Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Le lycée général > Enseignements > S.V.T > terminale S > Th1a génétique et évolution > chapitre 5

chapitre 5

Articles

Les gènes de développement floraux

Le développement des différentes pièces florales est sous le contrôle d’un certain nombre de gènes et en particulier sous le contrôle principal du "modèle ABC"
Le document joint vous présente 3 différents mutant avec un de ces gènes de développement qui n’est pas fonctionnel. Vous expliquerez le modèle ABC à partir de l’étude de ces mutant.
L’adresse suivante vous permettra de résoudre plus facilement le problème. Essayez sans dans un premier temps.
Bien évidemment, vous trouverez la réponse au problème (...)

Lire la suite

TP11 fleur et pollinisateur, une coévolution - correction

La pollinisation des fleurs peut être réaliser par le vent ou par l’eau mais 90 % des plantes à fleurs sont pollinisées par les animaux et plus particulièrement par les insectes. Vous trouverez en pièce jointe le sujet du TP ainsi que la fiche technique pour réaliser un diagramme floral D’autres animaux peuvent intervenir comme les oiseaux ou les chauves souris (voir le document joint) Plusieurs liens pour accompagner ce concept de coévolution entre végétaux et animaux pollinisateurs
Un article (...)

Lire la suite

diaporama du cours sur la vie fixée des plantes

Le diaporama sur la vie fixée des plantes
N’oubliez pas la problématique de départ :
Le mode de vie des végétaux est caractérisé principalement par :
leur autotrophie, c’est à dire la capacité d’utiliser l’énergie solaire pour transformer les molécule minérale en molécule organique. De ce fait, les végétaux doivent développer une grande surface pour capter l’énergie solaire (feuilles)
le fait d’être fixé de ne pouvoir se déplacer. De ce fait, les végétaux ont mis en place un ensemble d’adaptations leurs (...)

Lire la suite

TP10 vie fixée et nutrition

A la différence de animaux, les plantes sont fixées au sol et ne peuvent pas se déplacer pour éviter les conditions de stress hydrique. Elle doivent cependant réaliser des échanges gazeux avec l’atmosphère pour se développer (respiration, photosynthèse,...)
On veut comprendre comment l’organisation d’une feuille, qui est le fruit de l’évolution, lui permet d’effectuer ces échanges nécessaires avec l’air pour réaliser la photosynthèse tout en lui permettant de limiter les pertes d’eau selon les conditions (...)

Lire la suite

SPIP 3.0.5 [19905] | Squelette BeeSpip v.