L'histoire des arts à l'école

L’enseignement de l’histoire des arts est obligatoire pour tous les élèves de l’École primaire, du Collège et du Lycée (voies générale, technologique et professionnelle). C’est un enseignement fondé sur une approche pluridisciplinaire et transversale des oeuvres d’art.
L’enseignement de l’histoire des arts implique la conjonction de plusieurs champs de connaissances. Il s’appuie sur trois piliers : les «périodes historiques », les six grands « domaines artistiques » et la « liste de référence » pour l’École primaire ou les « listes de thématiques » pour le Collège et le Lycée.

  1. Principe d'organisation

  2. Les cinq grandes périodes historiques

  3. Les six domaines artistiques

  4. Les compétences à acquérir

  5. Des outils pour l'étude des oeuvres

  6. Un carnet d'histoire des arts

  7. Des sites...

1. Principe d'organisation

 

Les objectifs

  • Connaître des œuvres qui appartiennent au patrimoine ou à l'art contemporain

  • S'ouvrir au monde et développer la curiosité dans le domaine de la culture

  • Construire un esprit critique face aux diverses formes d'expression artistique

Les horaires
  • 20 heures d'enseignement sur les 78 destinées à la pratique artistique

 

L'organisation
  • La programmation se fait en équipe pédagogique sur un cycle.
     

  • L’enseignement de l’histoire des arts est fondé sur l’étude des oeuvres.

  • Créer des réseaux entre les différents domaines artistiques

  • Donner du sens à cet enseignement en le mettant en relation avec la pratique artistique et/ou les autres disciplines.

retour au sommaire

2. Les cinq grandes périodes historiques

La préhistoire et l'antiquité Gallo-Romaine

Le Moyen-Âge

Les temps modernes

Le XIX ème siècle

L'époque contemporaine

- Architecture préhistorique (un ensemble mégalithique) et antique (des monuments gallo-romains).

- Une mosaïque gallo-romaine.

- Peintures de Lascaux ; une sculpture antique.

 

- Architecture religieuse (une église romane ; une église gothique ; une mosquée ; une abbaye) ; bâtiments et sites militaires et civils (un château fort ; une cité fortifiée ; une maison à colombage).

- Un extrait d’un roman de chevalerie.

- Un costume, un vitrail, une tapisserie.

- Musique religieuse (un chant grégorien) et musique profane (une chanson de troubadour).

- Une fête et un spectacle de la culture populaire et nobiliaire (le carnaval, le tournoi).

- Une fresque ; une sculpture romane ; une sculpture gothique ; un manuscrit enluminé.

 

- Une architecture royale (un château de la Loire, Versailles), une architecture militaire (une fortification) ; une place urbaine ; un jardin à la française.

- Des poésies de la Renaissance ; un conte ou une fable de l’époque classique.

- Une pièce de mobilier et de costume ; un moyen de transport ; une tapisserie.

- Musique instrumentale et vocale du répertoire baroque et classique (une symphonie ; une œuvre vocale religieuse). Une chanson du répertoire populaire.

- Un extrait de pièce de théâtre.

- Des peintures et sculptures de la Renaissance, des XVIIème et XVIIIème siècles (Italie, Flandres, France).

 

- Une architecture industrielle (une gare). Urbanisme : un plan de ville.

- Des récits, des poésies.

- Des éléments de mobilier et de décoration et d’arts de la table (Sèvres, Limoges).

- Extraits musicaux de l’époque romantique (symphonie, opéra).

- Un extrait de pièce de théâtre, de ballet.

- Quelques œuvres illustrant les principaux mouvements picturaux

(romantisme, réalisme, impressionnisme) ; un maître de la sculpture ; un court-métrage des débuts du cinématographe ; des photographies d’époque.

 

- Architecture : ouvrages d’art et habitat.

- Des récits, nouvelles, récits illustrés, poésies.

- Design graphique (une affiche) ; design de transport (un train).

