Les menus des mardis

<<Jour précédent ; Jour suivant >>

Mardi 12 mai

Il est certes difficile d’imaginer Carolyn Carlson confinée chez elle, et pourtant, c’est ce que vous découvrirez au fond du panier de la DAAC de ce jour. Mais ne vous trompez pas : si elle ne fait pas danser les corps, ce sont les mots qui, avec elle, prennent leur essor : cette grande artiste est aussi poétesse (et également calligraphe, mais ce sera pour une autre fois). Le confinement rend intelligent : c’est ce que nous montre « L’échappée intérieure », un récit collectif imaginé par Marc Lainé, qu’amplifient jour après jour les spectateurs de la Comédie de Valence. Nul ne sait quand s’arrêtera leur chaîne narrative infinie. Epuisons enfin le panier culturel de ce jour avec un peu de réflectographie par infrarouge. Il y avait longtemps que nous n’en avions pas parlé.

Menu du jour A déguster... Durée Lien
Hors d'oeuvre
Performance Poésie Danse
7 DANSEURS
7 POEMES
1 IMPROVISATION DANSEE

pour l'Académie du Monde d 'après Carolyn Carlson
9 min 27Lien
Plat principal
Notre grande évasion, créer en ligne avec
la Comédie de Valence
Participez aux créations partagées de Marc Lainé et l'équipe artistique de La Comédie de Valence.
Il s'agit d'alimenter un récit collectif, porte à porte, traversant l'imaginaire de chacun: "L’échappée intérieure", proposée par Marc Lainé et Tunde Deak ou de donner naissance à un carnet de voyage imaginaire avec Stephan Zimmerli, guidé par les mots d'un participant, qui dessine en temps réel son paysage idéal.)...
Très variable...Lien
Friandise
Le Moine au bord de la mer de Caspar David Friedrich
Un chef-d’œuvre du romantisme allemand en 360°

Une journée sombre et nuageuse. Est-ce qu’un orage se prépare ? Le tableau ne fournit aucun indice. Au cours de sa restauration en 2015, la réflectographie infrarouge a permis d‘y découvrir un dessin préparatoire qui révèle l’intention initiale de Friedrich. Grâce à cette expérience de réalité virtuelle, l’utilisateur fera une troublante rencontre…5 min 16Lien

————————————————————————————————————————-

Mardi 05 mai

Vous croyiez connaître vos classiques du cinéma : erreur ! Même au bout du trente-troisième visionnage, ils ont encore quelque chose à vous dire : c’est ce que nous apprend Bertrand Tavernier. Vous pensez que sur le chapitre de la décadence, de la célébration du mal et de l’abjection Visconti avait épuisé le sujet : que nenni ! L’adaptation pour la scène des Damnés, par Ivo van Hove nous le prouve. Vous pensez que la danse exigeait un espace scénique clos ? eh bien c’est faux : Mitchell Rose And Body Vox dance Company traversent en dansant trente lieux différents de par le monde. Enfin, épuisés, vous espériez trouver un peu de repos dans un petit port irlandais : wrong again ! tout cela fourmille de sons, de cris et de glouglous, qu’un collectionneur maniaque enregistre sous vos yeux.

Menu du jour A déguster... Durée Lien
Hors d'oeuvre
Plaidoyer pour le cinéma de patrimoine
Mais au fait pourquoi doit-on regarder des films du patrimoine ? Parce que ces films passés sont en fait très modernes… Une brève leçon de cinéma de Bertrand Tavernier…3 minLien
Plat principal
Théâtre :
Les Damnés
Ivo Von Hove, 2016
Le metteur en scène Ivo van Hove adapte le scénario de Luchino Visconti, Les Damnés, chronique d’une famille d’industriels en 1933 en Allemagne. Il y voit une « célébration du Mal » où débauche idéologique et perversions familiales s’entremêlent. Sa création en juillet 2016 au Festival d’Avignon marque les esprits tant cette machine infernale résonne à nos oreilles contemporaines.2h 10Lien
Spécialité pimentée
“ADVANCE”

One Dance,
Two Minutes,
Fifty Locations !


