Exposition Giuseppe Penone
Musée de Grenoble

WEB_CHEMIN_1973_1285063670

De novembre 2014 à février 2015,
le musée aura le grand plaisir de présenter une exposition spécialement conçue pour Grenoble par Giuseppe Penone. Benjamin du mouvement italien de l’Arte Povera, il s’est imposé ces dernières années comme un des sculpteurs les plus important de sa génération.

Sa démarche s’appuie sur une connaissance intime et profonde de la nature et, par des formes d’une rare puissance d’évocation, il met en évidence les liens fondamentaux qui lient l’homme à son milieu d’origine.

Bronze, marbre, terre cuite, mais aussi sève, graphite, bois, épines d’acacias et feuilles de thé composent dans les salles du musée un parcours initiatique célébrant l’union sans cesse réitérée de l’homme avec la nature.

Présentation du parcours par Etienne Brunet, professeur d’arts plastiques & professeur relais .

les mercredis en 2014:

  • 3 décembre 2014  à 15h00
  • 10 décembre à 15h00
  • 10 décembre à 17h00
  • 17 décembre à 15h00
  • 17 décembre à 17h00

les mercredis en 2015 :

  • 7 janvier 2015 à 15h00
  • 7 janvier à 17h00
  • 14 janvier à 14h00
  • 21 janvier à 15h00
  • 21 janvier à 17h00

Inscription obligatoire auprès de la DAAC avec le professeur relais Etienne Brunet

 

Exposition Bring me the street de Goin à Spacejunk

m_goin_expo_bring-me-the-street_web
Bring me the street, Goin

Spacejunk propose cette exposition du 29 novembre 2014 au  24 janvier 2014

« Pour sa dernière proposition de la saison, Spacejunk vous présente Goin, un artiste urbain contemporain et combatif. À lui seul, il résume l’état d’esprit d’une génération en colère et désabusée par la corruption et les inégalités qui gagnent sans cesse du terrain. L’exposition Bring me the Street, est une nouvelle occasion pour l’artiste d’interpeller les visiteurs sur la nécessité d’une insurrection pacifique mais sans compromis…

Héritier du mouvement Dada au sens « du bon usage de révolte », Goin « tape sur tout ce qui le dérange » et invite le public à remettre en question toutes postures à tendance dogmatique. Une attitude ouvertement subversive qui se traduit dans sa pratique artistique, par un catalogue d’œuvres portant en lui les germes de la rébellion. Simples et efficaces, les messages de Goin frappent forts et visent justes, comme autant d’uppercuts assénés au public.

Cette démarche, Goin la puise dans l’esprit originel du punk, un mouvement anti-conformiste, largement créatif et solidaire, qui voit dans la révolte le moyen de défendre les libertés fondamentales et tire l’individu de sa solitude. « Je me révolte donc nous sommes » écrivait Albert Camus dans l’Homme révolté… À coups de bombes, de pochoirs et de détournements pop-trash, les œuvres de Goin pourfendent le système oligarchique et suscitent un nouvel activisme humaniste.
Un concentré explosif à découvrir à Spacejunk ! »

Un contenu riche et hétérogène qui illustre bien ce qu’est le Street Art de nos jours – une forme de protestation. En effet que ce soit contre la mondialisation, l’hyper-consumerisme ou en faveur du droit des femmes, Goin touche, et touche juste. Cette exposition attirera particulièrement l’oeil des jeunes avec un travail au pochoir précis et coloré et des installations brillantes. Les enseignants plasticiens mais également ceux qui travaillent autour de la mondialisation et des problèmes d’éthique qui en découlent seront intéressés par une telle démarche.

Spacejunk,  15 rue Génissieu à Grenoble
Contact par courriel /Téléphone : 04 76 26 02 83
logo-sjk-art-centers-noir
Responsable : Jérome CATZ
Ouvert au public du mardi au samedi de 14h à 19h30/ Entrée libre

Musée Hébert

IMF_VIGNETTE_WEB_CHEMIN_22775_1397037340

Pendant les vacances de la Toussaint, le musée Hébert propose deux types d’ateliers:

  • Après avoir découvert l’exposition d’Alexandre Hollan, vous pourrez participer à un atelier où volume et lumière seront abordés avec les techniques du fusain et de la craie grasse.À partager en famille, ouvert au public de 7 à 77 ans .Niveau débutant le mercredi 29 octobre à 14 h 30
    Durée : 1 h 30 , 3.80 € par participant

  • Six soldats italiens dans les ruines de Reims durant la Grande Guerre – pourquoi ?
    Ils sont italiens, soldats, photographes, caméramen et envoyés sur le front français : une coopération inédite dans l’histoire européenne.
    Comprendre, imaginer et transformer leur mission, voici l’objectif de l’atelier.
    Jeudi 30 octobre à 14 h 30 , ouvert au public de 7 à 12 ans
    Prix : 3.80 €, durée : 1 h 30Musée Hébert
    Renseignements à l’accueil du musée ou au 04 76 42 97 35

Exposition de Pascal Bircher au VOG

pascal-bircher-150
Pascal Bircher,  Only the Skin of Water (Vog, Fontaine)

Exposition du 20 novembre au 20 décembre 2014

« Le VOG accueille du 20 novembre au 20 décembre l’artiste anglais Pascal Bircher. Diplômé du Central Saint Martins College of Art and Design de Londres, il s’installe en France en 2002. C’est un touche-à-tout, utilisant la photographie, la sculpture, l’installation, la vidéo et le texte.

