Pixels on Tour – une expérience européenne

Exposition à l’ancien musée de peinture de Grenoble du 30 octobre au 24 novembre 2019 dans le cadre du mois de la photo :

Taking pictures – Discovering cities – Working together – Travelling through images

Avant-propos de l’exposition : 

Cette exposition, réalisée dans le cadre du projet Erasmus+ « Pixels on tour », aborde la question de l’inclusion des populations nouvellement arrivées en milieu scolaire par le biais du projet photographique.

Pavie (Italie), Lisbonne (Portugal), Ivano-Frankivsk (Ukraine), Pszczyna (Pologne) et Grenoble sont les cinq villes européennes qui participent à ce projet pour lequel les élèves ont travaillé selon un protocole photographique précis.  Il s’agit alors pour eux d’échanger autour de la démarche tout en portant un nouveau regard sur leur ville d’origine ou d’adoption.

Au centre de leur intérêt – l’espace urbain de chacune des villes qui sert de sujet et en même temps de prétexte pour rencontrer l’autre. Cette exposition met en lumière la production grenobloise du projet qui implique trois écoles: l’école des Genêts, le collège Olympique et le lycée Emmanuel Mounier. Chacun des neufs triptyques propose aux spectateurs une découverte croisée de l’espace urbain qui, par la confrontation avec les pays étrangers, nourrit un échange virtuel poétique. L’espace urbain apparaît est donc représenté ici comme un terrain sensible propice pour les élèves à l’expression, à la rêverie et à l’étonnement.

Les élèves grenoblois ont eu la chance de travailler avec les photographes Bertrand Stofleth (Primaire), Alexis Berar (Collège) et Delphine Balley (Lycée). Merci à eux pour leur bienveillance, leur patience et le partage de leur passion pour la photographie.

   Le même protocole photographique a été appliqué à l’identique dans les cinq pays, afin de former les triptyques présentés ici :

  • Chaque élève prend un premier cliché d’un sujet de l’espace urbain, source d’étonnement, lors d’une déambulation organisée.
  • Suite à des ateliers suivis avec l’artiste photographe, chaque groupe retravaille le sujet choisi pour aboutir à un deuxième cliché.
  • Une note poétique, technique ou narrative, n’excédant pas quarante mots est ensuite rédigée par chaque élève qu’il adresse à un correspondant à l’étranger.
  • Sur la base de cette note, reçue et étudiée – sans avoir vu les deux premiers clichés – les élèves réalisent une dernière photographie inspirée par ces quelques mots.

Avec la participation des élèves : Lana Abo Aloul, Jonathan Afonso Makanga, Khalissa Aggoun, Aya Ait Akli, Ali Ait Chikh, Leïna Alijev, Mansoor Amini, Dayana Amoian, Aymen Amor, Zinedine Amri, Gilbert Ayite, Baraa Baljioghlo, Cherazade Bardaro, Mamadou Barry, Elyes Ben Azib, Samara Benazouze Kirane, Serine Benchiheb,Akram Bennabet, Dani Bennamoun, Mejdin Bekteshov, Crina-Cristina But, Ludovic Champion, Julien Chau, Zehina Cheribet, Yasser Dahoun, Nourhene Djeziri, Maati Dufay, Zakaria El Abdallaoui, Ilian El Jemili, Marwa Feddal, Imen Fettich, Evalina Garcia De Arriba Barjole, Ines Garcia, Nemanja Grubor, Luna Guillaud, Jacer Haddadi, Wieme Harida, Rayidji Ibrahima, Anaëlle Jolly, Atila Karaborklu, Mardoche Kivuvu Kembo, Ilyes Khelifa, Israa Kherroubi-Boumedah, Melina Kurt, Lucile Lagier, Lilou Liauzu, Ervin Mamudovski, Abderrezek Mekki, Mokhtar Lamkademe, Chama Laouar, Djawed Lazreg, Bianca Macai, Keyla Marechal, Elea Marzin, Mohamed Meddahi, Erik Mkhitaryan, Robert Mkhitaryan, Niels Motte, Engracia Joao Makango,Thaina Mameri-Munoz, Yahya Mendour, Hamzah Mustafa, Honak Nassem,Meeran Nassem, Jacob N’tumba, Ela Onar, Yosra Reggadi Ouldali, Mariglen Rustemi, Fatou Sene, Tyler Servant, Khadi Thiam, Yanis Tacheteche, Kristina Todorovic, Ali Usein, Elmedin Zairovic et les élèves du Lycée Emmanuel Mounier(38).

Grâce  à l’implication sans-limite  des enseignants : Marielle Avezou-Djigo, Alexandra Bini, Adeline Butel, Fatma Ghiloufi,, Mélanie Goosens, Perrine Mezin, Leslie Michaud et Sophie Ricou.

Un grand merci à Guy Cherqui, Alexandre Winkler, Alexandrine Devaujany, Andrea Werner, Christine Micheloni, Sophie Thuillier, Céline Bresson, Yuliya Rhuzechka, Antoine Muller, Diana Lee-Simon, la Plateforme, l’Académie de Grenoble, la Maison de l’Image, le GIP FIPAG ainsi que toute l’équipe qui soutient le projet.