Définitions

Exemples

 

 

Autres repères

• Ressemblance / Analogie
• Objectif / Subjectif
• Essentiel / Accidentel
• Légal /Légitime
• Croire / Savoir
• Convaincre / Persuader
• Médiat / Immédiat
• Intuitif / Discursif
• Abstrait / Concret
• Analyse / Synthèse
• Expliquer / Comprendre
• Identité / Egalité / Différence
• Absolu / Relatif
• En acte / En puissance
• Cause / Fin
• Contingent / Nécessaire / Possible
• En Fait / En droit
• Formel / Matériel
• Genre / Espèce / Individu
• Idéal / Réel
• Obligation / Contrainte
• Origine / Fondement
• Principe / Conséquence
• En théorie / En pratique
• Transcendant / Immanent
• Universel / Général / Particulier

 

Ressemblance et analogie

2/3


Définitions

Discussion

Pour Aristote, la métaphore, art de "voir comme", de saisir les ressemblances cachées, est un extraordinaire instrument de découverte. Or, "bien métaphoriser", dit-il, "c'est bien apercevoir le semblable".

Reconnaître la ressemblance, et établir ainsi un lien entre des éléments distincts, est d'une grande utilité pratique. Comme le fait remarquer Nietzsche, savoir reconnaître le semblable est une étape indispensable des processus d'abstraction et de généralisation sans lesquels il serait impossible d'acquérir de l'expérience et de construire la connaissance ou, tout simplement, de survivre.

Mais les ressemblances sont souvent confuses et trompeuses. Il ne faut pas abuser des métaphores si l'on cherche le vrai et non le simple vraisemblable (ex. en science ou en philosophie).

Une analogie au sens strict est un type de ressemblance. Il n'y a pas d'analogie sans ressemblance, mais toutes les ressemblances ne sont pas des analogies. Les ressemblances métaphoriques sont souvent floues et équivoques. Les rapports analogiques sont précis et plus rigoureux. Ainsi, dit Kant, la connaissance par analogie " ne signifie pas, comme on l'entend ordinairement, une ressemblance imparfaite entre deux choses, mais une ressemblance parfaite de deux rapports entre des choses tout à fait dissemblables." (Prolégomènes à toute métaphysique future qui voudrait se présenter comme science, #58).

Comme l'exemple, l'analogie est un procédé d'argumentation. Mais une analogie est plus qu'un simple exemple. L'analogie est souvent utilisée pour faire comprendre des idées abstraites en les mettant en relation avec un domaine concret présentant des rapports semblables entre ses éléments. C'est un procédé d'argumentation très souple et très riche. Cependant, les domaines mis en relation par l'analogie n'étant pas identiques sous tous les rapports, le raisonnement par analogie n'est jamais totalement satisfaisant. Il faut donc en user avec précaution : on peut (presque) tout faire dire à une analogie.

Ainsi, le recours à l'analogie est plus un procédé rhétorique qu'une démarche rigoureuse.

Exemples



Maryvonne Longeart
Accueil | Cours | Programmes | Textes | Site académique