Une déambulation effrénée de deux danseurs dans 30 lieux de part le monde…
mais une seule danse…

Juste l’envie de se lancer sur leurs traces !
Mitchell Rose
And
Body Vox dance Company

2 min 45Lien
Friandise
Evasion sonore en Islande
Petit port au nord-est de l'Islande. De l'eau coule sous un ponton. Un pêcheur décharge les poissons. Les mouettes tournent…
A écouter au casque !

6 minLien

 

Mardi 14 avril

Du panier culturel de ce mardi émergera, au milieu des victuailles délicieuses, le mot de résistance, un mot chargé de sens, surtout en ces jours. Résistance à la sinistrose solitaire, avec un apéro philosophique en présence de penseurs classiques : au milieu des chips et des olives, le concept de confinement sera l’objet des débats. Pouvait-il en être autrement ? Résistance contre la pesanteur ensuite : celle du corps, physiques ou humains (le mien ou le vôtre, par exemple). Filmé à la Maison de la Danse, à Lyon, la troupe de Rachid Oumradane mêle chorégraphie et arts circassiens dans un cadre d’une sobriété troublante. Résistance contre l’Occupant, ensuite, à travers les merveilleux croquis de Robert Petit-Lorraine, dessinateur du Maquis ardéchois. Résistance, enfin, trecon la langue cèzfran malnor, comme le tremon ce cudo sur le verlan.

 

Menu du jour A déguster... Durée Lien
Hors d'oeuvre
Apéros virtuels : trinquons avec les “classiques.
À l’heure du confinement, c’est devenu un rituel pour nombre d’entre nous. En début de soirée, on se connecte pour un apéro virtuel entre amis ou en famille. Qu’en auraient pensé les penseurs classiques, au regard de leur conception de l’amitié ?10 minLien
Plat principal
Cie XY

Rachid Ouramdam
Möbius
Un frais bol d’air
Tomber 7 fois se relever 8
ou s’envoler !
Tout est réel même si tout nous semble impossible
Notre respiration se coupe parfois…..
60 min

A la 20e minute vous aurez le souffle coupé pour « le grand saut »… Après vous ne pourrez plus vous arrêter….de regarder…
N’oubliez pas de respirer !
Lien
Spécialité locale
Dessins et affiches de Robert Petit Lorraine aux Archives Départementales de Privas (07)
Découvrez les œuvres de Robert Petit-Lorraine, artiste nancéen réfugié en Ardèche, réfractaire au service du travail obligatoire (STO), surnommé le "dessinateur du maquis". De 1943 à 1945, elles mettent en scène le passage de l'oppression à la liberté10 à 15 minLien
Friandise
Le verlan - Karambolage – ARTE
Une présentation ludique du VERLAN

Nikola Obermann nous initie aux mystères d’une forme d’argot que tous les français connaissent : le verlan.5 minLien

Grâce au confinement, j’ai eu le temps d’écouter…

                                                                                                                      ….Wajdi Mouawad

Par Céline Bresson

Le podcast numéro 22 du « Journal de confinement » de Wajdi Mouawad du 7 avril 2020 envoyé par l’un de mes collègues de la Maison de l’Image (Théo, intervenant-formateur vidéo qui est à ses heures autres, comédien).

Il était question de « miroir » et de son invention à des temps immémoriaux. Il y était aussi question de faire l’expérience de ne plus se regarder dans la glace pendant un an et de voir ce que cela produit à l’intérieur et autour de soi.

Le texte ou réflexion magnifique que nous offre ici Wajdi Mouawad m’a portée et j’ai bu ses paroles pendant les quelques 13,38 minutes du podcast sans ciller. J’ai aimé toutes les images et métaphores utilisées, toutes les références mythologiques et littéraires égrenées. J’ai apprécié sa voix toute aussi humaine, douce que sincère. Je me suis alors souvenue que ce grand homme remplit des salles entières de théâtre partout dans le monde. Après avoir écouté, j’ai remercié mon collègue de cette invitation et là, je lui ai écrit un post teinté de poésie sans même m’en rendre compte. Il m’a alors simplement répondu : c’est l’effet Wajdi !

