Textes officiels

Fermer 1. Programmes

Fermer 2. Guide technique

Fermer 3. Guide du partenariat

Fermer 4.Pilotage

Fermer 5. Comment devenir enseignant en Cinéma-Audiovisuel?

Fermer 6. Fiche type cession de droit à l'image

Fermer 7. Textes législatifs sur la création, la diffusion et la publication des images

Fermer Sections cinéma Académie de Grenoble

Ressources didactiques

Fermer Actualités

Fermer Analyses filmiques

Fermer Articles

Fermer Bibliographie cinéma

Fermer Cinéma et international

Fermer Cinéma et technique

Fermer Concours et opérations en CInéma-audiovisuel

Fermer Contributions interdisciplinaires sur le cinéma

Fermer Dernières parutions

Fermer Education aux médias

Fermer La pratique cinématographique

Fermer Thématiques et problématiques cinématographiques

Pourquoi ne pas en profiter pour proposer :



Voir les propositions en attente

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Calendrier
Actualités


Tutoriel Vidéodidact - par guillaumedeheuvels le 08/02/2009 @ 16:04

A expérimenter : Vidéodidact est un tutoriel filmique utilisable par des élèves de 11 à 16 ans. Il présente toutes les procédures techniques de la réalisation d’une interview sonore illustrée en les accompagnant de notions élémentaires du langage audiovisuel.

Les jeunes de la MJC d'Annonay réalisent chaque jour cinq minutes d'émission sur le Festival international du premier film.


Chers internautes et utilisateurs du site académique cinéma-audiovisuel, n'hésitez pas à consulter la rubrique "Liens" du site académique sur le cinéma-audiovisuel située en haut à gauche de votre écran, car elle recense de nombreux sites internet concernant la pédagogie et la didactique de l'enseignement du cinéma-audiovisuel, des sites de médiathèque, de ressources en ligne, de festivals...
Faites -nous aussi part de vos remarques ainsi que des informations qui pourraient intéresser le site!
Cordialement, Guillaume Deheuvels (Webmestre du site académique cinéma-audiovisuel)


A noter, la 13ème Biennale du cinéma espagnol d'Annecy, qui se tiendra du 22 mars au 1 avril 2008!
Pour plus de renseignements contacter le festival :



Au début des années 80, la coïncidence entre la nouvelle situation politique de l'Espagne et la présence de la cinématographie espagnole dans nombre de festivals dans le monde ont suscité en France un fort courant de sympathie et de curiosité. C'est de la volonté et du désir de quelques personnes de faire découvrir une cinématographie injustement méconnue qu'est née La Quinzaine du Cinéma Espagnol d'Annecy , baptisée depuis Biennale du Cinéma Espagnol . L'équipe du festival est alors centrée sur la figure de Raoul Rodriguez , fondateur et Délégué général de la manifestation depuis sa création en 1983 jusqu'à 2002.

Adresse  :
Bonlieu Scène nationale
1 rue Jean Jaurès
74000 Annecy France

Téléphone  : + 33 (0)4.50.33.44.05 / Fax  : + 33 (0)4.50.33.44.34
e-mail  : adch.cine@wanadoo.fr

Président  : Georges Alvarez
Délégué général  : Loïc Diaz Ronda
Assistante de programmation  : Sarah Quintric
Communication, scolaires et relations publiques  : Myriam Benkhedimallah
Stagiaires :
Matilde Abrego (2008) & Jeanne Forjonnel (2007)

Adresse permanente (hors festival)  :
ADCH / Biennale du Cinéma Espagnol 
26 rue Sommeiller
74000 Annecy France
Tel-Fax : +33 (0)4 50 51 30 14

 

De 1983 à 1992, le festival se tient à la MJC des Marquisats . Grâce au soutien sans réserve des professionnels du cinéma espagnol, de l'appui constant et réitéré de l'Instituto de Cinematografía y de las Artes Audiovisuales (ICAA) et grâce, enfin, aux nombreux réalisateurs qui sont venus rencontrer les annéciens, la Biennale a pu s'installer, s'affirmer comme un témoignage régulier de la vitalité et de la qualité du cinéma espagnol. Néanmoins, elle n'aurait pu voir le jour sans l'engagement artistique et financier de la MJC des Marquisats et sans les nombreux relais dans l'enseignement, la communauté espagnole et les acteurs de la cinéphilie locale.

