Site académique

 

Roger Bacon
1214 - 1294

Éléments de biographie

Philosophe et théologien anglais qu'il ne faut pas confondre avec Francis Bacon, Roger Bacon est un moine Franciscain du XIIIe siècle surnommé "docteur admirable" à cause de sa grande érudition. Son esprit libre lui vaudra de passer une grande partie de sa vie en prison.


Thèmes majeurs

Roger Bacon exploite l'héritage grec, en particulier celui de Platon, et l'héritage arabe, en particulier celui d'Avicenne, pour réfléchir sur les divers modes de connaissance. Cela l'amène à s'opposer à la scolastique. Il soutient que la tradition n'est pas la seule source de vérité et dénonce trois principales sources d'erreurs: les exemples, les habitudes et les opinions communes. Il pense qu'il est possible d'établir un savoir rigoureux en s'appuyant sur les mathématiques et l'expérience. Il est en cela un précurseur de la méthode expérimentale.

Un esprit pur connaît les choses grâce à la lumière première qui permet la contemplation des Idées en Dieu; mais un esprit moins pur ne les connaît que par la lumière crée, lieu de rencontre entre la matière et l'esprit. Cette importance accordée à la lumière amène Roger Bacon à l'étudier d'un point de vue physique (étude mathématique et expérimentale des règles de sa diffusion) et esthétique (étude des règles de la perspectives). Il est en cela, à bien des égards, annonciateur de la Renaissance.


Principales oeuvres

Pour en savoir plus

Encyclopédie Wikipédia



Maryvonne Longeart


 

 


Textes de Roger Bacon

Cours