Les menus des lundis

<< Jour précédentJour suivant >>

Lundi 11 mai

Généralement, les premières notes de la Toccata en ré mineur de Jean Sébastien Bach provoquent un frisson immédiat ; quand elle est transcrite pour une formation musicale, l’effet est encore plus saisissant. Si vous ne me croyez pas, écoutez Nemanja Radulovic et son ensemble Les Trilles Du Diable et vous en serez convaincu. Personne ne connaît Félix Tournachon, mais le nom de Nadar est familier à tous. Est-ce un paradoxe ? Si j’en crois le dictionnaire, oui. Admirez, en attendant un aperçu de l’œuvre du plus grand portraitiste photo du dix-neuvième siècle. Sortons enfin de ce panier quelques menus cailloux : gros, petits, ronds, polis, certains proviennent de Jupiter, planète géante que nous vous invitons à découvrir ; d’autres proviennent de Lux, Scène nationale, à Valence, où la réalité virtuelle en fait de fascinantes œuvres d’art. (A l’heure où cet édito est mis en ligne, on me dit que Jupiter est une planète exclusivement gazeuse. Les mots me manquent pour exprimer ma surprise).

 

Menu du jour A déguster... Durée Lien
Hors d'oeuvre
Question de couleurs !
Le virtuose franco-serbe Nemanja Radulovic et son ensemble Les Trilles Du Diable proposent la toccata & Fugue en ré mineur de Jean Sébastien Bach pour un ensemble à cordes ! Une orchestration qui ne laissera pas indifférent.4 min 30Lien
Plat principal
Félix Tournachon, dit Nadar
Ancré dans le Paris de la seconde moitié du XIXe siècle, un passionnant portrait de dit Nadar, pionnier et maître de l'art photographique. Tout ce que la capitale compte de personnalités a défilé devant son objectif : George Sand, Victor Hugo, Baudelaire, Sarah Bernhardt, Gérard de Nerval, Jules Verne.53 minLien
Spécialité pimentée
Zeste de sciences : Objectif Jupiter
Un voyage qui va vous emmener loin, très (très très) loin...
JUPITER… ses vents… ses vortex… Et tout le reste !
10 min 30Lien
Friandise
Mirages et Miracles
Avec Adrien M et Claire B Au Lux de Valence.
Suivre le personnage suivre les lignes ou sauter de caillou en caillou ou s’envoler avec les poudres de crayon de papier…
3 min 22Lien

———————————————————————————————————————————

Lundi 04 mai 2020

La sélection de ce jour vous propose rien moins que de faire l’expérience des limites. Limites de notre sociabilité pour commencer, comme nous y invitent un trio de philosophes confinés ; limite du rêve architectural, comme le propose la découverte de la maison bulle, d’où les angles droits sont bannis ; limite du cauchemar dystopique enfin, avec le nouveau roman d’Alain Damasio, l’un des maîtres de la littérature d’anticipation. Quant à la musique divinement angélique de Guillaume Dufay, elle est à écouter sans limites – en suivant, comme c’est le cas, le développement de la mélodie sur la portée où elle s’inscrit. Vous construirez des compétences en solfège.

Menu du jour A déguster... Durée Lien
Hors d'oeuvre
Voisin, voisine
Notre RV philosophique de la semaine pour s’interroger sur notre rapport à nos voisins car la promiscuité forcée et contrainte réveille les haines et les rancœurs et ravive l’expérience de notre « insociable sociabilité ». Alors, comment composer avec cet entourage dont nous redécouvrons l’existence ?10 minLien
Plat principal
la maison bulle « Unal » conçue par Claude Häusermann-Costy et construite par Joël Unal entre 1972 et 2008.
Monsieur et Madame Unal, rêvent comme de nombreux Français, d’habiter une maison individuelle. Ce projet classique aboutit à un résultat singulier – une maison bulle construite sans aucun angle droit.
Elle s’inscrit dans le courant architectural que l’on appelle « L’Architecture Sculpture ».
26 min 05

4 min 45
Lien 1

Lien 2
Spécialité pimentée
La ponctuation, art optique majeur de la littérature
La dimension physique de la littérature, incarnée par la ponctuation dans l’époustouflant roman d’anticipation Les furtifs (La Volte) par Alain Damasio : Une démonstration virtuose.3 min 20Lien
Friandise
Connaissez-vous le Motet ?
C’est le 25 mars 1436 que résonne le Motet Nuper Rosarum Flores de Guillaume Dufay à l’occasion du proche achèvement cinq mois plus tard, du dôme de la Santa Maria del Fiore construit sous les instructions de Filippo Brunelleschi. Le titre de la pièce provient du nom de la cathédrale elle-même : Sainte-Marie de la Fleur. 6 min 30Lien

Lundi 06 avril 2020

« Un panier qui va vous en faire voir de toutes les couleurs », pourrais-je m’écrier, si j’avais des intentions humoristiques. Mais ce n’est pas le cas. Notre livraison de ce jour, en revanche, vous ôtera certaines de vos illusions. Vous apprendrez, par exemple, que la statuaire grecque était en fait plutôt bariolée, et que le Moyen-Age était loin d’être monochrome, ce que vous confirmera le grand Michel Pastoureau, historien des couleurs. Amateurs de chorégraphies inventives, vous ne serez pas étonnés d’apprendre que le rouge, le vert et le bleu se dansent, au même titre que le fox-trot, le paso doble et la bourrée auvergnate. De toutes façons, vous vous en doutiez : couleurs et sons, tout n’est qu’une question de longueur d’onde.