Après la disparition des Marquisats, l' Association pour la Diffusion de la Culture Hispanique (ADCH) est créée en 1993 pour gérer la manifestation. La poursuite de la Biennale, manifestation qui ne cesse de se développer, est alors rendue possible grâce à l'accueil de Bonlieu Scène Nationale et aux aides et subventions de la Ville d'Annecy, du Conseil Général de Haute- Savoie, de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Rhône-Alpes (DRAC), du Ministère de l'Education Nationale, de la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports, de l'Association des Cinémas de Recherche Indépendants de Rhône-Alpes (ACRIRA), de la Ville de Seynod ; sans oublier les recettes dues aux milliers de spectateurs, au mécénat et à la publicité d'entreprise.

En 1994, pour répondre, entre deux Biennales, à une attente du public qui trouvait long l'intervalle de deux ans imposé par le système biennal, l'ADCH décide d'organiser les Images Hispano-américaines , festival consacré aux cinémas d'Amérique latine et dont la 7e édition en 2006 a réuni près de 3 000 spectateurs.

Depuis sa naissance, la Biennale du cinéma espagnol d'Annecy se veut le reflet de la cinématographie de qualité de la péninsule Ibérique comme des questions qui traversent la société espagnole, une des plus jeunes démocraties d'Europe. Dès le début, un des principaux objectifs de la manifestation a été de favoriser l'arrivée en France de nouveaux réalisateurs et la distribution de nouveaux films espagnols. Partant de ce constat et des difficultés à trouver des solutions du fait d'un système de marché international du film dominé et contrôlé par les Etats-Unis, il nous est apparu évident de faire découvrir au public, et si possible aux professionnels français, "la face cachée" du cinéma espagnol.

Sans exclure les vedettes comme Almodóvar ou Bigas Luna, la Biennale a choisi de contribuer prioritairement à faire émerger les jeunes générations de cinéastes en créant une Compétition Jeunes Réalisateurs en 1996 . Le Grand Prix est doté d'une aide à la distribution de 7700 Euros, versée au distributeur français qui achète et sort le film primé dans le circuit des salles françaises. Jusqu'en 2002 et pour chaque édition, au moins un des films primés par la Biennale a été acheté par un distributeur français. Le Grand Prix a ainsi permis de découvrir, souvent pour la première fois en France, les premiers films de nombreux jeunes cinéastes de la péninsule tels Alejandro Amenábar, Icíar Bollaín, Isabel Coixet, Achero Mañas ou Benito Zambrano.

La Biennale accorde une attention toute particulière aux réalisateurs qui s'efforcent de sonder la réalité de l'Espagne sans pour autant renoncer à l'invention formelle ni au plaisir du cinéma. En introduisant en 2004 pour la première fois dans sa compétition des documentaires, genre actuellement en plein renouveau en Espagne, le festival cherche également à questionner les clichés de l'hispanité. Les ruptures esthétiques entre les générations de cinéastes espagnols provoquent évidemment des polémiques, mais elles génèrent aussi une émulation salutaire, des remises en question pour certains et, au final, une production des plus variées aux thématiques les plus riches.

Depuis sa création, la Biennale a montré plus de 600 films espagnols et reçu près de 300 invités.


Tulpan, Prix de l'Education Nationale à Cannes en 2008,passe vendredi 6 février le matin dans le cadre des séances
scolaires du festival du premier film d'Annonay. Le film sera ensuite  projeté à destination du public lors de la soirée de remise
des prix dimanche 8 février le soir..

Le cinéma d'animation à l'honneur (Les activités 2008-2009)

Cette année, on fête le centenaire du dessin animé au cinéma !

           N'oublions pas que la France est le troisième producteur au monde de films d’animation !
 
