CORPS et MOUVEMENTS


Les programmes de l'école primaire:


Le corps en action:
À l'école maternelle, l’activité physique et les expériences corporelles contribuent au développement moteur, sensoriel, affectif et intellectuel de l’enfant. Elles sont l’occasion d’explorer, de s’exprimer, d’agir dans des environnements familiers, puis, progressivement, plus inhabituels. Elles permettent de se situer dans l’espace.

L’enfant découvre les possibilités de son corps. Grâce aux diverses activités, les enfants acquièrent une image orientée de leur propre corps
Par la pratique d’activités physiques libres ou guidées dans des milieux variés, les enfants développent leurs capacités motrices dans des déplacements (courir, ramper, sauter, rouler, glisser, grimper, nager...), des équilibres, des manipulations (agiter, tirer, pousser) ou des projections et réceptions d’objets (lancer, recevoir).
Au cycle des approfondissements, les sciences expérimentales aborderont le fonctionnement du corps humain et plus particulièrement les mouvements corporels (les muscles, les os du squelette, les articulations).

Le rapport à l'espace, aux autres, à l'environnement: les enfants apprennent à se déplacer dans l’espace de l’école et dans son environnement immédiat. Ils parviennent à se situer par rapport à des objets ou à d’autres personnes, à situer des objets ou des personnes les uns par rapport aux autres ou par rapport à d’autres repères, ce qui suppose une décentration pour adopter un autre point de vue que le sien propre.

A partir de cette thématique, plusieurs orientations sont possibles (elles peuvent se superposer)

Il est nécessaire de délimiter un cadre d'expérimentation


Aborder la représentation du corps dans des attitudes de mouvements
Exprimer le mouvement à travers la présentation et la mise en scène du corpsTravailler sur la mémoire, les traces du corps en mouvement




Mise en place de dispositifs :

1-  Prises de représ
entations: constituer une collection de mouvements différents à partir de différentes observations

  • Pendant une séance d'EPS: croquis, ou/et photos
  • Observation des journaux sportifs, de vidéos
  • Séances de poses dans la classe (ombres chinoises, photos, croquis, contours du corps positionné au sol ou contre un plan vertical...etc.)
  • Dessins réalisés à partir d'un pantin positionné dans des attitudes différentes.
Elèves de GS - école maternelle



réalisation de pantins (face et profil)


2- Temps d'observation des différentes propositions. Mise en évidence des éléments plastiques permettant l'expression du mouvement:
  • Rôle des articulations des membres, du positionnement du cou, du bassin...
  • Pertinence ou non des alignements des membres et parties du corps
  • Importance du positionnement des parties du corps sur certaines directions: horizontales/verticales ou obliques.
  • Importance des positionnements symétriques ou asymétriques.
  • Pertinence d'une exploitation des opérations plastiques: TRANSFORMER: (déformation, disproportion, fragmentation, géométrisation). REPRODUIRE: répéter, ASSOCIER, ISOLER,  pour une plus grande force expressive.

3- Temps de production plastique; réinvestissement des découvertes précédentes

Situation 1 :

Objectifs :
  • Connaître son corps : prendre conscience des différentes parties, de leur mobilité, et des possibilités de mouvements.
  • Figurer le corps dans une acceptation élargie d’une représentation réaliste ;
  • Représenter  en jouant avec les formes, l’organisation et l’espace dans un but expressif.
Expérimentation GS de maternelle






Situation 2 :

Demande :


Réaliser un répertoire de propositions différentes : 1 par cadre, dans la grille du support A5
Vous exploiterez les différents éléments du corps et leur mise en scène pour faire des propositions. expressives, singulières, lisibles,  de corps dans des positions de mouvements.

Contraintes :
  • De supports : papier machine comme supports de base, mais aussi de récupération au choix, au format 6 x 6,5cm (utiliser tout l’espace du support proposé)
  • D’outils : Outils graphiques conventionnels : crayon à papier, feutres, stylo plume, stylo bille…etc.
  • De temps :

Déroulement de l'expérimentation :
  • Temps 1 -  20mn: Chacun, fait 2 propositions sur des supports papier indépendants, dans le format de la grille proposée en en cherchant des stratégies pour figurer le corps en s'appuyant sur les repères pris précédemment.
  • Temps 2- 15 mn: Mise en commun des propositions; Comparaisons et analyses des propositions ; mise en évidence des éléments permettant d’exprimer le mouvement.
  • Temps 3 - 1H: Reprise des productions afin de compléter le répertoire individuel : 
  • Temps 4: Annotations : Rechercher et noter les verbes d’actions ou/et émotions qui pourraient correspondre aux différentes propositions de corps en mouvement.
expérimentation PE2




Expérimentations élèves de 6em




Réinvestissement :
Retenir 1 ou 2 des propositions expressives de votre répertoire.

