La vérité

Synthèse
La vérité




Espace professeur

 

Les critères de vérité


Vérité et réalité

La notion de vérité renvoie traditionnellement à trois concepts:

  1. La vérité-réalité: est vrai ce qui existe réellement.
    Ex.: "un vrai lac" (par opposition à un mirage)
  2. La vérité-authenticité: est vrai ce qui est attribuable à son auteur ou témoigne adéquatement de la nature de son auteur.
    Ex.: "c'est un vrai Picasso" (par opposition à une copie)
  3. La vérité-pensée: est vrai la pensée ou le discours qui est connaissance du monde.
    Ex.: "Il pleut" est vrai si et seulement si, de fait, il pleut (par opposition à une proposition fausse)

Au sens propre du terme, la vérité est entendue en ce troisième sens: elle est une propriété de ce que l'on dit ou pense de la réalité. D'où la question: A quoi reconnaît-on qu'une pensée ou une proposition est vraie? C'est la question des critères de vérité.

Les critères de vérité

Est vrai ce que tout le monde croit = Théorie conformiste de la vérité

Critère de vérité = unanimité ou majorité

NB : critère important en démocratie

La démocratie

Est vrai ce qui est évident = Théorie rationaliste de la vérité

Critère de vérité = évidence intellectuelle

NB : c’est le critère de Descartes : le "bon sens" ou Raison reconnaît immédiatement la vérité des idées claires et distinctes.

Est vrai ce qui est la conclusion d'une inférence valide = Théorie de la vérité-cohérence

Critère de la vérité = la non contradiction (vérité formelle)

Cette conception de la vérité réduit la vérité d’une proposition à la validité du raisonnement qui y conduit. C’est le critère des sciences formelles (logique, mathématiques).

Est vrai ce qui est efficace = Théorie pragmatiste de la vérité

Critère de la vérité = les effets de la croyance (C. S. Peirce) ou son « utilité » (William James)

NB: Cette conception a souvent été mal comprise. On l’a réduite à un utilitarisme étroit. Interprété en terme d'exigence de vérification expérimentale, le critère pragmatiste à été remis à l'honneur dans les sciences expérimentales. Pour une présentation plus approfondie de ce critère, voir la synthèse:

La théorie pragmatiste de la vérité

Est vrai ce qui est conforme à la réalité = Théorie de la vérité-correspondance

Critère de la vérité = l'accord avec le monde (vérité matérielle)

NB: Ce critère est important pour les sciences expérimentales (physique, chimie, biologie...)

Mais que faut-il entendre par "correspondance"? Une proposition qui représente la réalité doit, pour être vraie, en être la représentation fidèle. Mais comment en juger? La réalité ne nous étant accessible que par l'intermédiaire des représentations que nous nous en faisons, pouvons-nous comparer nos représentations à autre chose que d'autres représentations?

Pour une discussion plus approfondie du lien vérité-réalité, voir la synthèse:

Vérité et réalité

Quel (s) critère(s) de vérité dans les sciences expérimentales ?  

  1. Une théorie scientifique doit être vérifiée expérimentalement:
    vérité-correspondance
  2. La science “normale” se fait dans le cadre des théories acceptées de l’époque:
    conformisme
  3. Les théories sont acceptées en vertu de leur efficacité explicative :
    pragmatisme
  4. Les théories comme systèmes doivent être non contradictoires:
    vérité-cohérence

 



Maryvonne Longeart
LOG | Accueil | Programmes | Banque de textes


Cours du LOG