Document d’aide à l’évaluation des élèves allophones nouvellement arrivés »
Publié sur Eduscol en octobre 2012, référé aux compétences du socle commun de connaissances et de compétences et au Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues, cet outil est destiné à permettre l’évaluation des compétences langagières des élèves allophones arrivants en langue française. Il fait apparaître la progression des acquis au cours de l’apprentissage de la langue de scolarisation.
Ce document est organisé en deux parties :
    - l’outil "professeur" : conçu pour aider l’enseignant à renseigner le document d’évaluation de l’élève nouvellement arrivé en France, il traite des huit domaines concernant la maîtrise de la langue : écouter et comprendre, dire, lire, écrire, la phonologie, le vocabulaire, la grammaire et l’orthographe. Les items des trois paliers du socle sont mis en regard des descripteurs du CECRL (niveaux A1, A2, B1, B2).
    - l’outil "élève" : le livret d’évaluation reprend les items du socle, les niveaux du CECRL correspondants et permet de renseigner les niveaux atteints par les élèves.

Le DELF (diplôme d’études en langue française) est un diplôme de langue étrangère présenté par les élèves qui apprennent le français dans environ 160 pays et plus de 1000 centres d’examen. Le DELF et le DALF (diplôme approfondi de langue française) sont les diplômes officiels, adossés sur le CECR (Cadre européen commun de référence pour les langues), délivrés par le ministère français de l’Éducation nationale, pour certifier les compétences en français des candidats.

Le DELF et le DALF se composent de 6 diplômes indépendants, correspondant aux six niveaux du cadre.

Le DELF scolaire existe depuis 2002. Il concerne les niveaux A1, A2, B1 et B2.  Actuellement, le choix de son organisation est à discrétion des recteurs. L’académie de Grenoble adopte le DELF scolaire en 2007. L’inscription au DELF est gratuite et volontaire, et l’obtention ou non de ce diplôme ne constitue nullement une condition à l’intégration scolaire dans les classes générales. Le DELF scolaire est un diplôme à visée de valorisation et non de sélection, lisible par les candidats, les parents, les enseignants, les institutions, qui permet aux ENAF de passer une certification avant l’âge où les enfants français passent leur premier examen.  Dans cette logique de valorisation, on présentera les élèves au niveau qu’ils sont susceptibles de réussir. La familiarisation avec les épreuves permettra de définir le niveau des élèves et donc de l’examen à présenter. En ce sens, le DELF apparait comme un outil de positionnement autant que d’évaluation positive.

Le DILF (Diplôme initial de langue française) n’est pas proposé aux élèves des dispositifs d’accueil du secondaire par l’école. Il rentre dans le cadre du contrat d’accueil et d’intégration et peut par conséquent concerner des jeunes de 16-18 ans qui ont choisi de signer ce contrat.  Le DILF ne concerne donc que peu d’ENAF, mais il mérite d’être connu : les sujets sont un matériel pédagogique utile pour les maîtres, notamment avec les NSA, et il est intéressant de connaître le contenu de cette certification que passent les parents des ENAF.
Plus d’information sur le DELF et le DILF et leur organisation dans l’académie.


Evaluation en lecture en langue d’origine

Là où sont nos paires, test de déchiffrage / lecture en 46 langues (au 10.09.2011) proposé par Emmanuel Blanco, formateur au CASNAV de Marseille : cette évaluation des acquis à l’arrivée, sous forme de dessins à relier à des mots par des flèches, s’adresse aux ENAF de 6 ans ainsi qu’à ceux plus âgés mais peu ou mal scolarisés antérieurement (voire déscolarisés). On peut aussi la proposer aux ENAF qui arrivent en GS au troisième trimestre.

Passerelles en quinze langues, évaluation–lecture en quinze langues d’origine, cycles 2 et 3 , J-C. 2003. Rafoni & N. Deruguine. Les cahiers de Ville-Ecole-Intégration. Editions Sceren, CNDP.

- Description :
Le document papier comprend des tests de lecture pour les 15 langues suivantes : l’anglais, l’arabe, le chinois, le coréen, l’espagnol, l’indonésien, le japonais, le polonais, le portugais, le roumain, le russe, le serbe, le tamoul, le turc, le vietnamien. Le corrigé est en français ; il permet de procéder à la correction des autres, strictement identiques et bâtis sur des QCM.

Un complément en 14 langues est proposé en téléchargement gratuit sur le site de VEI : l’albanais, l’arménien, le bosniaque, le bulgare, le créole, le géorgien, l’hindi, le khmer, le mongol, l’ourdou, le slovaque, le tagalog, le thai et l’ukrainien.

