Textes de l'auteur

 

Site académique

Cours

Paul Ricoeur

1913-2005


Eléments de biographie

Philosophe et universitaire français.

Principal représentant français de l'herméneutique, démarche interprétative qui cherche non pas simplement à établir des faits, mais à interpréter le sens (en particulier des textes et des actions humaines).


Thèmes majeurs

L'herméneutique

La question de l'interprétation (interprétation des Écritures, des textes littéraires, des symptômes psychanalytiques, et, plus généralement, de tout système symbolique) de ses fondements et de ses fins est au centre des préoccupations de Ricoeur. Ricoeur, dès ses premiers travaux, renouvelle l'herméneutique, ou "art d'interpréter". Pour lui, elle ne se réduit pas à dégager les sens d'un texte. L'enjeu est d'une tout autre ampleur: par la médiation de l'oeuvre, il s'agit de préfigurer le champ de l'action et refigurer la connaissance de soi du sujet. Il n'y a pas pour Ricoeur de connaissance de soi immédiate, à la manière du Cogito de Descartes. Toute représentation de soi passe par la médiation de signes; toute connaissance de soi est interprétation de ces termes médiateurs que sont les symboles et les textes.

Récit et métaphore

Le langage a toujours été au centre de la réflexion de Ricœur. Ses recherches en herméneutique le sensibilise au fait que la métaphore, quand elle n'est pas éculée, n'est pas un simple glissement de sens (étymologiquement, un "transport" de sens )mais une véritable innovation: la découverte non seulement d'un nouveau sens (inovation sémantique) mais la découverte d'une nouvelle façon d'habiter le monde (inovation ontologique).

De même, un récit n'est jamais le simple reflet d'une réalité préexistante. Le récit invente en même temps qu'il décrit le monde.

L'intention éthique

Ricoeur analyse l'agir éthique en trois moments:

  1. Le moment éthique: "la visée d'une vie accomplie sous le signe des actions estimées bonnes."
  2. Le moment de la morale: "marqué par des normes, des obligations, des interdictions caractérisées à la fois par une exigence d'universalité et par un effet de contrainte."
  3. Le stade de la sagesse pratique: articulation de la visée éthique et du devoir moral dans le rapport de soi à l'autre que soi, dans une "volonté de promotion mutuelle des libertés" qui vise "la vraie vie avec et pour l'autre dans des institutions justes ".

Le stade de la sagesse pratique est toujours un équilibre fragile dont le pouvoir politique est responsable et dont la vigilance des citoyens est le garant. Dans cette perspective, la reconnaissance mutuelle du droit de s'exprimer et l'exercice du libre débat d'opinion sont essentiels.

L'analyse que Ricoeur fait de ce qu'il appelle "une laïcité dynamique, active, polémique, dont l'esprit est lié à celui de discussion publique" illustre bien le rôle qu'il assigne au citoyen dans cette conception de l'articulation entre l'éthique et le politique.


Principales oeuvres

Pour en savoir plus

Encyclopédie Wikipédia



Maryvonne Longeart