Site académique

 

Textes de Linton


 

 

 

 

 

Ralph Linton

1893 - 1953

 
    Éléments de biographie

Ethnologue américain contemporain, Ralph Linton est l'un des représentants, avec entre autres Abraham Kardiner et Margaret Mead, de l'école culturaliste américaine dont il est l'un des fondateurs.


Thèmes majeurs

Ralph Linton a contribué à l'élaboration du concept de "personnalité de base".

Selon les culturalistes, partout où il y a des groupements organisés d'êtres humains (tribu, clan ...) il y a une certaine régularité de l'organisation des relations entre les individus. Ainsi, on peut observer des comportements homogènes , en fonction de l'âge et du sexe, face aux phénomènes vitaux majeurs tels que la naissance, le passage à l'âge adulte, la sexualité, la mort. "Chaque fois qu'il y a persistance ou transmission de ces méthodes organisées, nous avons une culture" dit Kardiner (L'Individu dans sa société, Paris, Gallimard, 1969, trad. T. Prigent, p. 77)

Ce qui détermine l'appartenance d'un individu à sa culture, ce sont d'abord les "institutions primaires" qui cadrent l'éducation en précisant l'ensemble des règles auxquelles l'enfant est soumis concernant la nutrition, les relations familiales et les interdits sexuels. Les institutions primaires produisent la "personnalité de base" commune à tous les individus du groupe. Les institutions dites "secondaires" (la religion, l'art etc.) sont des expressions de la personnalité de base.

Au sens général, la culture est l'héritage social de tout le genre humain ; au sens spécifique, la culture représente un type particulier d'héritage social induit par les institutions primaires d'un groupe organisé d'individus. A la culture, il faut donc opposer les cultures.


Principales oeuvres
  • De l'homme (1936)
  • Le Fondement culturel de la personnalité (1959)
  • Rédaction de certains chapitres de L'Individu dans sa société d'Abraham Kardiner

Maryvonne Longeart