Du 27 au 31 janvier 2015 à La Rampe

temps_fort_epiderme_couv

Une semaine ne sera pas de trop pour fêter la fin de résidence de la compagnie épiderme.
Au menu, tout d’abord la reprise de Work in regress, première pièce créée dans le cadre de la résidence, en 2011, puis le retour à La Ponatière du duo Métaphormose(s) (2007), ainsi qu’une découverte prometteuse, The Race Tour : un concert de Bertrand Blessing, fidèle collaborateur de la compagnie entouré de trois musiciens.

La Rampe,  La ponatière

IAC – RIDEAUX / blinds – du 06 février au 03 mai 2015

Rideaux-Blinds

Commissaire : Marie de Brugerolle
Vernissage : jeudi 5 février 2015 à 18H30

Conçue et organisée par Marie de Brugerolle à l’invitation de Nathalie Ergino pour l’IAC, RIDEAUX / blinds est une proposition à coulisses. Dans sa forme et sa temporalité, l’exposition propose d’expérimenter en pratique le mode opératoire de la monstration en tant que structure et possibilité de rencontre, dans l’institution publique, en ce début de 21e siècle.

Visite pour les enseignants de collèges et lycées :
mardi 24 février à 18h30
Visite gratuite – inscription par mail ou téléphone
Institut d’art contemporain, 11 rue Docteur Dolard – 69100 Villeurbanne
Tel. 04 78 03 47 76
c.morel@i-ac.eu

Pour en savoir plus …

Exposition eaux douces des Alpes

IMF_PETIT_PORTRAIT_WEB_CHEMIN_15159_1385028544-2

Dans les grands lacs alpins, les fontaines et résurgences mais aussi les bras morts du Rhône, sous la glace et jusqu’à 2600m d’altitude, découvrez l’envers du miroir. Photographe et professeur de « Sciences et vie de la Terre », Rémi Masson a entrepris l’exploration des eaux douces de sa région anale pour en révéler par l’image les beautés cachées. Par choix, il plonge exclusivement en apnée. Ses plongées sont aussi l’occasion d’en connaître plus sur leur écologie et leurs habitants.

Du 26 février au 13 juin 2015
à la Maison des Parcs et de la Montagne

Espace muséographique
256 rue de la République à Chambéry
Contact par courriel
Tel: 04 79 60 04 46

Entrée libre et gratuite
Réservation obligatoire pour les groupes

Ouverture :
Du mardi au samedi
de 9h30 à 12h30
et de 13h30 à 18h

Exposition temporaire : « les grottes sortent de l’ombre »

Bloc_Logo_Grotte_CP_FondClair_RVB

Depuis le printemps 2014 et jusqu’au 15 novembre 2015, la Cité de la Préhistoire propose une exposition temporaire qui présente l’approche scientifique du milieu souterrain.

Une frise photographique de 8 m de long, de superbes photos, des vidéos 3 D, des panneaux illustrés et du matériel de toutes les époques nous rappellent que la spéléologie n’est pas qu’un sport : comme son nom l’indique, c’est aussi une science.

Soigneusement étudiées, les formes d’érosion, les dépôts, les eaux et l’atmosphère des grottes nous permettent de comprendre le fonctionnement actuel des réseaux souterrains et de reconstituer l’histoire géologique récente d’un massif calcaire.

Au-delà d’une connaissance affinée de notre planète, les enjeux de localisation et de protection des eaux souterraines sont au cœur de ses recherches.
La visite de l’exposition peut compléter une visite libre ou active de l’exposition permanente de la Cité de la Préhistoire sans coût supplémentaire.

Sortie du film The Imitation Game

imitationgameoscar638

Sortie au cinéma le 28 janvier 2015 du film The Imitation Game, réalisé par Morten Tyldum.

« 1940 : Alan Turing, mathématicien, cryptologue, est chargé par le gouvernement britannique de percer le secret de la célèbre machine de cryptage allemande Enigma, réputée inviolable. À la tête d’une équipe improbable de savants, linguistes, champions d’échecs et agents du renseignement, Turing s’attaque au chef-d’œuvre de complexité dont la clef peut conduire à la victoire. C’est le portrait d’un homme qui contribua à changer le cours de la Seconde Guerre mondiale mais se retrouva condamné par la société de l’époque en raison de son homosexualité et en mourut. »

Un dossier pédagogique, destiné plus particulièrement aux professeurs d’histoire et de mathématiques, initié par Parenthèse Cinéma a été  rédigé par Philippe Leclercq, enseignant et rédacteur pour Canopé.
Il comprend de nombreux éclairages sur la vie et les travaux d’Alan Turing, le fonctionnement de la machine Enigma et le contexte historique.

Ce dossier propose également plusieurs décryptages à résoudre en classe avec, à la clé, des places de cinéma à gagner pour découvrir le film.