Menu du jour A déguster... Durée Lien
Hors d'oeuvre
Les statues n'étaient pas blanches !


Les statues antiques ont toujours été blanches comme neige, et comme le marbre dont elles sont faites, c'est bien connu. Eh bien non. On vous ment. En Grèce Antique comme à l'époque romaine, les statues n'ont jamais eu la blancheur immaculée d'un carré de Malevitch. Ce n'est même pas un secret, on le sait depuis longtemps. Alors pourquoi le mythe perdure-t-il ?

5 minLien
Plat principal
Les couleurs à travers l’histoire
L'historien médiéviste Michel Pastoureau nous parle de notre rapport aux couleurs à travers l'Histoire. Cette vidéo introduit une série de conférences d'initiation à l'Histoire de l'art dispensées au musée du Louvre sur le thème « Couleurs du Moyen Âge ».2 min 30

1h20 par conférence
Lien


Conférence 1
Friandise
« ROUGE » Cie S’poart
Mickael Le Mer

Faire ressentir le rouge sans jamais le montrer juste les symboliques.
Un lien apparaît presque à la fin... restez concentré et vous découvrirez ou reconnaîtrez sûrement un clin d’œil à un artiste satirique Britannique du Street art... Alors vous avez deviné ?
5 min 10Lien
Spécialité pimentée

C’est quoi cette couleur ?
Un parallèle étonnant entre les sons et la lumière pour comprendre ce que sont vraiment les couleurs !15 minLien

———————————————————————————————————————————-

Lundi 30 mars 2020

Au menu de lundi, vous aurez le choix entre du soleil, de l’épique et de la volupté. Que dis-je ? Vous aurez tout en même temps. En regardant le Sacre du Printemps, mis en espace par la grande Pina Bausch, vous comprendrez pourquoi danse et révolution ne font qu’un ; vous apprendrez qu’à l’instar des courgettes, il est possible de faire pousser des chaises dans son jardin ; enfin, vous découvrirez le secret inavouable d’un austère architecte helvétique. Quand votre librairie préférée aura rouvert ses portes, vous vous précipiterez sur le grand roman d’Alessandro Manzoni, dont les thèmes résonnent étrangement avec notre quotidien. Ce sera un exorcisme, en somme.

Menu du jour A déguster... Durée Lien
Hors d'oeuvre
Terre !
"Sacre du printemps"
de Pina Bausch.

Quand la terre est le sol qui danse… Pina nous envoûte!
4 min 40Lien
Plat principal
Les fiancés d’Alessandro Manzoni
Littérature italienne, en livre audio
Les Fiancés, de Manzoni (1821) est une fresque monumentale d’une Lombardie ravagée par la disette, la guerre et la peste, dans la première moitié du XVIIème siècle. Un roman relu par les Italiens dans cette période de confinement.30 heures d’écoute audio gratuite.
A fractionner ou à dévorer d’une traite !
Lien
Friandise
Tout Le Corbusier dans une cabane.
C’est l’histoire d’une cabane en bois sur la Côte d’Azur, et pas n’importe laquelle : celle que Le Corbusier surnommait son « château ». L’architecte, urbaniste et théoricien la construisit en 1951, en même temps que la Cité radieuse. Résultat : un minuscule cube de bois habitable dans lequel rien n’est laissé au hasard. Et si toute sa pensée tenait dans une simple cabane ? 5 minLien
Spécialité pimentée
C'est le printemps, faites pousser les chaises !
5 ans pour faire pousser une chaise …
Si si … Vous avez bien lu ! Cet homme fait pousser des chaises…
3 minLien
 

—————————————————————————————————————————————

Lundi 23 mars 2020

Au menu de lundi, à l’heure où tous nous sommes limités dans nos déplacements quotidiens, une place notable sera accordée au corps en mouvement : danseurs en tutu, ou évoluant sur un air de Vivaldi un peu singulier. Découvrir l’exposition de Christian Boltanski nous ramènera aux thèmes de prédilection de ce grand plasticien : la mémoire, la permanence, l’effacement. Enfin, vous apprendrez que les poissons en bocal ont aussi une vie affective. N’y voyez aucune métaphore.                                                            

MENU
du jour
A déguster... DuréeLiens
Hors d'oeuvre
Coup de projecteur sur la compagnie Chicos Mambo avec des danseurs capables d'endosser une quarantaine de personnages, dans un ballet époustouflant.2 min Lien
Plat principal

Boltanski au Centre Pompidou comme si vous y étiez !


Visitez l'exposition retrospective "Faire son temps" guidés par le commissaire d'exposition et découvrez - ou redécouvrez - les oeuvres les plus marquantes de l'artiste.10 minLien
Spécialité pimentée

"Recomposed" composé en 2012 par Max Richter qui s’est inspiré des quatre saisons de Vivaldi. 3 min
1min 30
1min 20
Lien 1
Lien 2
Lien 3
Friandise
Même les poissons ont des chagrins d'amour !
Une vidéo amusante produite par le CNRS où l'on apprend tout (ou presque) sur les états émotionnels.

6 minLien

 

<< Jour précédentJour suivant >>