Objets de récupération et figuration

 
Bernard Fournier, formateur arts visuels
IUFM/UJF de Grenoble - Site de Valence



 
Objectifs disciplinaires:


"Non seulement toute représentation implique nécessairement un ECART par le recours à un code de représentation mais les moyens de représentation eux-mêmes sont sources d’écarts. Que l’on change de qualité de support ou d’instrument et le résultat du travail s’en trouve changé par une perception différente, même avec une volonté de répétition identique. Or, les paramètres liés au travail d’arts plastiques sont quasiment infinis, c’est dire que le champ des transformations l’est aussi. C’est ce vaste registre de possibilités qu’il s’agit d’explorer pour faire comprendre la richesse potentielle d’expression et pour faire comprendre la notion de singularité de toute œuvre." documents d'application des programmes 2002




1- Collecter des objets ou fragments d'objets de notre environnement quotidien:



2- Observer les éléments de la collecte:

"Regarder vraiment" ; non pas d'un oeil nonchalant qui glisse sur les choses sans s'y arrêter et qui se satisfait de leur simple reconnaissance et de leur localisation sans utiliser toutes les ressources de la perception."
Prendre l'objet dans ses mains, le manipuler, le parcourir du bout des doigts, en suivre les contours, reliefs et aspérités, percevoir sa texture; l'observer sous différents angles de vue, cadrages;  jouer avec l'éclairage....imaginer.
Garder des traces - Mettre en mémoire ses observations par des croquis, dessins, photos... des notes, l'élaboration d'un champ lexical.


classe de CP



Stagiaires PE2
 
Rouleau de scotch

vertèbre


carburateur


"Un Objet en cache un autre"

Oublier l'identité de l'objet initial, se détacher de sa fonctionnalité première, se laisser porter par les images mentales induites par les composantes plastisques de l'objet observé:
« La perception est une convergence entre les caractéristiques de l’objet et les attentes de l’observateur, de sorte que les formes incomplètes sont complétées mentalement par les projections psychiques construites sur la base d’expériences perspectives antérieures. » (Ernst Gombrisch ).

Explorer le jeux des analogies de formes, en s'appuyant sur le "Musée Mouse" de Claes Oldenburg


Claes OLDENBURG, Mouse Museum, Ray Gun Wing, Vitrine IV, 1977



3- Donner forme à ses représentations mentales:

Dans la classe, Il est possible/souhaitable de délimiter un cadre de travail; plusieurs propositions sont envisageables:

a. Un objet, selon un certain point de vue est retenu; il n'est pas tranformé, il est "partie" d'une forme globale figurative: il s'agira de prolonger l'objet afin de donner quelques indications sur l'identité de cette forme globale (travail en 2D: dessin, peinture, collages).

classe de 5em - collège




stagiaire PE2



références culturelles


Daniel SPOERRI
La douche (détrompe l'oeil) 1962
Bruno MUNARI
De loin on dirait une île, avec ses constructions, les terrasses, les différents plans inclinés. On ne voit ni homme ni animal, même les mouettes sont lointaines. En allant de l’autre côté, on découvre la partie sauvage, inhabitable parce qu’en fait cette île est une pierre de 6 cm par 14, plus petite qu’une mouette junior.
Le caillou qui ressemble à une île sans les nuages et la mer.
De Panarea on voit l’îlot Dattilo ; on dirait un îlot gothique. Ne serait-ce pas un caillou?



b. l'objet est présenté, combiné avec d'autres éléments de récupération; il peut comporter quelques interventions plastiques pour révéler une représentation figurée et mettre en cohérence les différents éléments.

Stagiaires PE2






c. La production est une combinaison de plusieurs objets de récupération.
Stagiaires PE2







références culturelles





Picasso, Tête de taureau, 1942
Picasso, La Guenon et son petit, 1951
Tomi Ungerer, Chouette, 1958
Tomi Ungerer, Crapaud-crapule, 1958
Naim June Paik, Famille Robot, oncle, 1986





Willie Cole, Jo Ann, 1994, Biennale de Lyon, 2000
Dubuffet, Le Vieux de la plage, 1959 André Robillard, Fusil, 1964, assemblage de matériaux divers. Marcel Broodthaers, La Grand-mére, 1964 Niki de Saint-Phalle, Monstre vert, 1963




d. Bestiaire fantastique construit à partir d'une combinaison de plusieurs objets de récupération, retenus pour leurs formes.



Choisir des objets pour leurs qualités formelles et expressives (entonnoir., boîte, tube de carton, selle de vélo....) puis assembler pour construire (colle, scotch, bandes plâtrées, fil de fer...)
                                           

Recouvrir les objets de bandes de papier journal trempé dans de la colle à papier peint, ou de bandes plâtrée, afin de consolider l'ensemble, ajouter des détails avec le papier et faire oublier la dimension fonctionnelle des objets utilisés....
         

Unifier l'ensemble et donner toute sa dimension à la forme ainsi créée par une couche de peinture blanche (ou monochrome)

   

Enfin, intervenir avec/par la couleur, la forme et les graphismes pour affirmer/révéler la présence et l'identité de la "bête": il ne s'agit pas de colorier chacune des surfaces bien délimitées, mais de perturber la perception de chacun des plans en cherchant un dialogue entre les différents espaces afin de les mettre en cohérence: passer à travers, contourner, relier, perturber la perception... pour une plus grande force expressive.
   


 

références culturelles





Karel Appel, Enfants interrogeants, 1948
Karel Appel, Niki de Saint Phalle, Black Nana, 1968-69, 293cm x 200cm
Niki de Saint Phalle - Fontaine  2
Niki de Saint-Phalle - Un ensemble de Nanas, 1965





Bernard Fournier, formateur arts visuels - IUFM/UJF de Grenoble - Site de Valence - octobre  2010