- Extraits de la présentation : «  Cet outil d’évaluation-lecture […] éclairera l’enseignant sur les parcours scolaires antérieurs et facilitera la mise en place de stratégies pédagogiques adaptées pour l’apprentissage progressif du français. » Les auteurs distinguent ensuite les élèves lecteurs, non-lecteurs dans leur propre langue. Pour les lecteurs, il s’agit de pouvoir  « identifier le degré de familiarisation avec l’écrit » et de différencier un lecteur débutant dans sa langue d’origine pour lequel les procédures d’accès au sens sont coûteuses, d’un lecteur expert qui accède facilement à la compréhension fine d’un texte.

L’auteur distingue ensuite les élèves lecteurs ou non sur caractères latins. Ces distinctions ont pour conséquence des « modalités d’entrée différentes dans le français écrit ». Pour les lecteurs en langue d’origine sur caractères latins, c’est une entrée directe dans le français écrit qui est proposée; pour les lecteurs en langue d’origine sur d’autres caractères, c’est une entrée indirecte dans le français écrit avec un apprentissage initial du code pour la compréhension ; pour les non-lecteurs en langue d’origine, c’est un apprentissage initial de la lecture qui est proposé.


Outils pouvant être utilisés dans les CIO et les établissements

Outils réalisés dans le cadre du projet européen Socrates/ Comenius et présentés dans le Kaléidoscope polyphonique, volumes 1, 2, 3, produits par l’INETOP :
- Kaléidoscope polyphonique : une boîte de réflexions et d’outils pour accueillir, connaître, scolariser, accompagner les élèves étrangers allophones au collège . 1998. Francequin, G. & Charpentier, M. Tome 1. Paris : CNAM/ INETOP.

- Kaléidoscope polyphonique : vers une orchestration harmonieuse des travaux 1998/1999 pour scolariser et accompagner les étrangers allophones au collège . 1999. Francequin, G. (dir.). Tome 2. Paris : CNAM/INETOP.

- Kaléidoscope polyphonique : Quel devenir après l’accueil ? Où en sont-ils Où en sont-elles ? Où en sommes-nous ? . 2000. Francequin, G. (dir.). Tome 3. Paris : CNAM/INETOP.

- Niveau 6 ième  / 5 ième (11-13 ans) :

•  Les jeux olympiques . Test mettant en œuvre les qualités d’analyse et de déduction. Les réponses (chiffres) sont données dans un QCM.

•  Les boucles d’oreille. Le texte est un conte écrit par des élèves francophones de section européenne du collège Twinger Strasbourg. Le texte doit normalement être donné puis repris à l’élève avant la passation du QCM.

- Niveau 4 ième / 3 ième (14-16 ans) :

•  La télévision. Texte de type argumentatif, nécessitant des capacités d’analyse et de critique. Réponses sous forme de QCM.


Outils pouvant être utilisés pour le positionnement en Français

Outils réalisés par le réseau départemental de l’Isère. Ces tests permettent d’évaluer le niveau de francophonie des élèves à l’écrit et à l’oral à leur arrivée.

Test 1er degré, Groupe CRI-CLIN 38, Inspection académique de l’Isère.
Test 2nd degré, Groupe CLA 38, Inspection académique de l’Isère.

Pour le niveau lycée, voir la rubrique "les tests académiques de positionnement" sur le site du CASNAV de Créteil.


Outils pouvant être utilisés pour le positionnement en Mathématiques

L’élève passe des tests avec un conseiller d’orientation-psychologue ou un enseignant. Des fiches de différents niveaux et traduites en différentes langues permettent d’approcher le niveau acquis dans le pays d’origine.

Mieux connaître pour mieux scolariser : document à l’attention des personnels de l’Éducation nationale chargés d’accueillir et de scolariser les adolescents étrangers. Monique CHARPENTIER, professeur de FLS au collège Twinger, chargée de mission à la cellule d’accueil, d’évaluation et de suivi scolaire pour adolescents étrangers. Inspection académique du Bas-Rhin, Strasbourg. Impression et diffusion : ONISEP Alsace avec la participation de l’INETOP et de la Direction de l’Académie de Paris. 1995.

La commercialisation de ce document est arrêtée depuis un certain nombre d’années (Source Onisep Alsace), mais il est encore utilisé par les CIO et disponible en CDDP.

Le CASNAV de Paris a élaboré des tests conformes avec les programmes de maths en 2008. A demander au CASNAV de Paris ou de Grenoble.

Le CASNAV d’Aix-Marseille vient d’ouvrir un site de tests conformes aux programmes actuels (2010). Les langues suivantes allemand, anglais, arménien, bulgare, espagnol, français, grec, hongrois, italien, néerlandais, polonais, russe, serbe, suédois et turc sont en ligne, suivront les autres au fil de l’envoi des traductions par les IPR des disciplines concernées. Ce site sera valorisé par une liste de diffusion gérée par ses auteurs, de manière à informer les usagers des mises en ligne et autres productions reliées au site.

