La démarche expérimentale

Première étape : observations

Un exemple : la formation des continents

Théorie - Expérience - Science



Référence :

Cet exemple est adapté de "Wegener et la dérive des continents", in A. Marchal, C. Thubert-Courme, P. Coutrier, Philosophie. Terminales L ES S. La raison et l'expérience. Magnard, 2001, pp. 286-289.



Rappel : La démarche expérimentale selon Claude Bernard

Les quatre étapes de la méthode expérimentale d'après Claude Bernard :

Introduction à la médecine expérimentale (1865)

Un exemple : la formation des continents

Etape 1 : observations

·

NB : la distinction entre l'observation et l'expérimentation est à nuancer : on n'observe pas "l'esprit vierge" comme le préconisait Claude Bernard. L'observation s'appuie sur les connaissances de l'époque en géographie, en géologie et en biologie. Elle est sélective et contrôlée et présuppose des connaissances théoriques préalables.

Pour qu'un objet soit accessible à l'analyse scientifique, il ne suffit pas de l'apercevoir. Il faut encore qu'une théorie soit prête à l'accueillir. Dans l'échange entre la théorie et l'expérience, c'est toujours la première qui engage le dialogue. C'est elle qui détermine la forme de la question et donc les limites de la réponse.

François Jacob



Maryvonne Longeart
LOG | Accueil | Programmes | Banque de textes

 

Les étapes

La formation des continents 1

La formation des continents 2

La formation des continents 3

La formation des continents 4