Expositions, résidence d’artistes à la Halle, lieu d’art

16291a1d-e1d8-4777-bf22-df73bdd8ba53

Soleil noir, Thibault Brunet
Exposition en cours jusqu’au 27 mai 2017 à la Halle à Pont- en- Royans

Visite commentée le vendredi 26 mai 2017 à 18h

Photographe, Thibault Brunet capte une réalité numérique à la fois factuelle et immatérielle. Son travail joue avec les genres et les archétypes de la photographie et se concentre sur la relation avec la virtualité dans une société où le réel dans son ensemble est numérisé. Ses œuvres sont à la fois un miroir très réaliste du monde contemporain et des images d’une dimension parallèle, fictive et digitale.

la ha

Regards outre atlantiques, Mathieu Grenier et Jean-Philippe Luckhurst-Cartier
Résidence et open studio du 30 mai au 20 juin 2017
En résidence au pied du Vercors, les artistes-visiteurs s’imprègneront de ce nouvel environnement et contexte afin de nourrir leurs recherches plastiques.

Permanences des artistes à la Halle :

  • mercredis  7 et 14 juin 2017 de 16h30 à 18h
  • samedis 3, 10 et 17 juin 2017 de 16h30 à 18h

Découverte de  l’atelier aux portes ouvertes installé dans les salles d’exposition, rencontrez les artistes et suivez la création en cours…

• Vernissage de l’expo produite suite à la résidence, La forteresse ouverte le samedi 24 juin à 18h

Ce projet est co-organisé avec Espace Projet – Montréal, et dans le cadre de la Biennale de Nord en Sud.

LA HALLE, Place de la Halle, 38680 Pont-en-Royans
Tél : 04 76 36 05 26

Dramaturge en résidence artistique 2017
Organiser une rencontre d’auteur avec ses classes

LOGO_MC2
logo Troisième Bureau

Avec le soutien du Centre National du Livre (CNL), une résidence d’auteur de théâtre débutera bientôt à Grenoble, de mars à avril 2017. Réalisée à l’initiative du collectif Troisième bureau et de la MC2 Grenoble, ces résidences d’écrivains sont l’occasion de s’intéresser à l’écriture dramatique contemporaine, à travers l’œuvre d’Antoinette Rychner.

En lien avec cette résidence, des rencontres scolaires sont possibles. Elles sont ouvertes à tous les lycées de l’académie de Grenoble. Les enseignants intéressés peuvent lire en classe une des pièces d’Antoinette Rychner et bénéficier ensuite d’une rencontre avec l’auteur au sein de leur établissement.
Les demandes d’information, l’envoi de la pièce (version pdf) et les inscriptions pour une rencontre avec l’un des deux auteurs s’effectuent par l’intermédiaire de la DAAC.

Date limite d’inscription : Vendredi 10 mars 2017
Calendrier des rencontres : Entre le 4 et le 13 avril 2017, en fonction des inscriptions.

Texte proposé à la lecture :
Antoinette Rychner, Arlette, éd. Les Solitaires Intempestifs, 2017 (version pdf – 46 pages) ;

Les structures culturelles financent la venue des auteurs dans les établissements ; les établissements s’engagent à acquérir quelques exemplaires de la pièce prochainement publiées et à préparer la rencontre avec les élèves inscrits.
Pour plus d’informations sur l’auteur et la résidence artistique, consultez la présentation associée.

Rencontres littéraires 2017 – Fondation FACIM

FACIM_logo

Chaque année, la Fondation FACIM met la littérature à l’honneur en pays de Savoie à travers une Résidence d’écrivain d’une part et le printemps des Rencontres littéraires d’autre part.

En 2017, c’est Elisa Shua DUSAPIN qui sera en résidence du 13 mars au 10 juin.
Quatre autres auteurs seront présents à tour de rôle sur le territoire, dont vous trouverez la présentation en ligne : Ali ZAMIR ; Doan BUI ; Irina TEODORESCU ; Julien DELMAIRE.

Les Rencontres littéraires sont l’occasion pour les enseignants de lycée qui le souhaitent de proposer à leurs classes d’échanger avec des auteurs. La Fondation FACIM prend en charge la venue, la restauration, l’hébergement de l’auteur ainsi que le déplacement vers le lycée, tandis que l’établissement assume la rémunération de l’auteur, à hauteur de 200€ TTC.

Vous pouvez téléchargez le bulletin d’inscription et connaître les dates proposées pour des rencontres. Renseignements et informations auprès de Anne Delafontaine à la FACIM.

 

Dramaturges en résidence artistique
Organiser une rencontre avec vos classes

LOGO_MC2tricycle
logo Troisième Bureau

Avec le soutien du Centre National du Livre (CNL), deux résidences d’auteurs de théâtre débuteront bientôt à Grenoble, de la mi-février à la mi-mai 2016.

Réalisées à l’initiative du collectif Troisième bureau, de la MC2 Grenoble et du Tricycle, ces résidences d’écrivains sont l’occasion de s’intéresser à deux écritures dramatiques contemporaines, celles de Julie Aminthe et Nicoleta Esinencu, et affirmer la place des auteurs au théâtre.

En lien avec ces résidences, des rencontres scolaires sont possibles. Elles sont ouvertes à tous les lycées de l’académie de Grenoble. Les enseignants intéressés peuvent lire en classe une des pièces des deux dramaturges et bénéficier ensuite d’une rencontre avec l’auteur au sein de leur établissement.
Les demandes d’information, l’envoi des textes (version pdf) et les inscriptions pour une rencontre avec l’un des deux auteurs s’effectuent par l’intermédiaire de la DAAC.

Date limite d’inscription : Lundi 8 février 2016
Calendrier des rencontres : Entre mars et mai 2016, en fonction des inscriptions.

Textes proposés à la lecture :

  • Julie Aminthe, Une famille aimante mérite de faire un vrai repas, éd. Quartett, 2012 (version pdf – 45 pages) ;
  • Nicoleta Esinencu, American Dream, 2014 (version pdf – 32 pages).

Les structures culturelles financent la venue des auteurs dans les établissements ; les établissements s’engagent à acquérir des exemplaires des pièces lorsqu’elles sont publiées et à préparer la rencontre avec les élèves inscrits.
Pour plus d’informations sur les deux dramaturges, consultez la biographie associée.

Huaqiao. Regards sur les présences chinoises à Valence au CPA

Huaqiao… C’est ainsi que l’on désigne les Chinois vivant en dehors de leur pays. «Nouveaux visages» pour certains, valentinois de longue date pour d’autres… leur présence est ancienne en Rhône-Alpes. Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Comment vivent-ils l’éloignement de leur pays d’origine ? À travers les photographies d’Emmanuel Sapet, en résidence d’artiste dans le cadre du projet, l’exposition part à la rencontre de ces Chinois venus s’installer à Valence : nouveaux arrivants, étudiants, réfugiés politiques… À partir de documents d’archives, elle met également en lumière l’histoire de ces présences en Rhône-Alpes, explorant une réalité en pleine mutation.

télécharger le flyer…
télécharger le dossier pédagogique…