Site académique


Textes de Comte


 

Auguste Comte

1798-1857

(page en construction)

Eléments de biographie

Philosophe français, fondateur du positivisme et de la sociologie.

Disciple de Saint-Simon dont il fut le secrétaire de 1817 à 1824, il en critiquera plus tard les théories.


Thèmes majeurs

Auguste Comte refuse de séparer science et philosophie. Il voit dans la philosophie positive la science des sciences. Son projet est de fonder la société humaine sur une politique scientifique, ce qui lui a valu d'être taxé de scientiste.

Le positivisme

"Le mot positif désigne le réel par opposition au chimérique" dit Auguste comte pour qui seule la méthode des sciences fondée sur les faits rend possible le progrès. Le développement des sciences positives apportera le bonheur à l'humanité grâce à la connaissance des lois naturelles qui permettent de prévoir et d'agir en conséquence.

La loi des trois états

L'idée de progrès grâce à la science suppose que les disciplines scientifiques et les formes de l'esprit humain aient une histoire. C'est la célèbre "Loi des trois états". L'esprit humain, chez l'individu, passe par trois stades, l'action, le sentiment et l'intelligence, qui correspondent, au niveau de l'espèce, aux trois états du développement de l'humanité:

  1. Etat théologique: les événements s'expliquent par l'appel à des fins qui sont l'expression de la volonté de puissances divines.
  2. Etat métaphysique: Les événements s'expliquent par l'appel à des causes qui relèvent de forces abstraites et impersonnelles.
  3. Etat positif: Les événements s'expliquent par des lois qui expliquent non pas pourquoi mais comment ils se produisent.

Principales oeuvres

Cours de philosophie positive (1830-1842)


Pour en savoir plus

Encyclopédie Wikipédia



Maryvonne Longeart

 

Cours