Le sensible est [...], comme la vie, trésor toujours plein de choses à dire pour celui qui est philosophe (c'est à dire écrivain).  Merleau-Ponty
Philosophes à l'affiche
 
  bergson1.jpg   diderot1.jpg   platon1.jpg   wittgenstein1.jpg  

Ecrire au webmaster | Recommander | Version mobile


Recherche



Classes terminales
Ressources

Fermer Articles et mémoires

Fermer Coups de coeur

Fermer Docs audio et vidéo

Fermer Fiches de lecture

Fermer Présentation d'ouvrages

Divers

Fermer A propos du forum

Fermer Anciens éditoriaux

Fermer Formation continue

Fermer Humeurs

Fermer Informations officielles

Fermer Le coin des prépas

Fermer Manifestations diverses

Fermer Programmes

Fermer Tice

Fermer Tricentenaire naissance Rousseau

Ebooks de philo
Bases de données
Philo en vidéo
Connexion...
 Liste des membres Membres : 158

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonyme en ligne :  Anonyme en ligne : 1

Total visites Total visites: 0  
Fils RSS
comte.jpgPériode contemporaine - Comte (1798-1857)

Eléments de biographie

Philosophe français, fondateur du positivisme et de la sociologie.
Disciple de Saint-Simon dont il fut le secrétaire de 1817 à 1824, il en critiquera plus tard les théories.


Thèmes majeurs

Auguste Comte refuse de séparer science et philosophie. Il voit dans la philosophie positive la science des sciences. Son projet est de fonder la société humaine sur une politique scientifique, ce qui lui a valu d'être taxé de scientiste.

Le positivisme

"Le mot positif désigne le réel par opposition au chimérique" dit Auguste comte pour qui seule la méthode des sciences fondée sur les faits rend possible le progrès. Le développement des sciences positives apportera le bonheur à l'humanité grâce à la connaissance des lois naturelles qui permettent de prévoir et d'agir en conséquence.

La loi des trois états

L'idée de progrès grâce à la science suppose que les disciplines scientifiques et les formes de l'esprit humain aient une histoire. C'est la célèbre "Loi des trois états". L'esprit humain, chez l'individu, passe par trois stades, l'action, le sentiment et l'intelligence, qui correspondent, au niveau de l'espèce, aux trois états du développement de l'humanité:

  1. Etat théologique: les événements s'expliquent par l'appel à des fins qui sont l'expression de la volonté de puissances divines.
  2. Etat métaphysique: Les événements s'expliquent par l'appel à des causes qui relèvent de forces abstraites et impersonnelles.
  3. Etat positif: Les événements s'expliquent par des lois qui expliquent non pas pourquoi mais comment ils se produisent.


Principales oeuvres

Cours de philosophie positive (1830-1842)


Pour en savoir plus

 


Date de création : 10/12/2008 @ 11:31
Dernière modification : 10/12/2008 @ 11:31
Catégorie : Période contemporaine
Page lue 3550 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article


Réaction n°1 

par Lazinier le 09/10/2012 @ 13:58

Il manque beaucoup de choses à cet article pour qu'il soit tant soit peu exhaustif.

Il n'y est même pas fait mention du second grand traité de Comte, qu'il considérait pourtant comme son principal ouvrage, le Système de politique positive (1851-1857). Œuvre très controversée, certes, mais qui suscite aujourd'hui un intérêt certain -- au point qu'après 150 ans, à défaut d'être trouvable en France, elle est enfin disponible en allemand !

Dans cet ouvrage, qui se voulait avant tout un traité de sociologie (statique et dynamique), Comte a fait d'étonnantes incursions dans les domaines de la biologie, de la psychologie et de la morale. Il y a en effet :
(Voir mon essai sur la psychologie d'Auguste Comte)
Un autre point qu'on ne saurait passer sous silence est la théorie, omniprésente dans toute l’œuvre de Comte, du pouvoir spirituel et de sa nécessaire séparation d'avec le pouvoir temporel. Sans cette théorie, jointe à sa découverte des fondements naturels de la morale, on ne saurait comprendre pourquoi, à la fin de sa vie, il s'est investi de la mission de promouvoir une religion non-théiste de l'Humanité.
 
Voir aussi Auguste Comte à grands traits.

^ Haut ^