 Au moment où Valence et particulièrement le Lux organise une série d'animations autour de la
 

 

 
sortie de Mia et le Migou de Jacques-Rémi Girerd, un petit retour sur des manifestations à Annecy.
 
 
 
 
Le 28 octobre dernier a donc eu lieu, à Annecy, la 7ème fête du cinéma d’animation à l’occasion de cette Journée Mondiale du Cinéma d’Animation. De nombreuses animations ont été organisées par la CITIA, la Cité de l‘Image en mouvement, organisatrice, chaque année du Festival International du Film d‘Animation ….
 
AFCA-affche.jpg  
 
Outre l’hommage à Emile Cohl, le réalisateur français qui a créé Fantasmagories, le tout premier dessin animé, dès 1908, avec l’exposition au Musée-Château d’Annecy : « L’esprit d’Emile Cohl »   et la sortie d’un l’ouvrage collectif sur le réalisateur, était proposé un « best off » du cinéma d’animation mondial, issu de la sélection officielle de l’ édition 2008 du Festival d’Annecy.
 
Au cours de ce 32ème Festival, du 9 au 14 juin dernier, avait déjà été rendu un hommage à Emile Cohl, ainsi qu’à Tex Avery, aux créateurs des Simpson et de Roger Rabbit ou encore à l’Inde, pour une riche édition 2008 qui coïncidait justement avec ce centenaire de l’animation.
 
Avaient été projetés en avant-première: Valse avec Bachir  d’Ari Folman (Israël, France, Allemagne), le premier long-métrage documentaire d’animation. (En ouverture du festival et en présence de l’équipe du film et du réalisateur), voyage dans les profondeurs de Beyrouth Ouest pendant les massacres des camps de Sabra et Chat Ila (sorti le 25 juin) ;  Fly Me to the Moon  de Ben Stassen (Belgique) sorti le 29 octobre : une projection en relief (« Le film envahit la salle ») ;  Mia et le Migou  de Jacques-Rémy Girerd (France) Sortie sur les écrans dès le 10 décembre . Le nouveau long-métrage du Alice Studio Folimage après La Prophétie des Grenouilles avec les voix de Jeanne Moreau, Dany Boon, Jean-Pierre Coffe, Yolande Moreau, Romaine Bouteille et Jean-François Derek…
 
Citons les trois premiers films primés, dans des catégories différentes : La maison en petits cubes, (Cristal d’Annecy) court-métrage du japonais Kunio Kato…Sita Sings the Blues (Cristal du Long Métrage), de Nina Paley (USA).Because you are Gorgious  (JICA Enfants, Prix des Ecoles) de Brent Daves (Afrique du Sud).
Sans compter les courts-métragesfrançais récompensés comme Berni’s Doll de Yann J., Skhizen de Jérémy Clapin et Portraits ratés à Sainte-Hélene de Cédric Villain et les films de télévision comme  Moot-Moot, l’Enfer de la mode  - scénario et voix d’Eric et Ramzy.
 
 
 POUR LES JUNIORS 
 L’atelier de cinéma d’animation d’Annecy ("Atelier AAA")  a, lui aussi, participé activement à ce centenaire du cinéma d’animation par l’organisation d’un week-end découverte de l’image en mouvement à l’occasion de cette fête mondiale du Cinéma d’Animation. De jeunes talents s’y essaient depuis plusieurs années aux diverses manipulations que nécessite l‘image d‘animation.  
La CITIA  (Cité de l'image en mouvement) organise d’ailleurs régulièrement des ateliers dans les écoles et collèges de l’agglomération. Un important volet d’éducation et de formation a été mis en place depuis plusieurs années déjà dès l’école primaire, avec l’organisation de stages scolaires d’initiation à la création d’images numériques animées et à la 3D. Le programme « parcours culturels » concerne le cycle 3 (CE2 et CM1) du primaire, et les collèges du département de la Haute-Savoie, par la mise en place d’un stage d’une semaine sur le plateau technique de la CITIA.
 
Le JICA Enfants permet aussi, chaque année, à près de 9000 scolaires de 5 à 11 ans, à la suite du Festival International du Film d’Animation, de participer à cette grande fête : séances -en temps scolaire -de projections de courts-métrages, choix de films, jurys spécifiques
La relève est décidément assurée ! 
 