Théâtre de Privas

web-alice-in-china_c_francette-levieux-et-michel-lidvac_alice-le-bar

Alice in China, cirque de chine
L’histoire d’ Alice au merveille adaptée pour le cirque avec  25 acrobates en scène ! Un spectacle exceptionnel  à voir en famille
Samedi 24 janvier à 20h30 & dimanche 25 janvier à 17h

Mangeront- ils ?  De Victor Hugo, théâtre. Mise en scène Muriel Vernet
Création 2015 de la Cie Choses dites.
Une comédie de Victor Hugo contre la brutalité de la tyrannie des prédateurs de tous ordres et contre le pouvoir de la bêtise.
Jeudi 29 janvier 19h30 & vendredi 30 janvier à 20h30

Théâtre de Privas

Expositions Musée Hors les murs en Haute Savoie

Coll. Le Clergeon RUMILLY-Paysage -1-         Coll. Karine Ruby- M-d St Pierre en faucigny-Couleur -1-

Expositions d’art contemporain en ce moment mises en place par l’intermédiaire du Musée Hors les Murs dans les établissements suivants:

  • exposition Paysage quise trouve actuellement au CDI du collège Le Clergeon de Rumilly.
  • exposition Couleur qui a été mise en place à la médiathèque de Saint Pierre en Faucigny par l’intermédiaire du collège Karine Ruby de la même commune.

M-adiath-que BONNEVILLE - Photo Portrait Paysage -3-            Coll. Samivel BONNEVILLE-Arts- sciences et Fiction -3-

  • les oeuvres mises en place à la médiathèque de Bonneville, qui a souhaité traiter sur le sujet de la photo avec les thèmes du portrait et du paysage.
  • exposition Arts, science et fiction au collège Samivel de Bonneville.

signature-mail-M-lanie

Exposition Bring me the street de Goin à Spacejunk

m_goin_expo_bring-me-the-street_web
Bring me the street, Goin

Rappel: Spacejunk propose cette exposition du 29 novembre 2014 au  24 janvier 2015

« Pour sa dernière proposition de la saison, Spacejunk vous présente Goin, un artiste urbain contemporain et combatif. À lui seul, il résume l’état d’esprit d’une génération en colère et désabusée par la corruption et les inégalités qui gagnent sans cesse du terrain. L’exposition Bring me the Street, est une nouvelle occasion pour l’artiste d’interpeller les visiteurs sur la nécessité d’une insurrection pacifique mais sans compromis…

Héritier du mouvement Dada au sens « du bon usage de révolte », Goin « tape sur tout ce qui le dérange » et invite le public à remettre en question toutes postures à tendance dogmatique. Une attitude ouvertement subversive qui se traduit dans sa pratique artistique, par un catalogue d’œuvres portant en lui les germes de la rébellion. Simples et efficaces, les messages de Goin frappent forts et visent justes, comme autant d’uppercuts assénés au public.

Cette démarche, Goin la puise dans l’esprit originel du punk, un mouvement anti-conformiste, largement créatif et solidaire, qui voit dans la révolte le moyen de défendre les libertés fondamentales et tire l’individu de sa solitude. « Je me révolte donc nous sommes » écrivait Albert Camus dans l’Homme révolté… À coups de bombes, de pochoirs et de détournements pop-trash, les œuvres de Goin pourfendent le système oligarchique et suscitent un nouvel activisme humaniste.
Un concentré explosif à découvrir à Spacejunk ! »

Un contenu riche et hétérogène qui illustre bien ce qu’est le Street Art de nos jours – une forme de protestation. En effet que ce soit contre la mondialisation, l’hyper-consumerisme ou en faveur du droit des femmes, Goin touche, et touche juste. Cette exposition attirera particulièrement l’oeil des jeunes avec un travail au pochoir précis et coloré et des installations brillantes. Les enseignants plasticiens mais également ceux qui travaillent autour de la mondialisation et des problèmes d’éthique qui en découlent seront intéressés par une telle démarche.

Vidéo produite à Spacejunk par un élève du collège de Champollion,  Matthieu Livrieri pour montrer l’intérêt de l’art urbain dans l’éducation:
daac

Contact par courriel Quentin Hugard Téléphone : 04 76 26 02 83
Responsable : Jérome Catz
Ouvert au public du mardi au samedi de 14h à 19h30/ Entrée libre

Cycle vidéos d’art au musée de Valence

cycle-video-musee-valence

L’œuvre du temps, samedi 17 janvier
Une mise en perspective autour de la ruine dans l’oeuvre d’Hubert Robert. À la différence des peintres du XVIII ème siècle pour lesquels la ruine était un rappel de l’Antiquité, de l’orgueil humain et du passage du temps, ces objets filmiques montrent la disparition de l’utopie moderniste et ses ambitions universalistes dans un monde d’où l’homme est absent.

Programme : Beam Drop de Michael Rudnick, Splitting de Gordon Matta-Clark,  Crash Box d’Anne-Valérie Gasc, Bomarzo de Laurent Grasso, Pruitt Igoe Falls de Cyprien Gaillard, Light is Calling de Bill Morrison.

Animons les animaux ! Dimanche 18 janvier 2015
Une invitation à ré-explorer, de façon critique et parfois ludique, l’approche anthropomorphique de la Galerie d’Histoire Naturelle du musée, à travers des tentatives qui alternent entre poésie et absurdité, questionnant la représentation animale dans ce qu’elle a de plus humaine.

Programme : Morning Mood de Mariana Vassileva,  Horse & Dog de Boyd Webb, Reburrus de Sophie Mei Dalby, Das Mantelier du collectif Neozoon,  Around the Park de William Wegman,  Once Upon a Time de Corinna Schnitt, Le rat des villes et le rat des champs de Ladislav Starewitch

Orangerie du musée, 15 h 30
inclus dans le tarif d’entrée du Musée, réservation conseillée
Musée de Valence
4, place des Ormeaux
 26000 Valence , 04 75 79 20 80

Plus d’infos…