Cours du LOG

Pour approfondir

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres repères

•Ressemblance / Analogie
•Objectif / Subjectif
•Essentiel / Accidentel
•Légal /Légitime
•Croire / Savoir
•Convaincre / Persuader
•Médiat / Immédiat
•Intuitif / Discursif
•Abstrait / Concret
•Analyse / Synthèse
•Expliquer / Comprendre
•Identité / Egalité / Différence
•Absolu / Relatif
•En acte / En puissance
•Cause / Fin
•Contingent / Nécessaire / Possible
•En Fait / En droit
•Formel / Matériel
•Genre / Espèce / Individu
•Idéal / Réel
•Obligation / Contrainte
•Origine / Fondement
•Principe / Conséquence
•En théorie / En pratique
•Transcendant / Immanent
•Universel / Général / Particulier

 

Obligation / Contrainte


Définitions

Obligation

L'obligation juridique est le lien de droit, souvent suite à une convention ou un contrat, par lequel une personne est astreinte à faire ou ne pas faire quelque chose. Par extention, l'objet de cette astreinte.

L'obligation morale est le caractère impératif de la prescription morale en vertu des valeurs que le sujet se donne à respecter.

Contrainte

Une contrainte est "une violence exercée contre quelqu'un qui entrave sa liberté d'action" (Le Robert de poche). Je suis forcé de faire nécessairement ce que je fais sous la contrainte; je suis obligé de faire éventuellement — mais je ne fais pas nécessairement — ce que le droit m'impose.

Devoir

Le devoir est l'obligation morale, interne au sujet. Contrairement à l'obligation juridique qui est externe et s'accompagne de la contrainte de la sanction, le devoir impose l'action "par pur respect de la loi" (Kant) en toute autonomie.

Celui qui obéit à la loi juridique non à cause de la "peur du gendarme" ou par pur conformisme social, mais parce qu'il reconnaît intrinsèquement le bien fondé de la loi agit moralement, par devoir. La coincidence entre l'obligation morale et l'obligation juridique ne peut avoir lieu que si l'on considère que ce qui est légal est aussi légitime.

 

 

Dictionnaires de référence


Discussion

L'obligation qui relève du droit est souvent confondue avec la nécessité de fait (voir la distinction en fait/en droit) . Mais ce qui est obligatoire, que ce soit juridiquement ou moralement, peut ne pas être accompli. L'obligation supppose la possibilité de la désobéissance. La nécessité, en tant que contrainte incontournable, annule toute obligation: Pas d'obligation sans choix; pas d'obligation sans exercice de la liberté.

Voir à ce sujet la remarquable critique que Rousseau fait du "droit du plus fort" dans le ch. III du Contrat social.

On considère aussi parfois que devoir et obligation sont synonymes. Mais l'obligation n'est un devoir au sens strict du terme que si elle est libre de toute contrainte extérieure. La confusion entre l'obligation et le devoir empêche de comprendre la distinction entre l'obligation juridique assortie d'une contrainte extérieure (hétéronomie) et l'obligation morale librement consentie (autonomie).

Il est important de noter que ce qui est librement consenti n'est pas pour autant facilement accompli. La confusion entre contrainte et obligation est souvent due à l'amalgame entre liberté et facilité.


Références



Maryvonne Longeart
Accueil | Cours | Programmes | Textes | Site académique

 

Accueil | Cours | Programmes | Textes | Site académique |