TRACES de Gestes

 

 

Objectif : explorer les potentialités expressives, sémantiques (plastiques et artistiques) des interférences entre ces 4 paramètres:

 

 

outils gestes supports médiums

 

Main

Chiffon

Pinceau

Eponge

A. Photo

Branche

Plume

..........

 

 

SENS:

exprimer

une action (griffer, taper, caresser, glisser, ramper, sauter, tourner....)

une émotion (amour, tendresse, joie,  irritation, colère, peur...)

 

écrire

marquer

.............

 

 

papier

tissu

bois

terre

sol

mur

corps

...........

 

 

encre

peinture

plâtre

terre

fumée

feu

eau

.........

 

 

Dictionnaire des synonymes :

TRACE : signe, indice, marque, traînée, souvenir…..empreinte, foulée, pas, piste, vestige, connaissance, erre, fumée, fumet, pied, voie, cicatrice, indice, , ornière, ride, sceau, signature, sillage, sillon, stigmate, témoignage,

MEMOIRE D’UNE PRESENCE PASSEE

 

 

LE TRAVAIL S’INSCRIT DANS LE CADRE DES TEXTES OFFICIELS

Plus particulièrement concernant l’école maternelle : le regard et le geste

 

LE GESTE:

A l’école maternelle, le développement de la gestualité, l’ajustement progressif de l’action sont des capacités exercées qui sont mises au service de l’imagination et du désir de créer des jeunes enfants.

LES OUTILS:

Les outils évoluent tout au long des années d’école maternelle; les instruments manipulés sont souvent utilisés en prolongement du corps.

LES SUPPORTS:

Le format et la forme des supports incitent l’enfant à ajuster son action en portant l’attention sur les paramètres nouveaux et les contraintes ainsi rencontrées.

 

 

Laisser sa trace sur une surface ou sur une feuille de papier, c’est l’une des premières prises de conscience de sa propre existence. Les mouvements s’affinent quand l’enfant grandit.

 

 

 

 

PROPOSITION DE TRAVAIL ( cycle 1-2-3 )

 

Collecter des Traces  de gestes: (traces de mouvements, différents des empreintes = traces de formes et/ou de matières)

 

 

ETAPE 1 : Expérimenter

 

Une expérimentation

o        requiert une attitude prospective dynamique (recherche par une succession d’essais)

o        implique ouverture d’esprit et curiosité (aller vers l’inconnu, oser, prendre des risques mesurés)

o        admet l’erreur comme source d’évolution ; l’erreur est féconde lorsqu’elle ne se confond pas avec l’errance ; l’erreur balise notre  ignorance.

o        requiert un regard attentif, en éveil, un regard évaluateur.

o        implique une méthodologie.

 

 

Expérimentez, en faisant varier 1 ou 2 paramètres parmi ceux proposés (outils, supports, gestes, médiums)

Selon les niveaux, l'enseignant définira des constantes  et limitera les variables sur lesquelles portera l'expérimentation)

 

LES CONTRAINTES peuvent être :

 

o        DE TEMPS : 1h pour cette étape

o        DE MOYENS :

 

Ø       Médiums : peinture, encre, brou de noix, colle.

Ø       Supports : plans, papiers ou cartons, format maximum demi raisin (50 x 32 cm)

Ø       Outils : main, brosse/pinceau, chiffon ou éponge (conventionnels, détournés, trouvés, fabriqués...)

Ø       Gestes : identifiables et différents

Ø       Travail monochrome

 

o        DE METHODOLOGIE :

Vous devez fixer des règles :

Réaliser des essais en isolant les différentes propositions et en faisant varier à chaque fois 1 ou 2  paramètres (geste nerveux agité, papier calque, encre noire, 1 outil), ou essayez le même geste en changeant d’outil ou de support…)

Annotez tous vos essais (nom, prénom, n° de la série, qualificatifs pour le geste, type d'outil et tenue, médium, etc...)

Exemple 1 de dispositif:

-  Constantes:  outil: la main, supports identiques (format 15 x 20 cm, couleur, matière), médiums: brou de noix, peinture noire et colle à bois.

-  Variables: gestes, occupation de l'espace, utilisation/combinaison des médiums...

-  Demande: réaliser des traces différentes, évocatrices, expressives d'un geste identifiable, lisibles, riches plastiquement.

 

Documents d'applications des programmes: Le rapport geste-trace: les jeunes enfants sont invités, avec de la peinture au doigt, à couvrir leur feuille de couleurs. Les différents gestes déployés sont commentés par l’enseignant: trotter, glisser, frapper, tapoter, etc. Il introduit ensuite des reproductions d’œuvres d’art où les enfants essayeront de retrouver le geste qui a produit telle ou telle trace (Soulages, Hartung, Sam Francis, Van Gogh, Pollock...).

 

 

Exemple 2 de dispositif:

-  Constantes:  gestes, formats, outils (trouvés ou fabriqués, ou conventionnels)

-  Variables: supports, médiums

-  Demande: réaliser des traces différentes, évocatrices, expressives d'un geste identifiable, lisibles, riches plastiquement.

       

 

 

 

Exemple 3 de dispositif:

-  Constantes:  supports (couleur, matière, structure)

-  Variables: gestes, médiums, outils (trouvé ou fabriqué, ou conventionnel)

-  Demande: réaliser des traces différentes, évocatrices, expressives d'un geste identifiable, lisibles, riches plastiquement.

 

OBJECTIFS :

La pratique des pouvoirs d’expression

La perception esthétique

L’approche des techniques

Expérimenter le rôle des moyens plastiques dans une dimension expressive des traces (rechercher des traces singulières, expressives, significatives d’un geste particulier ou mettant en évidence le support….)

 

 

ETAPE 2 : Sélectionner

 

 

 

 

ETAPE 3 : Présenter sa collection

 

Présentation d’un inventaire, d’un répertoire de signes, annotation de chaque élément présenté (évocation)

 

Présentation d’une série ; recherche d’une logique de présentation, (série évolutive, combinatoire, déclarative

 

 

 

 

ETAPE 4 :  Proposer des liens

L'enseignant..... introduit ensuite des reproductions d’œuvres d’art où les enfants essayeront de retrouver le geste qui a produit telle ou telle trace (Soulages, Hartung, Sam Francis, Van Gogh, Pollock...). cf: documents d'application des programmes

 

Arnulf Rainer, Erschiessungen, 1985 Hans Hartung, ST, 1971 Jean Messagier, Mars à venir, 132 x 191 cm, 1962 Pierre Soulages, composition Séoul.jpg Pierre Soulages, Peinture 27 juin 1971, 97 x 162 cm Pierre Soulages, Encre, 1966, 13 x 9,5 cm Wols, Buissons ardents, 1944.jpg Kazuo Shiraga, ST, 1957 Sofu Teshigahara, calligraphie, 172 x 378cm, 1963 Louis Cane, peinture à l'huile sur papiers collés, 1967, 1,98m x 2,017m

 

 

 

ETAPE 5 : Réinvestir

 

Rencontre: travail effectué dans deux classes de maternelle, PS et GS

Les productions présentées ont été réalisées lors de la séance n° 6 d'une séquence construite autour des notions de "traces de gestes" et "émotions".

Les supports sont allongés suffisamment grands (65 x 30 cm), pour installer 2 enfants de part et d'autre, qui vont aller à la rencontre l'un de l'autre;

Chacun dispose d'une couleur différente.

Le travail porte sur l'expressivité de la trace permettant de rendre compte de la nature des émotions et sentiments vécus.

 

 

 

 

 

Bernard Fournier – IUFM de Valence – le 27/09/07