Retour DAACRetour site académie

Le forum de la DAAC

La culture dans tous ses états.
 
Nous sommes le Lun 26 Sep 2022 06:25

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Que ferons-nous du livre numérique et que fera-t-il de nous?
MessagePosté: Dim 28 Mar 2010 15:57 
Hors ligne

Inscription: Lun 16 Nov 2009 16:52
Messages: 21
Je ne l'ai pas encore lu mais IL arrive, IL est juste derrière la porte, France Culture s'en émeut et Frédéric Kaplan, chercheur en "intelligence artificielle", présent au Printemps du livre de Grenoble en est l'un des prophètes les plus brillants. Certains éditeurs, certains libraires s'enthousiasment, d'autres se préparent à la vie contemplative.

Voici venir le temps des livres "augmentés", ceux qui auront par définition toujours soif d'infos, d'encore plus d'infos: il vous suffira d'orienter votre téléphone portable en direction de certaines zones sur les pages et le texte sera immédiatement relié "augmenté" par toute la connaissance humaine. Connaissance?… plutôt Savoir car, pour ce qui est des grands textes littéraires, on sait que la lecture est bien autre chose qu'une affaire de savoirs quantifiables, aussi précis soient-ils. Le principe de l'hypertexte sera donc applicable superposable immédiatement en principe, à toute lecture. Mieux : on pourra même ajouter des commentaires sur le texte...

Ainsi, nous dit F.Kaplan, le livre vit, il n'est plus clos sur lui-même, il est en somme un carrefour de discours et de savoirs... Les nouvelles technologies nous aiment donc sans réserve, vous dis-je, jusqu'à ne pas vous laisser bien longtemps encore dans ce tête-à-tête indécis et aventureux (comme l'amour) qu'est la lecture littéraire. Le panoptique technologique va vite, très vite; elle avance avec sa postmoderne bienveillance contre l'intime comme la lumière artificielle repousse les ténèbres.. Sa puissance de séduction (c'est la modernité donc allons-y) est d'autant plus forte que l'effort de conceptualisation court derrière, lui qui a besoin, toujours du TEMPS. La force de conviction des pionniers du livre numérique repose sur le dogme utilitariste d'une lecture EXACTE et EXHAUSTIVE, grâce à des océans de savoirs virtuels. Il doit y avoir, sachez-le, le moins d'à-peu-près possible. En fait, la Littérature ne nous avait pas encore véritablement "dégelé" les paroles que Pantagruel jeta sur le tillac du navire...
L'avantage paraît énorme pour toute conception documentaire de la lecture et la menace paraît très sérieuse pour tout ce qui ressemblerait à de la poésie: de combien pensez-vous que Rimbaud ou René Char pourront-ils être "augmentés", quelle page de Proust, quelle merveilleuse déambulation verbale entre les parfums d'une simple fleur pourra-t-elle être "augmentée" par des vues de la côte ou de l'arrière-pays normands? Est-ce la bibliothèque de Babel de JL Borges revue par Orwell?...

Nouveaux lecteurs, vous irez bien moins au monde que le monde viendra à vous.

GGratet


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Template made by DEVPPL - Traduction par phpBB-fr.com