IAC Expositions en février 2017

600x400_mullican_4

Exposition jusqu’au 12 février 2017 à l’IAC

  • Immersions

Tous les deux ans, parallèlement à la diffusion permanente de sa collection sur le territoire d’Auvergne Rhône- Alpes, l’Institut d’art contemporain présente celle-ci in situ, dans ses murs, et ex situ en collaboration avec ses partenaires culturels de Villeurbanne. Né en 1978 en tant que Nouveau Musée, puis devenu l’Institut suite à la fusion avec le Frac Rhône-Alpes en 1998, l’IAC propose pour cette édition 2016 de revenir sur dix années de création, d’expositions, d’acquisitions et de recherche. Conçue à partir d’une relecture des expositions monographiques et collectives, terrains d’expérimentation et de recherche privilégiés, l’exposition
2006 Immersions 2016 rappelle la quasi-simultanéité de l’émergence des œuvres et de la collection IAC, avec la création comme fondement et par conséquent comme vecteur d’une collection.

DP Immersions

  • Paysages cosmomorphes – Collection Frac Auvergne

À la suite de la fusion des régions Rhônes-Alpes et Auvergne en janvier 2016, l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne, et le Frac Auvergne entament un partenariat afin de croiser leurs compétences et la richesse de leurs collections sur l’ensemble du territoire de la nouvelle grande région Auvergne – Rhône-Alpes. Conçue à partir d’une sélection d’œuvres issues de la collection du Frac Auvergne, l’exposition Paysages cosmomorphes constitue la première étape de cette collaboration. En juin 2017, ce sera au tour du Frac Auvergne de réaliser une exposition à partir d’œuvres de la collection de l’IAC.

DP Paysages cosmomorphes

Musée de Grenoble
Georgia O’Keeffe et ses amis photographes

tumblr_lyzudoMz1B1r064gzo1_500

Alfred Stieglitz, Georgia O’Keeffe, 1919/20
The Art Institute of Chicago
© Georgia O’Keeffe Museum / ADAGP, Paris 2015

Musée de Grenoble
Georgia O’Keeffe et ses amis photographes
Exposition du 7 novembre 2015 au 7 février 2016

Première monographie consacrée en France à l’artiste peintre américaine Georgia O’Keeffe, l’exposition programmée cet automne au musée de Grenoble constitue un événement exceptionnel.

Réalisée avec la participation de le Musée Georgia O’Keeffe de Santa Fe (Nouveau-Mexique, Etats-Unis) et le soutien du réseau franco-américain de musées FRAME, elle retrace la carrière d’une icône de l’art américain aussi célèbre aux Etats-Unis que Jackson Pollock. De ses premières créations à New York à son installation au Nouveau-Mexique en 1949, O’Keeffe fut fortement influencée par la photographie moderne. Pour en rendre compte, l’exposition fera ainsi dialoguer ses peintures avec les images de ses amis photographes et formera, un ensemble total de 80 œuvres issu de quinze prestigieux musées américains mais également de grandes institutions allemandes, espagnoles et françaises.

Présentation du parcours par Etienne Brunet, professeur d’arts plastiques :

– mercredi 18 novembre à 16h00
– mercredi 25 novembre à 16h00
– mercredi 2 décembre à 14h00
– mercredi 2 décembre à 16h00
– mercredi 9 décembre à 15h00
– mercredi 16 décembre à 15h00
– mercredi 16 décembre à 17h00
– mercredi 6 janvier  à 14h30
– mercredi 6 janvier  à 16h00
– mercredi 13 janvier à 14h00

Les visites sont complètes.
Inscription obligatoire auprès de la DAAC (avec le nom de votre établissement):
professeur relais: Etienne Brunet

Aide à la visite
Pistes pédagogiques

Expositions au Centre d’art Bastille
Du 26 septembre 2015 au 3 janvier 2016

pano_double

  • Jacopo Miliani & Alessandro Di Pietro : Double cross
  • Project room : Mikaël Belmonte : Live sport

Dossier de presse

Le vernissage aura lieu le vendredi 25 septembre 2015 de 18h00 à 21h00

Auréline GrosStagiaire communication – pour LIA – centre d’art bastille

Centre d’art bastille
Site sommital de la Bastille
38000 Grenoble

Professeur relais : Julien Grasset

Galerie de Privas
La mécanique des gestes

d-un-geste-a-l-autre

Edith Dekyndt, Slow Object 04, 1997, vidéo. Coll. Frac Lorraine

Exposition La mécanique des gestes jusqu’au 11 avril 2015

Il s’agit d’une exposition collective, vous pourrez découvrir dessins, vidéos, performances, court-metrage, impressions numériques, conceptions à partir d’algorithme…

Elle sera notamment l’occasion de réflexions sur la mécanisation de l’humain mais aussi de l’humanisation de la machine.

Nous vous faisons parvenir le dossier pédagogique pour diffusion. .

La petite conférence portera sur la triangulation Danse, Corps, Robots et se tiendra le mardi 17 mars 2015 à 18h, elle sera précédée d’une petite visite de l’exposition.

Volet pédagogique
Téléchargez le dossier pédagogique

Professeur relais Elsa Ohana

Musée de Valence
Exposition Cathelin comme jamais jusqu’au 22 mars 2015

cathelindetail

Bernard Cathelin (1919-2004)
Pour le dixième anniversaire de la mort du grand peintre drômois, le musée de Valence propose une exposition inédite présentant des oeuvres encore jamais dévoilées au public.
La Drôme, où Bernard Cathelin se rendait fréquemment depuis Paris, passant ses étés dans la maison familiale des Rebattières, est la clef de toute son oeuvre. C’est dans cette nature foisonnante et généreuse que Cathelin a développé, dès ses premières oeuvres, de nombreuses gammes de tons chauds jusqu’aux bleus violets, de camaïeux de blancs grèges ou gris aux roses délicats voire audacieux, de verts liquides, de bruns, de roux puissants et chaleureux…

L’exposition Cathelin comme jamais présente l’artiste sous un nouveau jour. Issues de collections particulières, la plupart des oeuvres n’ont jamais été exposées qu’en privé.
Le parcours permet de découvrir les étapes décisives qui ont forgé son travail, à travers natures mortes, nus, portraits et paysages issus de ses séjours dans la Drôme, mais aussi de ses nombreux voyages – enrichissantes visions le menant vers toujours plus de simplicité.

Dossier pédagogique 

Professeur relais : Roland Pelletier

Une abeille d’Arménie à la Comédie de Valence

abeilles

Une Abeille d’Arménie qui se jouera à La Comédie de valence du 02 au 06 mars 2015 avant de partir en Comédie Itinérante.

Ce spectacle qui traite de la difficulté mémorielle (ici le génocide arménien) est la seconde des deux Controverses qui déclinent cette année le thème « Humains/Inhumains ».

Télécharger le DP
Document à télécharger