Retour DAACRetour site académie

Le forum de la DAAC

La culture dans tous ses états.
 
Nous sommes le Mar 27 Sep 2022 01:03

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: LULU, mise en scène Stéphane Braunschweig, MC2
MessagePosté: Sam 15 Jan 2011 17:31 
Hors ligne
Administrateur du site

Inscription: Ven 1 Jan 2010 16:05
Messages: 21
Incontestablement, c'est une bonne idée que de monter les deux pièces de Frank Wedekind, L'esprit de la terre et La Boîte de Pandore qui constituent le creuset du mythe de Lulu. Braunschweig a d'ailleurs essentiellement repris la version de 1894 de La Boîte de Pandore, plus crue, plus violente que la version en deux pièces de 1913. Nous connaissons bien le film de Pabst, avec Louise Brooks qui va donner un visage au mythe, nous connaissons aussi l'opéra inachevé de Alban Berg, dont l'orchestration sera achevée en 1979 par Friedrich Cerha dans une mise en scène de Patrice Chéreau, et une direction de Pierre Boulez. Le mythe Lulu, peut-être le dernier des grands mythes littéraires féminins, a marqué le XXe siècle par le cinéma et l'opéra, non par le théâtre puisque les pièces de Wedekind sont peu jouées. L'opéra édulcore le texte, ou du moins le resserre, mais en 1935, l'effet délétère de l'histoire est encore total, et sa force destructrice est si marquante que les plus grands metteurs en scène s'y attachent, Chéreau bien sûr, mais Py l'an dernier à Genève, ou bientôt Michael Haneke.

Braunschweig fait entendre le texte, un texte incroyable quand on pense à l'époque où il a été écrit et on peut méditer sur la production germanique de ces années, aussi bien en Allemagne qu'en Autriche : 1890-1930 est un âge d'or pas toujours bien connu en France.
Le spectacle se laisse voir, notamment à mon avis la première partie, rendue fluide par le dispositif scénique, en même temps fantasmatique qui l'accompagne. Lulu est une surface sur laquelle se projettent les phantasmes des hommes. On découvre peu à peu son passé, beaucoup plus clairement que dans l'opéra. Passé effrayant fait de pédophilie et de prostitution. Et ce passé la rattrape dans la seconde partie, bien plus réaliste, plus amère que la première, et qui surtout rend à Lulu une existence. C'est pourtant à mon avis la partie la plus faible de l'ensemble, et la dernière scène, certes répétitive, presque rituelle génère un peu d'ennui.

Un spectacle qui se laisse voir, un bon spectacle oui, un grand spectacle non.
On doit saluer les performances d'acteur, en premier lieu Chloé Réjon, qui entrera dans le Panthéon des grandes Lulu (on aurait aimé voir jadis Anouk Grinberg dans un tel rôle), Thomas Condemine, Alwa très contemporain, John Arnold en Schigolch, personnage toujours très mystérieux. J'ai un faible pour la Comtesse Geschwitz pathétique de Claude Duparfait, remarquable, à qui Braunschweig fait plus ou moins revêtir le rôle de la faucheuse dans la dernière scène, toute vêtue de noir avec son maquillage blanc. Elle a fait rire la salle, tant le personnage tire vers le grotesque. C'est pourtant peut-être la seule à être vraiment pathétique, avec son amour qui tourne à vide, et la seule vraiment amoureuse, personnage tragique à qui Berg laissera la grandiloquente dernière réplique "A toi Lulu, pour l'éternité".

La pièce est jouée dans un monde contemporain, je me demande si tout cela n'aurait pas plus de force dans le monde de la fin du XIXe, en bouleversement, en découverte. en explosion.
Au total, si je n'ai pas passé une mauvaise soirée, je suis quelque part resté sur ma faim. Et je reste pour l'instant attaché à l'Opéra de Berg.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Template made by DEVPPL - Traduction par phpBB-fr.com