Faire une nouvelle proposition de cet/ces objets sur un même support (A4), avec de nouvelles contraintes :
  • Changer l’échelle (occuper tout l’espace du support A4)
  • Changer de technique : découpage collage de papier journal, ou de papiers de récupération, sans dessin préalable
  • Développer l’expressivité du mouvement, sa lisibilité, sa singularité, en jouant avec les formes, et la nature des supports utilisés.

 

Productions : Stagiaires PE2                                                                                                           Elève de 6em - collège                         

  • Si deux corps en présence, imaginer une mise en scène dans une relation à l’autre : rapports de continuité, enchaînement, complicité (danse…), rapports de tension, affrontement, compétition, poursuite, combat…, rapports de domination.
  • Enfin si le temps le permet, donner des indications de contexte (suggestions)

Productions stagiaires PE2

Situation 3 :
Développement d’un projet personnel, ou travail par groupe de 2 ou 3 selon 3 propositions

1.       Mise en scène de corps en mouvement autour d’une idée directrice à partir de mots inducteurs :  Accumulation – imbrication – entassement ......etc.


chute - envol – panique  ….etc.,
Compétition,  dans une relation à l’espace. Travail en 2D – technique de découpages/pliages - collages




Productions d'élèves  de collège - 6em


2.      Construction d’une série sur l’évolution/décomposition d’un mouvement (introduction au film d’animation) en 3/4/5 plans ; relation avec la chronophotographie.
  • Technique de découpage/collage (papier journal), ou dessin
  • Format A4 maximum pour chaque plan

 
Productions école maternelle: élèves de GS, "mémoire arts visuels 2006"


3.       Mise en scène de 2/3 corps en mouvement autour d’une idée directrice, en introduisant une relation à l’espace avec Images 2D (dessin/collages d’échelles différentes réalisés précédemment), et une nouvelle construction  en 3 dimensions avec une contrainte de moyens forte :
  • Morceaux de carton de récupération (le même matériau pour 1 construction)
  • Des actions plastiques imposées (découper – plier – courber - assembler par collage –  par encastrements)
  • Agrandir (30cm maximum dans la plus grande dimension)


répertoire de formes  3D - expérimentations PE2 

4.  Le travail peut être orienté vers  un questionnement sur l'identité dans un rapport "Corps /cadre": construire son cadre

Le cadre délimite un espace, espace du « tableau », espace géographique, espace social ou culturel, le CADRE  marque une LIMITE.
Il peut symboliser la famille, l’école, les amis, la maison, la chambre, …ou un espace mental. Une des préoccupations de l’homme est d’interroger ce rapport au « CADRE ».
Alternativement, le cadre favorise l’apprentissage des limites, il protège, sécurise, il peut être synonyme de confort, chaleur, et favoriser l’éclosion, mais il peut aussi devenir ennui, oppression, enfermement  étouffement, prison.



Productions d'élèves de 4em à partir de leurs propres silhouettes, découpées dans du carton et articulées, puis mises en scène  dans et par rapport à un cadre construit.

4.  Repères culturels

Francis BaconHenri Matisse, Deux danseurs, 1937-38Fernand Leger, Les plongeurs noirs, 189 x 217,5cm, 1944Keith Haring, Le poirier 1987-88Keith Haring, Monkey Puzzle, 1988, 305cm diamètreMarcel Duchamp, Nu descendant un escalier ,1912

Yves KLEIN - People begin to fly 1961 246 x 397 Vladimir Velickovic, Poursuite, 1977, 196 x 146cm, 3 panneauxVladimir Velickovic, Trois états du saut, 1975Picasso - 1929 - L'acrobate bleuPicasso, Acrobate, 1930Peintures pariétales