Voici le lien pour aller écouter ce podcast mais aussi les autres et partir à la rencontre de ce metteur en scène invitant à la rencontre à soi-même. Laissez sonner à votre oreille sa voix porteuse d’histoires et de poésie !

Céline Bresson est directrice de la Maison de l’Image à Grenoble

—————————————————————————————————————————

Mardi 07 avril

Connaissez-vous l’histoire de Rosalind Franklin, de Francis Crick et de l’ignoble docteur Watson ? Non ? C’est normal. De toutes façons, il n’est pas question d’eux dans le panier du jour. Place, au contraire, à la poésie, qui a sa maison à Grenoble, et parole aux poétesses qui la font vivre. Retournons aux racines du surréalisme, qui eut ses inspiratrices, certes, mais qui eut aussi ses créatrices, les plus audacieuses peut-être dans l’exploration des imaginaires oniriques. La météo d’hier vous intéresse ? écoutez ce que Valérie Masson-Delmotte nous dit du climat des âges farouches. Enfin, immergez-vous dans l’univers de Yayoi Kusama, et baignez-vous dans les étoiles ! A présent, je vous autorise à aller consulter votre encyclopédie en ligne, pour comprendre le début de cet édito.

Menu du jour A déguster... Durée Lien
Hors d'oeuvre
Un moment de poésie
Pays perdu d’avance
Chaque mois, la Maison de la Poésie vous propose de rencontrer et écouter deux poètes venus croiser leurs voix. Ce mois-ci, ce sont les poétesses Sylvie Fabre G. et Christine Duminy-Sauzeau.5 minLien
Plat principal
Le surréalisme au féminin
Le parcours de cinq artistes surréalistes qui se sont battues pour ne pas être cantonnées au rôle de muse : Lee Miller, Leonor Fini, Leonora Carrington, Claude Cahun et Meret Oppenheim52 minLien
Spécialité pimentée
Victoire des Signes
Chorégraphie créée en 1997 à l'Opéra Bastille par Carolyn Carlson – Musique de René Aubry.
Pour le plaisir des yeux, l'intensité graphique, le plaisir de la danse, le plaisir du classique et pourtant si contemporain, le plaisir de la musique. Pour l'amour de ce couple mythique, Aubry-Carlson !
2 min 20Lien
Friandise
Osez et faites des sciences
Valérie Masson-Delmotte Paléo-climatologue
Prix Irène Jolliot-Curie de la « Femme scientifique de l’année 2013 »
3 min 40Lien
Surprise du chef sans supplément !

Il est temps d’expérimenter Infinity Mirrored Room !
Puisque vous rendre à Los Angeles paraît un peu compliqué en ce moment, pourquoi ne pas expérimenter l’œuvre iconique de Yayoi Kusama depuis votre canapé. Grâce au compte Instagram du musée qui l’héberge, The Broad, immergez-vous dans cet univers pailleté. 3 minLien

Grâce au confinement, j’ai du temps pour lire…

   …Iegor Gran

Par Sophie Dagès  :

En ces temps de confinement, quoi de plus distrayant que le récit de la traque d’un dissident soviétique, au cours des années Brejnev ? La proposition pourrait paraître incongrue, et pourtant…Avec ses Services compétents, Iegor Gran s’empare d’un sujet qui, sous sa plume acérée à l’humour ravageur, donne un récit d’espionnage loufoque extrêmement réjouissant. Il faut dire que l’auteur nous parle ici d’un sujet qui lui tient à cœur, puisque l’histoire de ce couple Siniavski, c’est l’histoire de ses parents.

Prenant appui sur ses souvenirs familiaux et sur une importante documentation, Iegor Gran construit un vaste jeu de piste dans le monde bureaucratique et absurde d’une Union Soviétique déjà sortie de l’horreur stalinienne, mais pas encore convertie à la Glasnot. Il explore la machine pesante du KGB, et dresse le portrait d’un monde littéraire moscovite bouillonnant et dangereux, rempli d’artistes dissidents, de faux rebelles et de vrais traîtres. Et ce récit, dans sa profonde humanité, finit même par faire des enquêteurs de la police secrète des personnages aussi ridicules que touchants.

