Expliquer le texte suivant :

- N'est-ce pas le désir insatiable de ce que la démocratie regarde comme son bien suprême qui perd la démocratie?

- Quel bien veux-tu dire?

- La liberté, répondis-je. En effet, dans une cité démocratique tu entendras dire que c'est le plus beau de tous les biens, ce pourquoi un homme né libre ne saura habiter ailleurs que dans cette cité [...] Or, [...] n'est-ce pas le désir insatiable de ce bien, et l'indifférence pour tout le reste, qui change ce gouvernement et le met dans l'obligation de recourir à la tyrannie? [...] Lorsqu'une cité démocratique, altérée de liberté, trouve dans ses chefs de mauvais échansons, elle s'enivre de ce vin pur au-delà de toute décence; alors, si ceux qui la gouvernent ne se montrent pas tout à fait dociles et ne lui font pas large mesure de liberté, elle les châtie [...]. Et ceux qui obéissent aux magistrats, elle les bafoue et les traite d'hommes serviles et sans caractère. Par contre elle loue et honore, dans le privé comme en public, les gouvernants qui ont l'air d'être des gouvernés et les gouvernés qui prennent l'air de gouvernants. N'est-il pas inévitable que dans une pareille cité l'esprit de liberté s'étende à tout ? [...]. Qu'il pénètre, mon cher, à l'intérieur des familles, et qu'à la fin l'anarchie gagne jusqu'aux animaux? [...] Or, vois-tu le résultat de tous ces abus accumulés? Conçois-tu bien qu'ils rendent l'âme des citoyens tellement ombrageuse qu'à la moindre apparence de contrainte ceux-ci s'indignent et se révoltent? Et ils en viennent à la fin, tu le sais, à ne plus s'inquiéter des lois écrites ou non écrites, afin de n'avoir absolument aucun maître.

- Je ne le sais que trop, répondit-il

- Eh bien! mon ami, c'est ce gouvernement si beau et si juvénile qui donne naissance à la tyrannie.

Platon

La connaissance de la doctrine de l’auteur n’est pas requise. Il faut et il suffit que l’explication rende compte, par la compréhension précise du texte, du problème dont il est question.



Autres sujets

Platon

Selon Platon, la démocratie comme régime politique est-elle viable ?

L'intérêt de ce texte tient au caractère paradoxal et provoquant de sa thèse : quelle est cette thèse et pourquoi est-elle paradoxale (contraire à l'opinion commune)?

Structure de la démonstration de Platon :

Il s'agit d'un type de raisonnement appelé "syllogisme disjonctif".

Platon n'envisage pas que l'on puisse à la fois obéir aux lois et être libre. La liberté d'autonomie au sens de Rousseau n'est même pas concevable pour lui car elle repose sur l'égalité et la réciprocité totale. Pour Platon au contraire, comme pour Aristote, il y a une hiérarchie naturelle des individus aussi bien au sein de la famille que dans la cité.

Quelques références pour approfondir



Maryvonne Longeart
Accueil | Cours | Programmes | Textes | Site académique

 

Cours du LOG

Accueil | Cours | Programmes | Textes | Site académique |