Eclectique, sa recherche intellectuelle aboutit à la réalisation d’œuvres tangibles. Sa démarche est caractérisée par une grande curiosité et un attachement fort envers la littérature, la science et le cinéma, où il mêle astucieusement films d’épouvante, théories astrophysiques et livres philosophiques.

De cet environnement entre intellectualisme et culture populaire, il apporte un souffle singulier. Les œuvres créées s’imbriquent inexorablement dans une histoire sans fin où éléments autobiographiques, mémoires collectives et différents champs de connaissance se croisent et se combinent. Cela le conduit ainsi vers un travail rigoureux donnant lieux à des lectures multiples, avec quelquefois une touche de cynisme et d’ironie. »

Exposition et conférence à Etoile sur Rhône
Recherches archéologiques sur les Gaulois

Nouveau_logo_cl_R_vos

Le Centre culturel Les Clévos d’Etoile sur Rhône (Drôme) présente du 2 octobre au 28 décembre 2014 l’exposition Gaulois une exposition renversante en association avec l’INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives).
L’exposition a été conçue par la Cité des sciences et de l’industrie – Universcience, présentée en 2012 à la Cité des sciences de Paris. Elle sera programmée une seule fois en Rhône-Alpes à Etoile sur Rhône.

Dans cette exposition, le visiteur se met dans la peau d’un archéologue et mène l’enquête en étudiant : os, pollen, tessons de céramique, amas de rouille … Il tente de répondre à une question : comment sait-on tout ce que l’on connaît aujourd’hui sur les Gaulois ?
Le métier d’archéologue fascine et c’est sur le chantier de fouille que l’histoire se réécrit, traces et indices racontent l’histoire de civilisations disparues. L’archéologue fait feu de tout bois, de tout débris d’os, de céramique, de fer : il fait parler chaque indice pour rendre la parole aux Gaulois. (extrait du dossier de presse)

  • accessible aux enfants et aux adultes.
  • au programme : ateliers, animations, événements. Voir vidéo
  • ouvert mercredi, samedi et dimanche ainsi que les jours pendant les vacances scolaires (sauf jours fériés) : de 14 h à 18 h

Conférence de François Malrain, Nouvelles recherches sur la paysannerie gauloise, le jeudi 6 novembre 2014 à 20 h au centre culturel des Clévos à Etoiles/Rhône.

Entrée libre. Réservation conseillée.
Évènementiels

 

Musée archéologique de Grenoble

musee eveché

Le Musée archéologique Grenoble  Saint-Laurent vous propose un voyage pour remonter le temps jusqu’aux origines du christianisme.

Les fouilles archéologiques menées durant près de vingt ans ont mis en évidence la remarquable continuité d’occupation du site, dont l’histoire remonte à l’Antiquité.

Des visites thématiques patrimoine sont proposés aux scolaires:

  • sur les traces des premiers chrétiens à Grenoble
  • avec le musée de Grenoble

Plus d’informations pour le programme jeune public  …

Vernissage des expositions à La Villa du Parc

villa du parc
Barbara Breitenfellner, Untitled (WVZ 323) , 2014
21,2 x 13,4 cm, courtesy de l’artiste

Vernissage le 17 octobre à 18h à la villa du parc

La nouvelle saison de la Villa du Parc s’intéresse aux dispositifs imaginés par les artistes pour rejouer, dévier ou encore aiguiser notre perception des images. Privilégiant le réemploi ou la mise en scène d’images existantes, les artistes que nous nommons iconographes travaillent avec des images d’époques, de provenance et d’usages hétéroclites. Leurs œuvres présentent des ensembles d’images plus ou moins complexes, pouvant associer sans hiérarchie chef-d’œuvres de l’histoire de l’art, banales photographies de famille, snapshots, clichés d’actualité, extraits de films, captures d’écrans, etc.

Le centre d’art contemporain présentera toute l’année plusieurs projets au sein des espaces de la Villa du Parc, chacun se déployant indépendamment et proposant d’aborder la question de l’image avec un format et une temporalité spécifiques.