Article de Simone Llorca (membre du C.L.E.M.I. de l'Académie de Grenoble)

 

miavignette.png

Délégation Académique à l'Action Culturelle

DAAC 11, avenue Général Champon, 38031 Grenoble CEDEX

action.culturelle@ac-grenoble.fr

http://www.ac-grenoble.fr/action.culturelle

Tél : 04 76 74 74 57, Fax : 04 76 17 14 05

 

 

 

 

n° 110

2008//2009

 

 

Dossier suivi par :

francois.mondot@ac-grenoble.fr

 

 

 

Fait le 2 février 2009

 

 

 

 

Diffusion :

Collèges, Lycées

Isère

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11, avenue Général Champon

38031 Grenoble-CEDEX

 

Cinéduc et Le Méliès

présentent en avant-première

Tulpan,

Prix Un Certain Regard Cannes 2008

Prix de l'Éducation nationale Cannes 2008

Prix de la jeunesse Cannes 2008

un film de

Sergeï Dvortsevoy

(Kazakhstan, 2008)

Mercredi 25 février 2009

à 18h00 au cinéma le Méliès, avec

la participation de François Lecointe, membre du Jury

du Prix de l'Éducation nationale 2008

Après son service militaire, Asa retourne à la steppe kazakhe. Pour commencer sa nouvelle vie, Asa doit se marier d'abord avant qu'il puisse devenir berger lui-même. Son seul espoir sur la steppe désertée est Tulpan, la fille d'une autre famille de berger.

« Sergei Dvortsevoy, connu pour ses documentaires et dont c'est là le premier long métrage de fiction réalise un film de dépaysement total qui nous transporte dans le splendide Kazakhstan. Du soleil, de la terre sèche, de la poussière ocre dont les peaux paraissent teintées, des animaux et surtout un peuple extraordinaire de noblesse et de savoir vivre ensemble » Libération


 


 


 


 


 

Tarifs habituels du cinéma, réservation conseillée

Réservations : Le Méliès, 3 rue de Strasbourg Grenoble 04 76 47 99 31

Informations : Cinéduc 04 76 74 74 17 contact@cineduc.org

 

 


CINEDUC 2009 - par guillaumedeheuvels le 03/02/2009 @ 23:36

                                                                               
                                                                                 CINEDUC 2009

Cinéduc est une initiative de l'association "La Maison des Enseignants et de l'Education tout au long de la vie".

Cinéduc se concrétise tous les 2 ans dans une "biennale" organisée à Grenoble.
Projections, ateliers, rencontres, se succèdent pendant 2 semaines. Il s'agit de faire se rencontrer le cinéma, à travers les films, les thèmes, les auteurs, les techniques, et l'éducation ; à côté des "grands films", des temps sont réservés aux réalisations des écoliers, collégiens et lycéens.

La 1ère biennale, février 2006, avait pour thème "regards croisés, école et société", celle de 2008, "famille, familles...".

Avant la biennale 2010 ("Bonjour le bonheur !") :

Cinéduc vit aussi entre 2 biennales, et organise :

  • des ateliers pour les élèves
  • un concours d'affiche pour la biennale 2010 destiné aux lycéens
  • mars 2009 :

    Projection/rencontre autour de "Tulpan" de Sergueï Dvortsevoy prix spécial de l'Education nationale Cannes 2008 - Cinéma le MELIES, en présence d'un membre du jury
  • mai 2009 :

    projection des courts-métrages sélectionnés par les élèves sur le thème de la biennale 2010 "Bonjour le bonheur !"
  • juin 2009 :

    projections/rencontres autour de Rithy Panh
    - Projections de films de Rithy Panh et du documentaire "Oncle Rithy", en présence du réalisateur, Jean-Marie Barbe, président du festival de cinéma "Etats généraux de Lussas"
    Conférence sur "relations entre documentaire et fiction"


A noter qu'à l'occasion du festival Cineduc à Grenoble, le film "Tulpan", prix
Education Nationale de "Cannes 2008" et prix jeunesse "Cannes 2008",
sera projeté au Méliès en avant première le mercredi 25 février à 18h au Mélies et durant le  mois de mars.

