Site académique

 

Textes d'Alain

 

 


Alain
1868 - 1951

 
   

Éléments de biographie

De son vrai nom, Émile Chartier, Alain est un philosophe français contemporain. Il est rationaliste (il croit que l'être humain est d'abord et avant tout un être rationnel) individualiste et critique. " Penser, c'est dire non. Remarquez que le signe du oui est d'un homme qui s'endort; au contraire le réveil secoue la tête et dit non. ". Raison, volonté, lucidité sont pour Alain les plus grandes qualités de l'être humain.

Alain a été avant tout un remarquable enseignant. Il a été toute sa vie professeur de philosophie au lycée et en Lettres supérieures. Il a exercé une grande influence sur ses élèves.

En 1914, malgré son pacifisme, il s'engage comme artilleur. De cette expérience, il tirera son ouvrage Mars ou la guerre jugée.

Il fut élève de Jules Lagneau, professeur de philosophie spiritualiste, qui lui donna le goût du rationalisme. En politique, il défend les libertés individuelles, l'artisanat et la petite propriété (Éléments d'une doctrine radicale, 1925; Le Citoyen contre les pouvoirs, 1926).

Alain a eu une influence considérable sur toute sa génération, à la fois comme professeur et comme chroniqueur dans des journaux et revues d'où il tirera ses fameux Propos (sur le bonheur, l'esthétique, l'éducation, la littérature, l'économie, la politique).


Thèmes majeurs

Humanisme

La philosophie d'Alain est un humanisme. Pour Alain, c'est le sujet qui donne valeur au monde. L'âme, principe spirituel, maîtrise le corps et les passions (influence de Platon). La conscience, savoir revenant sur lui-même, assure la transparence totale du cogito (influence de Descartes). La morale, ensemble de principes et de maximes, aboutit à la reconnaissance de la dignité humaine (influence de Kant).


Conscience et inconscient

Comme Descartes, Alain identifie conscience et psychisme. Le cogito, qui définit le sujet, implique une entière transparence de l'homme à lui-même. Pour Alain, l'inconscient est une fiction dangereuse qui va contre toute liberté et donc contre toute morale.


Raison

Du point de vue de la connaissance, Alain est rationaliste et intellectualiste. Raison et jugement jouent un rôle majeur dans la formation du savoir. La perception renvoie toujours à un acte de jugement. Penser, c'est juger, procéder par idées abstraites et générales, grâce au langage, formateur de la pensée.


Volonté et liberté

Du point de vue de la morale, c'est aussi l'esprit qui définit l'homme. Toute l'éthique d'Alain se centre ainsi autour de la volonté libre, distincte du désir. Vouloir, c'est agir librement, rationnellement de manière à construire activement sa vie et ses facultés. Pour Alain, l'être humain est acteur de sa vie. Le moi est conscience, mais conscience concrètement engagée.


Principales oeuvres
  • Propos (1908-1919)
  • Système des beaux-arts (1920)
  • Mars ou la guerre jugée (1921)
  • Vingt leçons sur les beaux-arts (1931)
  • Éléments de philosophie (1941)

Pour en savoir plus

Encyclopédie Wikipédia

Maryvonne Longeart