans cette deuxième partie du documentaire, il aborde la question des savoirs et des apprentissages de l’individu par rapport au groupe,  la question du plaisir, du don... Il confronte ces modalités de transmission avec celles de l’Ecole.
Au-delà des particularités d’une famille, Alain Montaclair élargit aussi la réflexion sur la transmission des savoirs dans la population des voyageurs en général.

Par ailleurs, Régis Guyon, CNDP VEI, élabore le texte d’accompagnement de l’outil à partir d‘un entretien où mon expérience rencontre l’expertise de l’anthropologue Alain Reyniers, professeur à l’université de Louvain et  directeur scientifique de la revue Études Tsiganes.

Je remercie infiniment tous ceux qui ont mis, de près ou de loin, leur grain de sel dans ce travail :
tous les membres du groupe de travail interacadémique pour la scolarisation des enfants itinérants,
Eric Auziol, Maître de Conférence en sciences de l’Education, Université Paul Valery Montpellier,
Jean-Paul Bianchi, IEN mission académique scolarisation enfants de famille gitane, coordonateur CASNAV Montpellier
Cyrille Schiltz, formateur CASNAV de Besançon, chargé de mission EFIV Haute Saône
Régis Guyon, CNDP, responsable du département Ville-École-Intégration, rédacteur en chef de la revue Diversité
Mickaël Rigolot, coordonateur CASNAV de Besançon
Fabrice Peutot, ex-coordonnateur CASNAV de Grenoble
Guy Cherqui, IA IPR de lettres, responsable CASNAV de Grenoble
David Caraty, formateur CASNAV Aix-Marseille, pôle départemental Vaucluse
Richard Gontelle, voyageur circassien.

Quelques autres travaux vidéo :
« Gens du voyage, bienvenue au cirque », 53 min, 2010
Une dizaine de très  courts documentaires dans les cahiers pédagogiques hors série numérique « A l’école avec les élèves roms, tsiganes et voyageurs », mai 2011
Petits montages pour formations : les écoles sous chapiteau, le soutien scolaire sur les aires de stationnement…"

Fabienne Caraty, formatrice CASNAV Aix-Marseille, pôle départemental Vaucluse, chargée de mission enfants de familles itinérantes et de voyageurs.
contact : fabienne.caraty@ac-aixmarseille.fr