Ce film bénéficiera d'un accompagnement par l'un des  membres du jury
Education Nationale de Cannes 2008, François Lecointe.

Ce dernier pourra, en fonction de ses disponibilités, intervenir dans
les classes qui le souhaiteraient.


 

 « Autour de Lacombe Lucien (Louis Malle, 1974) »


Journée d’étude organisée par

Jacqueline Nacache (Paris-Diderot) et

Alain Kleinberger (Paris-Ouest Nanterre La Défense)


Samedi 7 février 2009


Institut National d’Histoire de l’Art - Auditorium

Galerie Colbert, 2 rue Vivienne, 75002 Paris



Matin


9h : Accueil et ouverture


9h 30 : Jean-Pierre Bertin-Maghit (Bordeaux III)

« Représentations de l’Occupation dans le cinéma français des années 1970 »


10h 15 : Anne Goliot-Lété (Paris-Diderot)

« Lacombe Lucien et la question du point de vue »


11h Pause


11h 15 Denis Mellier (Université de Poitiers)

« La question des corps dans Lacombe Lucien »


12h Laurence Schifano (Paris-Ouest Nanterre La Défense)

« La province dans Lacombe Lucien »


13 h : Pause déjeuner

Après-midi


14h 30 : Régis Robert (Cinémathèque Française)

« Le Milicien ou quelques aventures d'un jeune paysan français sous l'Occupation : fabrication d'un film de fiction »


15h 15 : Pierre Billard (historien du cinéma)

« A la recherche de Malle Lucien »


16h : Pause


16h 15 : Table ronde 1 : Points de vue sur l’analyse de Lacombe Lucien - Michel Marie, Alain Kleinberger, Claude Murcia, Jacqueline Nacache, Olivier Rocheteau (et intervenants).


17 h : Table ronde 2 : Lacombe Lucien : le tournage (avec des membres de l’équipe du film)


18h : Clôture.

---------------------------------- 

 

Journée organisée dans le cadre du séminaire de recherche : « Cinéma et Seconde Guerre mondiale : images, présences, traces », avec le soutien du CERILAC / CLAM-ECLAT (Paris-Diderot, dir. F. Marmande, F. Lavocat, C. Murcia),de l’équipe « Représentations » (dir. Christian Biet, Paris Ouest Nanterre La Défense) etde l’ARIAS (Paris III/ CNRS /ENS Ulm, dir. Jean-Loup Bourget)

 


Bientôt la prochaine édition du Festival du Premier Film d'Annonay qui se tiendra du 30 janvier au 9 février prochain.


Festival International du Premier Film - Annonay

- Édition 2009 - Présentation / Réglement - Jury - Archives - Nouvelles Images -
-
Presse / Téléchargements - Pratique / Contact -

# Présentation

Créé en 1984, le Festival de Cinéma est devenu, au fil des ans, une manifestation qui compte, au point de figurer parmi les plus importantes manifestations cinématographiques de la région Rhône-Alpes.
Depuis 1988, le Festival, en se centrant sur les premiers films, entend promouvoir les jeunes réalisateurs du monde entier et être un lieu de rencontre, d’échanges et de convivialité. À Annonay, tout est mis en oeuvre pour que les échanges soient le plus fructueux possible. La convivialité dans la simplicité entre invités, public et organisateurs y est une règle de tous les instants. Depuis 2003, le Festival s’est élargi à des communes voisines de la Loire et de la Drôme.

«Annonay est un Festival de résistants du 7ème art» (Bulle Ogier, invitée du 17ème Festival).