- Des musiques du XXème siècle (dont jazz, musiques de films, chansons).

- Spectacle de mime, de cirque, de théâtre ; un extrait d’un spectacle de danse moderne ou contemporaine.

- Quelques œuvres illustrant les principaux mouvements picturaux contemporains ; une sculpture ; des œuvres cinématographiques (dont le cinéma muet) et photographiques ; des œuvres cinématographiques illustrant les différentes périodes historiques.

 

liste de référence en PDF

retour au sommaire

3.Les six domaines artistiques

retour au sommaire

4.Les compétences à acquérir

L'élève doit connaître des oeuvres d'art appartenant aux différents domaines artistiques et les grands repères historiques.

Il est capable de

Il doit

  • identifier les oeuvres étudiées par leur titre, le nom de l'auteur, l'époque à laquelle l'oeuvre a été créée
  • utiliser des critères simples pour aborder l'oeuvre
  • connaître des formes d'expression, les matériaux utilisés, les techniques et outils, un premier vocabulaire spécifique
  • mobiliser ses connaissances pour parler de façon sensible d'oeuvres d'art et échanger sur ses impressions

retour au sommaire

5. Des outils pour l'étude des oeuvres

« Progressif, cohérent et toujours connecté aux autres disciplines, l'enseignement de l'histoire des arts vise à développer chez l'élève l'aptitude à voir et regarder, observer, décrire et comprendre.

L'enseignement de l'histoire des arts est fondé sur l'étude des œuvres. Cette étude peut être effectuée à partir d'une oeuvre unique ou d'un ensemble d'œuvres défini par des critères communs (lieu, genre, auteur, mouvement...). Les œuvres sont analysées à partir de quatre critères au moins: formes, techniques, significations, usages.

BO n° 32 du 28 aout 2008

Dans la mesure du possible on privilégiera la rencontre avec des œuvres originales. Il est important de ménager un moment d'observation silencieuse, pour une entrée individuelle dans l'oeuvre. Puis une question ouverte "Que voyez vous?", pour collecter brièvement les éléments d'une description basique.

Puis entrer dans l'oeuvre par un questionnement préparé à propos de la forme, de la technique, du sens et des usages.

Une oeuvre d'histoire, un portrait, un paysage, une scène de genre (scène de la vie quotidienne), une nature morte, une vanité (les objets représentés sont tous symboliques de la fragilité et de la brièveté de la vie, du temps qui passe, de la mort)

Une peinture, une photographie, une sculpture, un dessin, une estampe (résultat de l'impression d'une gravure: lithographie, sérigraphie, eau forte), une installation, de l'art numérique, de l'art vidéo.

Avec des critères simples d'identification: styles romans, gothiques, luminisme (clair-obscur), cubisme, fauvisme...

 

 

Pour entrer dans l'analyse plastique de l'oeuvre, l'enseignant posera des questions précises. La lecture du cartel, qui peut révéler le titre, le nom, la date, les dimensions, la technique...

Un temps sera donné pour faire part de ses impressions, de ses émotions.

Diaporama "analyse d'une oeuvre"

retour au sommaire

6. Le carnet d'histoire des arts

un exemple

un carnet en CP

retour au sommaire

7. Liens vers des sites

Plein de ressources: http://www.crdp-strasbourg.fr/cddp68/experience/

Eduscol, références et textes : http://eduscol.education.fr/cid45674/a-l-ecole-au-college-et-au-lycee.html#ressources

Une frise géniale, interactive : http://educ73.ac-grenoble.fr/nectar/nectar_enseignant/docs_pedas/histoire_arts_frise/timeline_majeur.php?centre=1800

Réunion des musées nationaux : http://www.rmn.fr/francais/decouvrir-l-histoire-de-l-art/

Site du ministère de la culture : www.histoiredesarts.culture.fr  4000 références d’œuvres d'art en ligne

 

retour au sommaire

Publié par Irène Mieussens CPAV et Bernard Fournier