Retour DAACRetour site académie

Le forum de la DAAC

La culture dans tous ses états.
 
Nous sommes le Lun 26 Sep 2022 07:01

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Charles de Gaulle, Mémoires de guerre
MessagePosté: Sam 18 Sep 2010 06:55 
Hors ligne

Inscription: Lun 16 Nov 2009 16:52
Messages: 21
Le nouveau programme de Litérature en TL est somptueux: aux côtés d'Homère, de S.Beckett, de P.Quignard et A.Corneau, l'apparition de De Gaulle était inattendue. Mais il était temps de réaffirmer le lien étroit entre Histoire et Littérature et les Mémoires de guerre (Tome 3, Le salut) vont montrer aux lycéens non pas je ne sais quelle statue du Commandeur mais la noblesse d'un engagement politique sous-tendu par une grande culture classique. C'est une chance nouvelle d'arriver au baccalauréat en présentant une oeuvre qui donne tout son poids de sens à la citoyenneté dont on parle souvent à tort et à travers. C'est une chance de découvrir un patriotisme et un sens de la grandeur qui, loin de s'approprier le destin national, n'ont tendu qu'à redresser opiniâtrement notre pays après des années d'accablement, voire de honte. Les élèves de TL vont enfin découvrir la complexité de la chose politique, loin des manichéismes qui stérilisent la pensée et à travers une écriture qui rappelle Chateaubriand dans les moments où l'homme d'Etat confronte sa destinée d'homme à celle de la France.
On s'est tant exercé, depuis des décennies au dénigrement, au soupçon, au désenchantement, que la lecture et l'étude sans préjugé des "Mémoires de guerre" ne peuvent que stimuler la faculté d'admiration. On y côtoie les géants du XXème siècle dans la lutte commune, pas toujours dénuée d'arrière-pensées politiciennes ou impérialistes, contre l'hitlérisme: Churchill, Jean Moulin ,Roosevelt, Staline et bien d'autres face à l'homme du 18 juin, intransigeant pour tout ce qui touche à l'identité politique et culturelle de la nation. Lui qui, dans le Tome 1, citait Chamfort quand il fait le bilan des 2 premières années de la France libre: "Les raisonnables ont duré. les passionnés ont vécu." Confronté à la relative ingratitude des Français, De Gaulle, au terme d'un passionnant et scrupuleux bilan de son action politique, inscrit sa destinée dans le cercle de la "vieille France" et celui de notre "vieille Terre" mais le dernier mot est "l'espérance".
Un classique, responsable devant l'Histoire: belle source d'héritage.
G.Gratet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Charles de Gaulle, Mémoires de guerre
MessagePosté: Sam 18 Sep 2010 09:08 
Hors ligne

Inscription: Sam 23 Jan 2010 17:38
Messages: 7
J'entends l'éloge... Mais pour nous, et en tout cas pour moi, enseignant en TL, la question qui se pose est : comment leur faire lire un tel texte ? Comment faire en sorte que ce livre ne leur tombe pas des mains ? Quels sujets de dissertation LITTERAIRE leur poser ? Que l'on me propose ( et je lance un appel...) une vingtaine de sujets de bac possibles ( type 1 et 2) avec des propositions de corrigés qui ne ressemblent pas à des corrigés de dissertation d'histoire d'étudiants en fac...!!!! C'est mon seul souci et problème à résoudre, et plus je me plonge dans l'oeuvre et son étude, plus je me sens démunie.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Charles de Gaulle, Mémoires de guerre
MessagePosté: Sam 18 Sep 2010 09:47 
Hors ligne

