Régionale APHG
Quoi de Neuf ?

Fermer 50 ans après les accords d'Evian

Fermer Animations pédagogiques

Fermer Bon à savoir

Fermer IXe Agoras

Fermer Université de Savoie : colloques, journées d'études

Fermer dernière minute

Fermer dernières infos officielles

Fermer rencontre débats expos

Sorties / Culture
Compte rendu de sortie - Maurienne Juin 2001

Journées d’étude en Maurienne – 8 et 9 Juin 2001

    Une trentaine de participants pour ces deux journées qui ont bénéficié, pour la première fois d’un ordre de mission sans frais.

Un programme dense et passionnant qui nous a permis de complètement négliger les aléas de la météo ! Merci à nos amis chambériens Pierre PREAU et Danielle TREBUCQ.

Dans la basse et moyenne Maurienne, nous avons pu apprécier les considérables efforts des hommes

  • pour nous permettre de communiquer avec nos voisins italiens : l’autoroute, la liaison ferroviaire (visite de l’exposition d’Alpetunnel à Modane et entretien avec Mr RICARD, directeur du Groupement d’Intérêt économique) ,

  • pour faire renaître et continuer, inlassablement depuis un siècle, l’industrie pourvoyeuse d’emplois … et trouver de nouvelles ressources dans le tourisme. (exposés de Mr MERLOZ, maire de St Jean de Maurienne, de Mr SCHWARTZ, Directeur de Maurienne Expansion et du jeune maire de Fourneaux François CHEMIN)

Ainsi paraissent assez rassurantes les perspectives économiques de cette région transfrontalière qui s’appuie sur son passé pour mieux construire l’avenir.

La 2e journée nous a entraînés vers la belle haute Maurienne peuplée d’églises et de chapelles… et de « pierres fortes ». Une guide très compétente de la FACIM nous a fait « voir » le baroque à Lanslevillard, Lanslebourg et Aussois et découvrir une de ces remarquables chapelles pré-baroques couvertes de peintures d’une fraîcheur étonnante ( à Lanslevillard).

La balade autour des pierres fortes nous a rappelé qu’autrefois, et cela doit paraître bien incongru aux jeunes générations, nous avons eu des conflits avec nos amis piémontais. Elle nous permet aussi de poser le problème de la conservation du patrimoine : nous avons mangé agréablement dans le fort Marie-Christine de l’Esseillon, mais tous les forts ne peuvent pas être convertis en restaurant, et tous les forts doivent-ils être restaurés, au risque d’y engloutir des millions d’euros ? Alors qu’en faire ?  Ils font pourtant partie intégrante du paysage et de la personnalité de la région !

Ces journées d’étude peuvent déboucher dans nos classes sur toutes sortes d’exercices, dans le cadre des programmes, des travaux croisés, des TPE…

C’est pourquoi un dossier assez nourri vous est proposé. Utilisez-le !


Date de création : 05.12.2006 @ 5:04 PM
Dernière modification : 05.12.2006 @ 5:19 PM
Catégorie :


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
Consulter l'agenda
Pour nous joindre
Fréquentation

   visiteurs

   visiteur en ligne

Webmaster + Infos
^ Haut ^