Le CASNAV de Lille a produit des tests de positionnement consignés dans un guide pour la scolarisation des ENAF. Il est publié sur le site de VEI à télécharger en intégralité ou fiche par fiche.

Maths sans paroles, outils d’évaluation des élèves des classes ordinaires ou spécialisées en difficulté scolaire ou linguistique, Ecole élémentaire cycles 2 et 3 . 2000. J-C Rafoni, CRDP de l’Académie de Versailles, CDDP92.

- Extrait de l’avant-propos : « […] Maths sans paroles est un outil sans consignes écrites mais nullement sans paroles, c’est-à-dire privé de la voix de l’enseignant. […] Rien ne serait plus erroné que de croire la langue absente de l’apprentissage scientifique et à plus forte raison d’une évaluation formative […]. Les outils d’évaluation couvrent le champ de l’apprentissage des mathématiques par cycle (approximativement de la fin du CP au début du CM2) pour le seul premier degré. Les domaines proposés sont ceux de la numération, du calcul opératoire, de la géométrie, des mesures et de la résolution de quelques problèmes pour le cycle 3. […] La présence d’images ou de dessins introduit la prise d’indices non verbaux qui doivent faciliter la déduction automatique des consignes.»

Pour le niveau lycée, voir la rubrique "les tests académiques de positionnement" sur le site du CASNAV de Créteil.


Test portant sur le raisonnement logique

SAMUEL , P.Rozencwag, D.Corroyer & P. Altman. Logiciels. Diffusion : Delta expert. 2001.

Logiciels pour la passation du test (SAMUEL-Test)et un logiciel pour le diagnostic (SAMUEL-Diagnostic). Support CD Rom.

Outil réservé aux psychologues (conseillers d’orientation-psychologues, psychologues scolaires…). Test cognitif  inspiré des cubes de Kohs pouvant être utilisé avec des jeunes enfants qui permet d’évaluer les stratégies de résolution de problèmes sur du matériel non verbal.


Test portant sur les intérêts professionnels

EVI,  Epreuve visuelle d’intérêts. Conception et réalisation : J.C. Sontag. Diffusion ECPA. 2002.

Support CD-ROM ; logiciel d’aide à l’orientation scolaire et professionnelle qui permet de repérer chez les adolescents ou jeunes adultes par l’intermédiaire de photos, les intérêts professionnels sans passer par l’écrit. Les consignes peuvent être lues dans 25 langues différentes.

Le Portfolio européen des langues

Le portfolio européen des langues (PEL) est un outil destiné aux apprenants de langues étrangères (dans le but de promouvoir le plurilinguisme et l’interculturalité) et élaboré par la Division des Politiques Linguistiques du Conseil de l’Europe. C’est le « document apprenant » correspondant au CECR. L’apprenant d’une langue peut, avec une aide éventuelle, noter ses connaissances, ses travaux, ses expériences culturelles, évaluer son apprentissage, et sa progression en fonction d’une grille dont les critères sont reconnus dans tous les pays européens. C’est un outil motivant et utile pour garder la trace des apprentissages.
On trouve trois parties dans un portfolio :
- un passeport : outil de certification officielle qui donne une vue d’ensemble des capacités de l’apprenant en relation avec les niveaux de compétence du CECR.
- une biographie langagière  qui permet à l’apprenant de noter ce qu’il sait « faire » dans différentes langues et de noter ses expériences culturelles et d’apprentissage.
un dossier qui lui permet de rentrer les documents qui ont nourri les deux premières parties.

Liens vers d’autres sites

Site du CASNAV de Marseille
Les collègues de Marseille ont répertorié la liste des langues pour lesquelles nous disposons des tests.

Site du CASNAV de Nancy-Metz
Présentation des différents outils de positionnement existants dans le commerce.

Site du CNAM (site non actualisé depuis 2001)
Aller dans l’ espace enseignants puis dans les rubriques test et doc . Plusieurs outils sont proposés : des tests d’évaluation des connaissances en français, en mathématiques, une fiche d’évaluation, un dossier bilan. Ce site propose également une démarche d’accompagnement et d’accueil ainsi qu’une bibliographie. Le site présente également le projet Comenius Socrates, le Kaléidoscope polyphonique1, 2, 3 le logiciel SAMUEL.

Site du CASNAV de Versailles
Ce site propose une bibliographie commentée exhaustive pour l’évaluation (initiale, continue et sommative).

Site de VEI
Cliquer sur élèves nouvellement arrivés. Puis dans Documents et outils  : aller dans la partie Evaluations proposées par les Casnav (ex CEFISEM) et cliquer sur Outils de positionnement pour évaluer et accompagner les élèves nouvellement arrivés.