Sophie Dagès est professeure-relais littérature auprès de la DAAC.

———————————————————————————————————————–

Mardi 31 mars

Marcel Duchamp, vous connaissez, n’est-ce pas ? Oui, évidemment. Mais, par-delà les provocations surréalistes, l’homme est aussi l’un des inventeurs de l’art contemporain. Son esprit souffle sur la sélection du jour, riche en machineries délirantes, opéras en folie et autres visions déjantées de l’univers, vues sous l’angle de la danse ou de l’astrophysique. Accessoirement, tout cela est très beau.

Menu du jour A déguster... Durée Lien
Hors d'oeuvre
Brave Old New world
New York, cette machine féroce et vibrante ! Découvrez l’œuvre de l’artiste grenoblois Samuel Rousseau qui était en lice pour le prix Marcel Duchamp en 2011. 3 minLien
Plat principal
Découvrez un opéra rarissime !
« Ercole Amante » de Francesco Cavalli à l'opéra Comique – Opéra à machinerie qui à l’époque a fortement impressionné le public et influencé la musique de Lully. Découvrez dans cette version une mise en scène pleine d’humour.3min 21
Pour les gourmands : 3h 10min 58 sec !
Lien


Version intégrale
Friandise
Beaux objets de l’Univers
Un choix très personnel et assumé de « AstronoGeek »13 minLien
Spécialité pimentée
Air
Adrien M et Claire B
2015
L’art va-t-il être le point de rencontre et l’apprivoisement du numérique par l’homme ?
3 minLien

———————————————————————————————————————————–

Mardi 24 mars

Au menu de ce mardi, vous découvrirez des lieux insolites : une cité de la mer à l’architecture futuriste, et des escaliers enfin restitués à leur véritable vocation : être des pistes de danse. La visite virtuelle de la cinémathèque de Grenoble, endroit magique s’il en est, vous rappellera que le cinéma, avant d’être une industrie, était d’abord de fait de bidouilleurs de génie. Au fait, en avant de sortir chez vous pour vous acheter du gel hydroalcoolique, avez-vous rempli une attestation ? Oui ? Alors, vous êtes-vous rendu compte que vous viviez une expérience philosophique ?.

 

————————————————————————————————————————————

MENU
du jour
A déguster... DuréeLiens
Hors d'oeuvre
Nausicaa : une architecture, une vision


Nausicaá, le « Louvre » de la mer, dévolu à la découverte de l'environnement marin, a été réalisé à Boulogne-sur-Mer (Hauts-de-France) en 1991 par l'agence d'architecture Jacques Rougerie, spécialisée en architecture bionique empruntant au monde marin ses formes naturelles et vivantes3min 30Lien
Plat principal
La Cinémathèque de Grenoble
Ateliers en ligne
La Cinémathèque propose à partir de lundi 23 mars des ateliers consacrés à l’Histoire du cinéma, en ligne et gratuits, adaptés à différents publics. Des jouets d’optiques (thaumatrope, zootrope, praxinoscope, etc.) au cinéma burlesque, des premières intuitions cinématographiques aux Frères Lumières…
Cet atelier vous invite à découvrir les mystères du cinématographe et de sa conception, et à expérimenter les premiers pas de cette formidable invention.
Un atelier : 1HLien
Friandise
un autre regard sur les escaliers

Comme disait Pina BAUSCH... « dansez dansez... sinon, nous sommes perdus »2min 30Lien
Spécialité pimentée
Hegel a-t-il son attestation ?

On peut se demander s’il n’est pas complètement absurde de devoir signer soi-même une attestation pour avoir le droit de sortir de chez soi en temps de confinement. Non, répond Hegel, grand penseur de l’État moderne, car la moralité personnelle ne suffit pas. Éclaircissements...5 minLien