Accueil » Activités sportives, Actualités, Association sportive, CDI, Maison des lycéens, Mises en avant, UNSS, Vie à l'internat, Vie lycéenne

Rencontre académique excellence filles de futsal à Rumilly le 22/11/2017

30 novembre 2017 Aucun commentaire

La saison de futsal et de football, aussi, est repartie !

Ce mercredi 22 novembre à Rumilly, ce sont les argougiennes :

Mathilde DUBREUIL 1s2

Léane DUTOUR Ts1

Carla RICHON Tes1

Noémie LORENZI Ts1

Lidvine FREYNET 1s2

Estelle GRAIL 2gt8

Elsa PELICANT  Ts1

Qui ont représenté le lycée face à deux équipes chevronnées de Valence (lycée Algoud Laffemas) et deux équipes (une forte et une moyenne) locales (lycée de l’Albanais).

Nos joueuses ont réussi à se positionner en cinquième place après des matches de poules un peu difficiles, même si équilibrés, face aux deux meilleures équipes du tournoi. Elles n’ont néanmoins pas moins démérité car elle n’ont pas perdu de beaucoup de points ces rencontres (3-1 et 2-1). Elles ont en effet réalisé beaucoup de tirs cadrés mais qui ont été déjoués massivement par l’équipe de Rumilly notamment.

 

Mathilde, gardienne de l’équipe a fait de beaux sauvetages ; Léane a marqué deux buts et a confirmé son niveau académique d’arbitrage ; Carla a marqué trois buts, a officié en table des marques et même si parfois un peu fatiguée, elle s’est positionnée en tant que capitaine d’équipe ; Noémie a été très efficace en défense, toujours présente dans l’effort de course, et a également officié en table des marques ; après avoir mis un aimant à gardienne et à défenseure dans son ballon en attaque, Lidvine a réussi à inscrire trois buts ; Estelle a été l’élément fort de l’équipe car a incarné la joueuse dangereuse présente partout, en attaque et en défense ; elle a confirmé son niveau départemental d’arbitrage ; enfin, et pas la moindre, Elsa, venue en tant que coach assistante a joué le rôle d’une fine statisticienne et d’un moteur pour ses joueuses.

Cette dernière fait l’analyse du tournoi :

« Dans les deux premiers matches, l’équipe doutait de ses attaquesn ça se voyait : peu de dribbles étaient réalisés. Il n’y avait qu’Estelle qui mettaient les adversaires en déroute. Il y avait un problème de placement (elles étaient souvent alignées) et ne proposaient pas assez de solutions à leurs partenaires. Lors du troisième match, elles ont été plus confiantes, moins précipitées et plus précises. Elles savaient ce qu’elles voulaient faire : la stratégie était en place. Au bilan, je crois qu’elles se sont fait plaisir. Quant à moi, j’ai trouvé intéressant de jouer le rôle d’assistante car c’était intéressant d’avoir un regard extérieur sur nos productions »

Toutes ont en effet confiés qu’elles avaient apprécié s’être déplacées pour jouer, surtout qu’elles ont pu, chacune, rester assez longtemps sur le terrain étant donné qu’elles étaient en comité restreint. Toutes ont rapporté s’être délecté du dernier match gagné haut la main face à la seconde équipe de Rumilly… sauf Mathilde, la gardienne qui n’avait rien à arrêter !

Bravo les filles !

 

M. STEPHANOV (EPS)

 

Laissez votre message !

Vous devez être identifé pour laisser un message.