DANIEL STEEGMANN MANGRANÉ à l’IAC de Villeurbanne

 Exposition du 19 février au 28 avril 2019

DANIEL STEEGMANN MANGRANÉ

« NE VOULAIS PRENDRE NI FORME, NI CHAIR, NI MATIÈRE »

Passionné par la forêt tropicale, notamment par la forêt amazonienne, Daniel Steegmann Mangrané, conçoit une œuvre polymorphe (dessin, sculpture, film, installations, etc.).

Il mêle dans son travail formes naturelles et culturelles. Il y explore l’enchevêtrement du vivant à son environnement, expérimentant l’espace comme zone de sensibilité et de relation.

Daniel Steegmann Mangrané transforme profondément et dans sa totalité l’espace de l’IAC. Ainsi, le parcours génère de nouvelles lignes de fuites, des perspectives changeantes ouvertes vers l’extérieur. Défini par une géométrie sensible, conduite uniquement par des faisceaux de lumière naturelle dans la pénombre, il suscite l’exploration et le tâtonnement comme pour retrouver l’essence même du vivant. 

Pour ce projet, l’IAC bouscule les modalités d’exposition, de communication et de médiation jusqu’à ses horaires d’ouverture habituels qui changeront chaque jour, en augmentant symboliquement, suivant le rythme naturel. Cette expérience unique marque une alchimie entre le projet de l’artiste et le lieu qui l’accueille et pousse d’un cran la capacité d’adaptation de l’IAC au projet des artistes.

Mercredi 6 mars 2019 à 14h, visite de présentation des expositions et de leur exploitation pédagogique par le professeur relais du Rectorat de l’Académie de Grenoble, Olivier Marx, et le service des publics de l’IAC pour les enseignants de collèges et lycées :

Visite gratuite – inscription sur le site de l’IAC obligatoire

Institut d’art contemporain, 11 rue Docteur Dolard – 69100 Villeurbanne

Renseignements : tel. 04 78 03 47 04 / m.payrard@i-ac.eu

Crédit photo :   Daniel Steegmann Mangrané, Phasmides, 2012 (extrait), courtesy de l’artiste