Site académique

 



Textes de Berkeley

 

George Berkeley

1685-1753

Éléments de biographie

Philosophe et théologien, né en 1685 en Irlande dans une famille protestante d'origine anglaise, Berkeley se destine à une carrière ecclésiastique. Il étudie puis enseigne au Trinity College de Dublin.

En 1713 et en 1720, il voyage en Italie où il s'intéresse à la géologie et à l'archéologie.

Entre 1729 et 1731, il séjourne à Newport, aux Etas-Unis, dans le cadre d'un projet d'évangélisation.

De retour en Irlande, il devient évêque protestant de Cloyne en 1734. Il meurt en 1753.


Thèmes majeurs

Berkeley est empiriste et immatérialiste.

Il critique les idées abstraites qui ne sont que des noms (nominalisme).

Il critique aussi l'idée de matière. Pour lui, exister, c'est ou percevoir (être de l'esprit), ou être perçu (être des choses). Ainsi, les choses n'ont d'existence que dans la perception. Ce qui ne veut pas dire que le monde extérieur n'existe pas.

"Je n'argumente pas contre l'existence d'aucune chose que nous puissions appréhender soit par les sens soit par la réflexion. Je n'ai pas le moindre doute de l'existence effective des choses que je vois de mes yeux et que je touche de mes mains. La seule chose dont nous nions l'existence, est celle que les philosophe appellent matière ou substance corporelle." Traité sur les principes de la connaissance humaine, Première partie.

Le monde extérieur est de nature spirituelle et a sa source dans la pensée de Dieu. Le monde serait "un discours que Dieu tient aux hommes".


Principales oeuvres

Pour en savoir plus

Encyclopédie Wikipédia

 



Maryvonne Longeart

 

Cours