En Novembre

  • 7 novembre à 12h15 : visite dialoguée (6€, gratuit pour les adhérents)
  • 8 – 9 novembre : week-end portes ouvertes de Genève Art Contemporain. ouverture exceptionnelle de la Villa du Parc le dimanche de 14h-18h30
  • 13 novembre à 19h : Pierre Leguillon, La promesse de l’écran, franchise à la carte (7€ l’entrée, tarif réduit 5€, sur réservation uniquement) : « Effets d’annonces : Saul Bass/Sacha Guitry » par Adrien Faucheux et Philippe Millot
  • 18 novembre à 18h30 : visite dialoguée (6€, gratuit pour les adhérents)

Printemps du Livre de Grenoble 2015 « Avec le temps »
du 25 au 29 mars 2015

_DSC0678

Le Printemps du livre de Grenoble est organisé par la Ville de Grenoble – Bibliothèques municipales, en partenariat avec les librairies de Grenoble, le Ministère de la culture (DRAC Rhône-Alpes et CNL) la Région Rhône-Alpes, le Conseil général de l’Isère, la Metro, le Rectorat (DAAC) et de nombreuses associations culturelles. La ville de Grenoble invite, dans le cadre de cette manifestation, quarante auteurs français et étrangers (romanciers, poètes, essayistes, auteurs de documentaires, illustrateurs, etc., pour les adultes et pour la jeunesse) pour des rencontres avec les publics.

Pour cette 13ème édition intitulée « Avec le temps », le Printemps du livre de Grenoble s’intéressera à la mémoire et aux souvenirs et à l’inextricable fil du temps qui tisse nos vies. Comment la fiction donne-t-elle visage au(x) temps ? Quelle différence entre « écrire l’Histoire » et « écrire des histoires » ? Quelles marges de liberté pour revisiter le passé ou écrire l’avenir ? Telles sont quelques-unes des questions qui émailleront le festival.

Que vous propose le Printemps du Livre ?

  • Un auteur (écrivain ou illustrateur) dans la classe
    Comme chaque année, le Printemps vous offre l’opportunité d’accueillir un auteur dans votre classe et de préparer avec vos élèves le moment privilégié que sera cette rencontre.
    Le Printemps rémunère l’auteur pour son intervention au sein de votre établissement et l’ensemble de ses frais de séjours. En revanche, l’achat des livres nécessaires à la préparation de la rencontre est à la charge de la classe ou de l’établissement. Si la rencontre ne peut avoir lieu à Grenoble (bibliothèques ou site du Printemps du livre), il vous sera demandé de bien vouloir venir chercher l’auteur et de le ramener à l’issu de la rencontre.
  • Inventez votre rencontre
    Auteurs de romans, poètes, illustrateurs, français ou étrangers, essayistes, les propositions sont diverses et concernent les enseignants de Lettres (découverte d’un univers fictionnel, écrire à la manière de …, inventer une autre fin, théâtraliser des extraits, etc.), mais aussi d’Histoire-géographie (comment s’est-on inspiré de l’Histoire pour écrire ? Quelle est la force des images choisies ? du texte écrit ?), de Langues (travailler les écrits d’un auteur étranger et préparer, avec les élèves, un échange dans sa langue d’écriture) ou d’Arts plastiques (travail autour de la conception, de la fabrication d’un album, d’une bande dessinée, des liens entre texte et images). Et pourquoi pas une préparation en équipe pluridisciplinaire ?

  • Rendez compte de votre expérience
    Pour aider le Printemps souhaite à renforcer ses liens avec les enseignants, vous pouvez leur indiquer comment les élèves ont été préparés, quels écueils et quelles bonnes surprises vous avez rencontrés. Les professeurs (et/ou) les élèves peuvent faire part (collectivement ou à titre individuel) de cette expérience sur le blog du Printemps.

Comment candidater ? Quel calendrier ?

Si vous êtes intéressé(e), envoyez un courriel au Printemps du Livre à Maëlle Sagnes (ou téléphonez au 04 38 37 21 76) avant le 14 novembre 2014 en indiquant le niveau de classe avec lequel vous souhaitez travailler, les cordonnées de votre établissement, votre nom, votre discipline et votre adresse courriel.

Vous recevrez autour du 5 décembre 2014 la liste des auteurs invités par le Printemps.

Le 11 décembre 2014 à 17h30, une présentation des auteurs jeunesse disponibles pour les rencontres scolaires vous sera proposée par les bibliothécaires à la bibliothèque du Jardin de Ville (04 76 44 75 60).

Jusqu’au 9 janvier 2015 pour renvoyer vos vœux au Printemps du livre (en indiquant 3 auteurs que vous souhaiteriez rencontrer par ordre de préférence).

Réponse au plus tard le 13 janvier 2015, pour savoir si l’un de vos voeux a pu être retenu.

Les rencontres auront lieu les  26 et 27 mars 2015.

Pour vous faire une idée des précédents Printemps du livre, consultez le site de la bibliothèque municipale.

Dossier suivi à la DAAC par Bruno Gallice

_DSC0670

Centre National de Danse
Octobre 2014

danse

Entraînement régulier du danseur et Master class contemporain

Pour découvrir les cours de la rentrée contemporain, classique, jazz, workshop, stage et instantané programmés jusqu’au 7 novembre 2014

Susan Alexander, Jean-Marc Thill, Martine Mattox, Albert Quesada

Formations continues :
Lundi 27 au jeudi 30 octobre 2014. Jackie Planeix, Tom Crocker
La danse, un outil de créativité

Scènes de bal, bals en scène
Le Toboggan, à Décines (69) du 12 septembre au 23 novembre 2014

Réservations au CND cliquez