De toutes façons nous vivons dans le non sens, mais si la simulation en est la forme désenchantée, la séduction, elle, en est la forme enchantée.  Baudrillard
Philosophes à l'affiche
 
  bergson1.jpg   diderot1.jpg   platon1.jpg   wittgenstein1.jpg  

Ecrire au webmaster | Recommander | Version mobile


Recherche



Classes terminales
Ressources

Fermer Articles et mémoires

Fermer Coups de coeur

Fermer Docs audio et vidéo

Fermer Fiches de lecture

Fermer Présentation d'ouvrages

Divers

Fermer A propos du forum

Fermer Anciens éditoriaux

Fermer Formation continue

Fermer Humeurs

Fermer Informations officielles

Fermer Le coin des prépas

Fermer Manifestations diverses

Fermer Programmes

Fermer Tice

Fermer Tricentenaire naissance Rousseau

Ebooks de philo
Bases de données
Philo en vidéo
Connexion...
 Liste des membres Membres : 158

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 2

Total visites Total visites: 0  
Fils RSS
Concours - Note sur l'épreuve d’admissibilité du CAPES interne

CAPES interne – CAER Section philosophie

Note de commentaire relative à l’épreuve d’admissibilité prenant appui sur un dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle (RAEP)

Le jury attend tout d’abord des candidats que leur analyse témoigne d’une bonne connaissance de la discipline « Philosophie », de ses différentes composantes et de ses enjeux. Il attend donc qu’ils connaissent les programmes et les compétences que la discipline a pour objectif de faire acquérir aux élèves, mais également qu’ils maîtrisent les savoirs académiques et les choix théoriques essentiels que supposent ces programmes. Cette connaissance doit être accompagnée d’une réflexion sur la didactique de la discipline devant permettre une véritable analyse de l’activité décrite dans le dossier, au regard des objectifs de la discipline « Philosophie ».

Le candidat veillera ainsi à évoquer les éléments qui ont présidé à ses choix d’enseignement (programmes, projet pédagogique de l’année ou de la période, acquis des élèves, références bibliographiques, etc.), les objectifs de la ou des séance (s) ou séquence (s) qui font l’objet du compte rendu, les supports et les modalités choisies pour réaliser ces objectifs (textes des traditions philosophiques, références culturelles, ressources numériques, etc.). Il évaluera le déroulement de la réalisation pédagogique choisie ainsi que les résultats obtenus au regard des choix initiaux et des objectifs visés.

Le jury attend également une analyse pédagogique de l’expérience d’enseignement, analyse que le candidat veillera à ne pas confondre avec l’analyse didactique.

Le jury sera sensible, avant tout, à la prise de distance par rapport à l’expérience d’enseignement évoquée : il s’agit moins, en effet, de rendre compte d’une expérience d’enseignement « modèle » ou réussie dans tous ses aspects, que d’être capable d’une analyse critique de cette expérience, aussi bien dans ses réussites que dans ses échecs ou dans les difficultés rencontrées.

De même, le jury n’entend pas privilégier telle réalisation pédagogique plutôt que telle autre : ces réalisations peuvent être de durée variée, devant des groupes de niveau et de taille également variés, mais elles doivent concerner la discipline « Philosophie » et être fondées sur une réelle réflexion didactique. Il faut éviter, cependant, étant donné la longueur de l’écrit demandé (6 pages), de tomber à la fois dans l’écueil d’une micro-analyse détaillée de séance – qui ne serait pas rattachée à une séquence – et dans celui d’un parcours trop rapide d’un ensemble de séquences étalées sur une année scolaire entière. Peuvent également être envisagées des expériences conduites dans le cadre de l’accompagnement personnalisé ou dans celui de projets pluridisciplinaires (intervention en classe de première de seconde). Quelle que soit la réalisation retenue par le candidat, c’est la pertinence du choix au regard des enjeux disciplinaires qui sera appréciée.

Le jury sera également attentif à la précision et à la clarté du compte rendu de l’expérience choisie. Le jury doit pouvoir se faire une idée précise de l’expérience d’enseignement qui a été conduite afin d’en apprécier ensuite l’analyse. Sans se perdre dans les détails, le candidat veillera donc à donner au jury tous les éléments requis pour se représenter et pour comprendre ce qui a été réalisé. Le jury pourra d’ailleurs demander des compléments d’information au moment de l’épreuve orale, s’il souhaite revenir sur le dossier.

S’agissant de candidats à un CAPES de philosophie qui, inévitablement, auront à enseigner la maîtrise de la langue, la qualité de l’expression et la maîtrise de l’orthographe et de la syntaxe sont des pré-requis auxquels le jury veillera avec une très grande rigueur. Seront appréciées également la qualité et la clarté de la présentation formelle, ainsi que la maîtrise du traitement de texte qu’elle manifeste.

Pour éclairer le jury et étayer ses analyses, le candidat pourra joindre des documents ou des travaux réalisés dans le cadre de l’activité décrite. Ces documents ou ces travaux peuvent être de nature variée : plan de séquence, document pédagogique conçu pour les élèves, sujet (s) de devoir, exercice (s), copie corrigée, transcription d’oral, programme de travail personnalisé, etc. C’est la pertinence du choix et l’intérêt du document au regard de l’expérience d’enseignement analysée qui seront évalués.

Les critères d’appréciation du jury porteront donc sur :

– la pertinence du choix de l’activité décrite au regard de la discipline et de ses enjeux ;

– la maîtrise des enjeux scientifiques, techniques, professionnels, didactiques, pédagogiques et formatifs de l’activité décrite, maîtrise qui se manifestera par une mise en perspective de l’activité, appuyée sur les connaissances académiques indispensables, sur la connaissance des programmes et de leurs finalités, celle du socle de compétences et de ses finalités, ainsi que sur la prise en compte de l’organisation des apprentissages dans le temps et dans le cursus scolaire ;

– la structuration du propos ainsi que la précision et la clarté du compte rendu de l’activité décrite ;

– la prise de recul dans l’analyse de la situation exposée, incluant la capacité à l’analyse didactique et la distinction entre analyse didactique et analyse pédagogique ;

– la justification argumentée des choix didactiques et pédagogiques opérés ;

– la qualité de l’expression et la maîtrise de l’orthographe et de la syntaxe.

Le jury attachera une attention particulière aux capacités d’analyse de l’activité choisie, fondées sur la prise de recul et sur la justification des choix opérés par le candidat.


Date de création : 23/06/2012 @ 10:55
Dernière modification : 23/06/2012 @ 10:56
Catégorie : Concours
Page lue 3441 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


^ Haut ^