Inscription: Lun 16 Nov 2009 16:52
Messages: 21
J'ai longtemps enseigné en TL et je reconnais que sur De Gaulle ce sera difficile. Une raison majeure est que nous peinons à sortir du cloisonnement disciplinaire et que nous avons longtemps fait comme si l'Histoire n'était qu'une toile de fond pour la création littéraire. Sur les MG, la question centrale peut être, me semble-t-il: en quoi l'écriture littéraire et pas seulement factuelle nous aide-t-elle à mieux comprendre l'engagement de De Gaulle? Ou: Quelles sont les sources de cette écriture et qu'est-ce qu'elle apporte?
Quand on recherche les raisons évoquées par DG pour ne pas céder à l'esprit de défaite, on trouve une certaine idée de la "France éternelle" (comme il dira à la Libération), la France souvent allégorisée: quelle idée de la France (évidemment cela oblige à regarder dans le tome 1)? L'émotion a une part considérable (cf tome 3 p301 par ex). Un souffle épique traverse également d'assez nombreuses pages, le sentiment intime d'une vraie mission (tome 3 p214). On est frappé également par la structuration de chaque tome (voir les fins de chapitres) qui montre l'auteur en surplomb, soulignant la cohérence et la continuité de son action. Je crois qu'on peut également avec précaution réfléchir à la nature du tragique qui affleure dans les MG ou encore celle de l'esprit d'aventure bien compris (Tome 3 p151). Voir aussi la question de la solitude, de plus en plus pertinente dans les MG. Les différentes modalités de l'ardeur me paraissent aussi une question possible. Idem pour certains portraits: Staline, Churchill. Plus généralement: quelle idée DG donne-t-il de la politique dans les MG? Encore: les images que DG donne du peuple français, ETC...
Sans vouloir en aucune manière donner de leçon mais en vous souhaitant bon courage.
G.Gratet


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Charles de Gaulle, Mémoires de guerre
MessagePosté: Sam 18 Sep 2010 20:17 
Hors ligne

Inscription: Sam 18 Sep 2010 20:09
Messages: 21
Je dois dire que je ne suis professeur qu'au Collège, mais quand j'étais jeune - j'avais dix-huit ou dix-neuf ans -, j'ai lu ces "Mémoires de guerre" qui étaient simplement dans la bibliothèque familiale, en étant persuadé que j'allais m'ennuyer, d'autant plus que j'étais issu de milieux plutôt liés à Rocard et Mitterrand, et j'ai découvert une formidable épopée, passionnante. J'ai plus récemment donné à lire des extraits de ces "Mémoires" à des élèves de 3e, et ils ont bien aimé, mais à mon avis, il ne faut pas non plus tomber dans la glorification, il faut aussi mesurer le travail de "construction de soi-même", ou de "création de sa personne propre", voire "édification de soi-même en sauveur", dans cet ouvrage, sinon, on pourrait tomber dans l'idée qu'on va vénérer ou faire vénérer les hommes politiques en général, et je ne pense pas qu'on pourra durablement sortir du désenchantement actuel en prenant les politiques pour de vrais héros ! On risquerait plutôt de passer pour des fabricants d'illusions. Les élèves doivent pouvoir rester libres de décider si Charles de Gaulle fut ou non un vrai héros, je pense.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Charles de Gaulle, Mémoires de guerre
MessagePosté: Sam 18 Sep 2010 21:48 
Hors ligne

Inscription: Lun 16 Nov 2009 16:52
Messages: 21
Oui, je comprends tout à fait. Il ne s'agit pas d'ériger une statue. Les statues d'hommes politiques fracassent toujours ceux qui les ont édifiées. Il y a aussi une question d'échelle ou de contexte si l'on préfère. Il est clair que De Gaulle ne dédaignait pas l'auto-mythification, comme en témoigne le recours à la 3ème personne en parlant de lui (on avait déjà vu ça dans "La guerre des Gaules."..). La dimension du personnage et son oeuvre restent considérables. On s'en rend mieux compte en ce temps de nanisme politique, non ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Charles de Gaulle, Mémoires de guerre
MessagePosté: Dim 19 Sep 2010 07:55 
Hors ligne

Inscription: Sam 18 Sep 2010 20:09
Messages: 21
Eh bien, je ne veux pas en juger. De son temps, De Gaulle pouvait paraître ridicule aussi : Blaise Cendrars s'est bien moqué de ce qu'il appelait ses "larmes de crocodile". Avec le recul, on mesure mieux les choses. Surtout quand cela passe par une oeuvre littéraire de qualité, au sein de laquelle l'auteur a pu soigneusement édifier son image, en prenant du recul, lui aussi. Il serait dommage, à l'inverse, de donner l'impression que l'enchantement du monde n'appartient qu'au passé, créant une forme de nostalgie plutôt stérile. Il peut être aussi dans l'avenir, ou même dans le présent, dans des lieux, si je puis dire, qu'on ne voit pas. Un de nos élèves même peut devenir un citoyen émérite qui apportera beaucoup de bonnes choses à la société : on ne peut pas savoir. Plus que d'inviter à récriminer contre les dirigeants actuels, j'aimerais que la lecture des mémoires de De Gaulle donne envie de réaliser aussi de grandes choses !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Template made by DEVPPL - Traduction par phpBB-fr.com