# Les chiffres de la 25ème édition (Février 2008)

– 33 longs métrages présentés au total
– 27 premiers longs métrages dont 8 en compétition
– Nombreux réalisateurs et professionnels présents
– 17 pays du monde entier représentés
– 15 236 spectateurs

# Palmarès du 25ème Festival

– Grand prix du jury : Teeth Of Love de Zhuang Yuxin (Chine)
– Prix spécial du jury : Falafel de Michel Kammoun (Liban/ France)
– Prix du public : L’Aria Salata d’Alessandro Angelini (Italie)
– Prix des lycéens : Teeth Of Love de Zhuang Yuxin (Chine)
– Prix de la musique : Small Gods de Dimitri Karakatsanis (Belgique)
– Prix du 25ème anniversaire : Small Gods de Dimitri Karakatsanis (Belgique).

# Composition

Le Festival se compose chaque année de sept sections :
– Une section compétition de premiers longs métrages de fiction avec des films inédits ou non encore distribués en France en salles ou à la télévision. Cette sélection est internationale.
– Une section Premiers films hors compétition.
– Une section thématique autour d’un genre ou d’un thème particulier.
– Une section Invité(e) "coup de cœur" consacré à un(e) comédien(ne) en sa présence.
– Une sélection de Films tout public.
– Une section non compétitive de courts-métrages.
– Une programmation parallèle non compétitive autour de films tournés en format numérique (section Nouvelles Images).
Pour la compétition, le Jury, présidé par un réalisateur, est composé de huit spectateurs cinéphiles sélectionnés sur candidature.

# Prix

Cinq prix sont attribués :
– Le Grand Prix du Jury (Prix de la Ville d’Annonay), doté d’un prix en espèces remis au distributeur français qui diffusera le film en France dans l’année (3500€) et d’un prix de 2000€ remis au réalisateur.
– Le Prix Spécial du Jury (Prix du Conseil Régional Rhône-Alpes), doté d’un prix en espèces remis au réalisateur (1200€).
– Le Prix du Public (Prix du Conseil Général de l’Ardèche), doté d’un prix en espèces remis au réalisateur (1700€)
– Le Prix des Lycéens, doté d’un prix en espèces remis au réalisateur (600€), ce prix étant décerné par les lycéens de l’agglomération annonéenne.
– Le Prix de la musique de film, doté d’un prix en espèces remis au compositeur (500€).

# Invités 2008

Aure Atika, Jérôme Boivin, Bernard Blancan, Sophie Salbot, Makena Diop, Marc Fitoussi, Caroline Bonmarchand, Stéphane Allagnon, Thomas Lilti, Laurent Delmas, Mia Hansen-Love, Pascal Auffray, Louise Blachère (France), Michel Kammoun (Liban), Niall Heery (Irlande), Steffi Peeters (Belgique), Kirill Mikhanovsky (Russie), Noël Mitrani (Québec), Zhuang Yuxin (Chine).

# Réglement de la 26ème Édition du 30 Janvier au 9 Février 2009

1/ Pour la 26ème année consécutive, la M.J.C. d’Annonay organise en février 2009 un Festival de Cinéma. L’une des sections de ce Festival est une sélection internationale de premiers longs métrages.

2/ Pour pouvoir être sélectionnés, les films doivent avoir une durée minimum de 60 minutes, ne pas avoir été réalisés avant 2007 et constituer le premier long métrage de fiction de leur réalisateur qui ne doit pas encore avoir réalisé un 2ème long métrage au moment de la présentation du film au Festival d’Annonay.

3/ Seuls les films de fiction peuvent participer à la compétition.

4/ Seuls les films sur support 35mm sont acceptés.

5/ Pour pouvoir être sélectionnés, les films ne doivent pas avoir fait l’objet de diffusion commerciale en France avant la date du Festival (en salle ou à la télévision).

6/ Pour pouvoir être sélectionnés, les films devront pouvoir être visionnés par le Comité de Sélection du Festival. Ce visionnement pourra s’effectuer dans des Festivals où les films seront projetés (nécessité de nous communiquer à l’avance les dates et lieux de projection). Si ce visionnement n’est pas possible, un DVD du film devra être envoyé au Comité de Sélection avant le 1er décembre 2008.

7/ Les films seront officiellement candidats lorsque le formulaire d’inscription (téléchargeable sur notre site web), dûment rempli et signé, sera réceptionné par le secrétariat du Festival. Ce formulaire rempli constitue l’acceptation du règlement du Festival du Premier Film d’Annonay. La clôture des inscriptions, à l’aide de ce formulaire, est fixée au 1er décembre 2008.

8/ La liste des films sélectionnés sera publiée sur le site Internet du Festival aux alentours du 15 décembre 2008. Aucun résultat ne sera communiqué par téléphone. Les cassettes des films non retenus seront alors retournées sur simple demande (requête à formuler avant fin avril 2009).

9/ Le Festival prend à sa charge l’acheminement aller/retour de la copie 35mm ainsi que son dédouanement.
Les copies devront être mises gracieusement à disposition du Festival, libres de droits de location et de projection.

10/ Tous les réalisateurs des huit films sélectionnés seront invités à venir au Festival (une seule invitation par film sélectionné). Le Festival prend à sa charge les frais de transport, hébergement et repas sur place de chaque invité.

11/ Afin de réaliser (si besoin était) le sous-titrage électronique français des films retenus, chaque représentant doit fournir au secrétariat du Festival, avant le 15 décembre 2008, la liste des dialogues originaux du film ainsi que la traduction en français.

12/ Afin d’être publiée dans le catalogue officiel du Festival, la documentation suivante sur chaque film retenu doit impérativement parvenir au secrétariat du Festival avant le 15 décembre 2008 :
– Un synopsis court
– Un jeu complet de photos du film
– Une photographie et une biographie-filmographie du réalisateur
En outre, chaque participant devra faire parvenir au secrétariat du Festival, au plus tard le 15 janvier 2009, le matériel suivant :
– 2 grandes affiches et plusieurs affichettes
– Plusieurs jeux complets de photos du film
– 10 dossiers de presse du film (si possible en français)

13/ Pour des raisons techniques liées au sous-titrage, toutes les copies des films retenus pour le Festival doivent être parvenues à la MJC d’Annonay au plus tard le 20 janvier 2009. Ces copies doivent être techniquement parfaites et vérifiées au préalable par le participant concerné.

14/ La compétition est dotée de cinq prix :
– Le Grand Prix du Jury : Prix en espèces de 3 500 €, attribué au distributeur français qui distribuera le film en France d’ici le 31 décembre 2009 et de 2 000 € attribué au réalisateur
– Le Prix Spécial du Jury : Prix en espèces de 1 200 € au réalisateur du film
– Le Prix du Public : Prix en espèces de 1 700 €, attribué au réalisateur du film
– Le Prix des Lycéens : Prix en espèces de 600 €, attribué au réalisateur du film
– Le Prix de la Meilleure Musique de film : Prix en espèces de 500 € attribué au compositeur du film

15/ La participation au Festival International du Premier Film d’Annonay implique l’acceptation totale du présent règlement par le producteur ou son représentant.

Gaël Labanti – Directeur artistique
FESTIVAL INTERNATIONAL DU 1er FILM D’ANNONAY
M.J.C. - Avenue Jean Jaurès - 07100 ANNONAY (FRANCE)
Tél. : +33 (0)4 75.32.40.80 - Fax : +33 (0)4 75.32.40.81
email

# Téléchargements

- Réglement (format pdf)
- Formulaire d'inscription (
format pdf - format odt)
- Plaquette de présentation du Festival (
format pdf)
- Présentation + réglement + formulaire d'inscription (
format pdf)

haut

 


DébutPrécédent10 pages précédentes [ 11 12 13 14 ] SuivantFin

Rubriques académiques

PetiteFabrique-small.gif

bandeau2_violet_rayures-300x41.png

Daaf-small.gif

DAREIC-small.gif

logo-guppy-lettres-mini.gif

Contacts

Responsable de publication :
Alexandre Winkler, IA-IPR
06 78 60 96 25
alexandre.winkler@ac-grenoble.fr

Webmestre du site :
Guillaume Deheuvels, professeur en spécialité cinéma
06 83 37 81 06
guillaume.deheuvels@ac-grenoble.fr

Recherche



Rédacteur


Nombre de membres2 rédacteurs
Rédacteur en ligne : 0
Spécial !
Flux RSS
RSS
^ Haut ^